Forum ufologique

Ce forum est très riche en documentations et en informations sérieuse et crédible sur le sujet des ovnis/extraterrestres.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ovni de Sainte-Marie-de-Monnoir (20 novembre 1989) (vidéo et photos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André L.
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1600
Age : 43
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: L'ovni de Sainte-Marie-de-Monnoir (20 novembre 1989) (vidéo et photos)   Dim 12 Sep - 13:49

Lieu Date Nombre de témoins Type P/E
Ste-Marie-de-Monnoir (Qc) 20 novembre 1989 + de 20 RR2 8/8

DOSSIER : Sainte-Marie-de-Monnoir (maintenant Ste-Angèle-de-Monnoir)

Date : 20 novembre 1989

Heure : vers 5H00 am

Témoins : Plus de 20 dont un agent de la GRC, Denis PLANTE.
RÉSUMÉ : Au petit matin du 20 novembre 1989 à Sainte-Marie-de-Monnoir (maintenant Ste-Angèle-de-Monnoir) en Montérégie (Québec), Canada, plusieurs personnes sont réveillées par une étrange lueur bleuâtre qui envahie l’environnement. Un son très sourd, comme un « moteur qui force » est audible pour certains d’entre eux.

Le 29 novembre 1989 au matin, où Yvan NOISEUX, le témoin principal, a non seulement vu un OVNI au-dessus de la résidence de son voisin d’en face, Daniel GALARNEAU, mais qui plus est, une trace circulaire de 65 pieds de diamètre avait été découverte le même jour précisément là où l’OVNI avait été observé quelques heures plus tôt.

Yvan NOISEUX, qui habite à moins de 300 mètres de l’apparition, est témoin de la présence de rectangles lumineux, tout juste au-dessus des fils électriques qui suivent la rue de son voisin d’en face, Daniel GALARNEAU.

Pendant plusieurs minutes, il sera témoin des nombreuses apparitions et disparitions, sur place, des 4 rectangles lumineux.

Puis, alors que le jour se lève, tout s’arrête. Plus rien.

Il s’agit du plus important dossier de Rencontre Rapprochée du 2e Type (RR2) connu au Québec. Il a longuement été enquêté par les membres du Réseau OVNI-ALERTE. Des analyses du sol ont été commandées à l’Université Laval de Québec, Département spécialisé d’Agriculture Canada, etc. Les résultats furent étonnants!

Par exemple, le taux de Chlorophylle était de 10 fois augmenté par rapport à la normale pour la période de l'année. Pour ce qui est du taux d'Azote, celui-ci dépassait 300% du taux normal pour la période de l'année.

La corrélation entre la trace et la présence de l'OVNI semble évidente puisque la première n'était pas présente sur le site AVANT la manifestation de l'OVNI.


Yvan NOISEUX

Pendant plusieurs minutes, il sera témoin des nombreuses apparitions et disparitions, sur place, des 4 rectangles lumineux.

Puis, alors que le jour se lève, tout s’arrête. Plus rien.



20 Novembre 1989, Sainte Marie de Monnoir, Québec, en deuxième partie de cette vidéo


Voici quelques photos de la trace sur le terrain (trace faite par l'ovni) :



Samedi le 21 novembre 1989




23 novembre 1989 (photo GRC)












Samedi le 21 juillet 1990

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1600
Age : 43
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: L'ovni de Sainte-Marie-de-Monnoir (20 novembre 1989) (vidéo et photos)   Dim 23 Sep - 14:39


ENFIN DES TRACES...

Par Christian R. Page

C'est bien connu, les Objets Volants Non Identifiés (O.V.N.I.), n'ont pas bonne presse... scientifique. Il suffit d'évoquer leur possible existence pour soulever l'ire des physiciens et des astronomes. Pourtant, au-delà de ces histoires fantastiques de visiteurs interplanétaires, il existe un noyau d'anomalies aériennes qui refusent de se laisser Amettre en boîte par l'orthodoxie. Parce que, à ce jeu du pour ou contre, il y a OVNI et... OVNI


STE-MARIE-DE-MONNOIR

Le 20 novembre 1989, à l'aube, Yvan Noiseux est tiré de son sommeil par une lueur bleu qui illumine sa chambre. Intrigué, il jette un coup d'oeil à l'extérieur où il observe quatre grosses lumières rectangulaires qui se tiennent immobiles au-dessus de la maison d'en face (située à moins de 100 mètres). Ces lumières, que le témoin décrira plus tard comme Ales phares d'un véhicule tout terrain, éclairent tout le voisinage. Le phénomène dure un bref moment, puis, ensemble, les quatre lumières s'éteignent d'un coup, Acomme si quelqu'un avait coupé l'interrupteur, de dire Yvan Noiseux. Mais voilà qu'elles réapparaissent bientôt avec la même intensité. Le témoin constate alors que celles-ci se sont légèrement déplacées vers l'est. Les lumières referont cette séquence trois fois, avant de disparaître définitivement. Le phénomène aura duré à peine deux minutes.

Au même moment, à un kilomètre de là, Jean-François Poulin, un jeune camelot de 16 ans, s'apprête à entreprendre sa tourné matinale. Tout à coup, il entend une vibration comme celle des transformateurs des centrales électriques. Le temps de courir à la fenêtre, il voit une Aboule de feu traverser le ciel très rapidement vers le sud-est. AJ'avais l'impression que quelque chose venait d'exploser dans le village, dira-t-il aux enquêteurs.Yvan Noiseux et Jean-François Poulin ne sont que deux des nombreux témoins à avoir observé ce matin-là des phénomènes lumineux au-dessus de Ste-Marie-de-Monnoir, au sud-est de Montréal.

Dans les heures qui suivent, on découvre sur un terrain vague, à la verticale de l'endroit où se tenaient les Alumières observées par Yvan Noiseux, un cercle de 20 mètres de diamètre où l'herbe a reverdit... comme en été. Informée, la Gendarmerie Royale du Canada (détachement de St-Jean-sur-Richelieu), dépêche l'un de ses limiers, le sergent Antonio d'Angelo. Ce que l'agent y découvre le laisse pantois. "L'herbe était couchée comme si elle avait été soufflée par un immense ventilateur. Mais le plus étrange, d'expliquer l'officier, c'était toute cette végétation redevenue verte au milieu de ce champ jauni par l'approche de l'hiver. Je n'avais jamais rien vu de pareil. "

Très rapidement des mécanismes d'enquête sont mis en place. Des échantillons d'herbe et de sol sont acheminés au département des sols de l'Université Laval où le Dr Jacques Debroux procède aux premières analyses. Ses résultats sont renversants : les végétaux prélevés dans le cercle présentent un taux de chlorophylle dix fois plus élevé que la normale, et le sol un niveau d'azote quatre fois plus grand. Aucun phénomène connu - naturel ou artificiel - ne peut provoquer un tel changement subit. Quant à la possibilité d'un canular, celui-ci est à peu près exclu. AIl aurait fallu que l'individu à l'origine de cette farce aille injecter de la chlorophylle dans chacun des brins d'herbe, un à un, d'expliquer Jacques Debroux.

Un an après les tests originaux, une seconde analyse est effectuée sur de nouveaux échantillons de sol et de végétaux. Les résultats indiquent encore des taux d'azote et de chlorophylle anormalement élevés. On note d'ailleurs sur le site une végétation tout-à-fait atypique au reste de l'environnement. Cinq ans après ces événements, la trace de Ste-Marie-de-Monnoir est toujours visible. Contrairement aux affirmations de certains amateurs de "soucoupes volantes," les cas d'OVNIS bien documentés avec évidences physiques, comme celui de Ste-Marie-de-Monnoir, sont rarissimes. C'est d'ailleurs pourquoi ils se distinguent si nettement du folklore associé aux OVNIS. Pourtant, malgré la qualité de ces dossiers, peu d'entre eux ont soulevé l'intérêt de la communauté scientifique. Pourquoi ?

Pour le public en général, l'expression OVNI est synonyme de visiteurs extraterrestres. Et c'est justement là que le bas blesse. Rien dans les travaux présentés ne permet d'apporter une explication aussi définitive à ces anomalies aériennes. Ici, il faut l'admettre, on entre dans le domaine de la foi où l'explication se substitue allègrement aux faits vérifiables. S'il n'est pas impossible que la trace de Ste-Marie-de-Monnoir ait été provoquée par un vaisseau spatial venu de la planète X, il n'est pas non plus exclu que cette même trace soit le résultat d'un phénomène atmosphérique naturel inconnu. Dans un cas comme dans l'autre, la solution de l'énigme doit être démontrée avec rigueur et objectivité. Argumenté en accusant son vis-à-vis d'ignare ou de farfelu n'a rien d'objectif. C'est malheureusement trop souvent le cas.

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
 
L'ovni de Sainte-Marie-de-Monnoir (20 novembre 1989) (vidéo et photos)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (1989) Ste-Marie-de-Monnoir, 20 novembre (Canada)
» Sainte Marie-Euphrasie Pelletier et Saint Fidèle de Sigmaringen
» Sainte Marie-Madeleine et commentaire du jour "Toucher le Christ spirituellement"
» Bourse de Sainte Marie Aux Mines - A NE PAS RATER
» Sainte Marie (1er janvier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ufologique :: Vidéos/témoignages traitant du sujet des ovni/extraterrestres-
Sauter vers: