Forum ufologique

Ce forum est très riche en documentations et en informations sérieuse et crédible sur le sujet des ovnis/extraterrestres.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une ile en plastique au large du Pacifique (article, vidéos et photos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André L.
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1600
Age : 43
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Une ile en plastique au large du Pacifique (article, vidéos et photos)   Sam 3 Avr - 22:07



Site officiel: http://www.theplasticocean.org/

Une énorme île d'ordures plus grande que le Texas flotte dans l'Océan Pacifique, constituée principalement de déchets de matières plastiques, tourne en rond dans le Pacifique, dans un no man's land entre San Francisco et Hawaii.
C'est ce qu'on appelle la Great Pacific Garbage Patch (GPGP ).
Constituée aujourd'hui de 3.5 millions de tonnes de déchets divers,à 80% des matières plastiques non dégradables.



Ce n'est pas une découverte car le phénomème existe depuis les années 50 et est, discrètement, surveillée par les autorités américaines.
Bien-sûr ce sont nos poubelles, 10 millions de tonnes de plastique retourneraient à la mer tous les ans, dont une partie s'accumule à cet endroit sous l'effet d'un énorme courant marin: le Nord Pacific Gyre.



Et le pire c'est que la quantité est devenue telle que selon les scientifiques de Greenpeace:
« aujourd'hui on ne peut plus rien faire, si ce n'est ne pas faire plus mal».
Les déchets sont bien-sûr visibles en surface mais flottent également entre deux eaux jusqu'à une profondeur d'une trentaine de mètres et mettent en danger, selon Greenpeace plus de 260 espèces marines, qui peuvent ingérer des morceaux de plastique.
Nouvelle atteinte à la biodiversité ...





Photo de la plage de Kamilo (le 08/02/06) tirée de people.tribe.net.


Le 5 aouts 2009 des navires en route pour étudier «l'île de plastique» du Pacifique

Le navire Kaisei a quitté San Francisco mardi afin d'aller étudier de façon plus approfondie «l'île de plastique» de l'océan Pacifique.

Il s'agit du deuxième de deux bateaux de recherche se dirigeant vers cet amas formé de débris de plastique continuellement en changement et qui ferait deux fois la taille de l'État américain du Texas. Le phénomène, qui grossit à chaque année, est relativement peu connu et ce projet va tenter de mieux définir ce que les chercheurs appellent le «vortex de plastique».

Dans le cadre de ces recherches, le New Horizon, du Scripps Institution of Oceanography, avait quitté la terre ferme le 2 août. Les deux navires doivent prendre chacun cinq jours avant d'atteindre les débris. Leur retour est prévu pour la fin du mois.

L'expédition, formée de scientifiques et d'environnementalistes, doit notamment étudier l'impact de ces déchets sur la vie aquatique. Une équipe doit aussi produire un documentaire sur l'aventure.

Le but ultime du projet est de récupérer tout ce plastique afin de le recycler. Pour arriver à ce résultat, l'équipe va notamment tester des méthodes pour enlever les débris de l'eau de la façon la plus efficace possible.

Les progrès du Projet Kaisei, peuvent être suivis à partir du site Internet officiel.
clique ici : http://www.projectkaisei.org/index.html

(sources: BBC News, San Francisco Chronicle)

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1600
Age : 43
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: A 19 ans, Boyan Slat a peut-être trouvé comment nettoyer les océans   Mer 3 Avr - 8:56

A 19 ans, Boyan Slat a peut-être trouvé comment nettoyer les océans.

Il a présenté, en octobre 2012, un concept qui pourrait permettre de retirer des océans 7,25 millions de tonnes de plastique en 5 années à peine.



Boyan Slat a 19 ans, habite aux Pays-Bas et a commencé à étudier la possibilité de débarrasser les océans du monde des millions de tonnes de plastique qui les polluent à l’occasion de son projet de dernière année de lycée.

Après quelques centaines d’heures de travail supplémentaire, il a présenté à une conférence TEDx à Delft, en octobre 2012, un concept qui pourrait permettre de retirer des océans 7,25 millions de tonnes de plastique en 5 années à peine. Le projet, sur lequel travaillent à présent 50 ingénieurs, n’en est qu’à un quart de son étude de faisabilité. S’il vient à être réalisé, les bénéfices pour la faune et la flore océanique ainsi que pour nous, qui nous trouvons au bout de la chaîne alimentaire, seront exceptionnels.



Il y a dans les océans de la planète cinq principaux gyres océaniques, gigantesques tourbillons animés par la force de Coriolis. Tous entraînent dans leurs courants des tonnes de déchets, qui y restent bloqués éternellement. On y trouve en très grande majorité des plastiques, auxquels il faut généralement entre 50 et 1.000 ans pour se décomposer. Le plus tristement célèbre de ces gyres se trouve dans l’Océan Pacifique et a été surnommé vortex de déchets ou «8e continent» (les Américains comptent l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud comme deux continents séparés; le 7e continent est l’Antarctique). Il a été dit que les déchets y recouvrent une surface deux fois grande comme le Texas, mais il n’existe en fait pas d’estimation fiable de la taille de cette soupe de plastique. Et pour cause, le 8e continent est transparent pour les satellites. On ne peut voir les tonnes de microdébris (issus de la dégradation de déchets plastiques) qui le composent que depuis le pont d’un bateau. Ils sont pourtant plus nombreux que le plancton. Ces déchets plastiques, ainsi que d’autres plus gros –tels les bouchons de bouteille ou les filets perdus en mer– sont consommés par les oiseaux, les poissons et les mammifères marins.


Echantillon d'eau prélevée dans le vortex de déchets de l'Océan Pacifique. Emilymcmc via Flickr CC

On trouve régulièrement baleines à bosse et cachalots, échoués sur les côtes, des dizaines de kilos de matières plastiques obstruant leurs estomacs. On estime à une centaine de millions les oiseaux marins qui meurent dans les mêmes conditions, notamment des albatros qui confondent les bouchons de plastique avec de la nourriture. Les poissons consomment eux aussi des microdébris, qui transportent des polluants tels que PCB et DDT. Ceux-ci se retrouvent ensuite dans nos assiettes.

Par ailleurs, Boyan Slat rapporte que les déchets plastiques sont responsables chaque année de dégats à hauteur d’un milliard de dollars sur les navires américains. Les conséquences économiques sont nombreuses, notamment pour le tourisme lorsque les plages sont touchées.



Le capitaine Charles Moore, qui a découvert le vortex de déchets du Nord Pacifique, a estimé qu’il faudrait 79.000 années pour tout nettoyer. Mais c’est avec les moyens conventionnels, c’est-à-dire en utilisant des bateaux équipés de filets qui pêcheraient des déchets plastiques.

Boyan Slat propose une solution radicalement différente. Au lieu d’utiliser de l’énergie pour se battre contre les courants marins, le projet Ocean Cleanup s’appuierait sur des bases fixes et laisserait les courants amener les déchets dans ses barrages flottants. Selon une hypothèse qui nécessite d’être testée, le plancton pourrait nager en dessous des barrages mais même les plus petits morceaux de plastique resteraient bloqués.

Le projet pourrait même se révéler rentable, le recyclage des matières plastiques récupérées pouvant rapporter 500 millions de dollars. The Ocean Cleanup Foundation lancera prochainement une campagne de crowdfunding.

Même si ce projet venait à se concrétiser, le travail de prévention et de réduction de la production de plastique devrait continuer en parallèle.
Photo: Le projet de barrage flottant de Boyan SlatErwin Zwart / Fabrique Computer Graphics

Source: http://www.slate.fr/lien/70097/Boyan-Slat-barrages-flottants-nettoyer-oceans

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1600
Age : 43
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Les déchets en plastique menacent la vie marine   Mer 25 Juin - 10:45


Un garçon rame dans une rivière complètement recouverte de déchets de plastique, à Manille, en mars 2010.
PHOTO CHERYL RAVELO, ARCHIVES REUTERS


Les déchets en plastique menacent la vie marine
Agence France-Presse
NAIROBI

Le rejet dans les océans de déchets plastique cause des dégâts estimés à au moins 13 milliards de dollars et menacent la vie marine, le tourisme et la pêche, a averti l’ONU à l’ouverture de sa première Assemblée sur l’environnement lundi à Nairobi.

«Les matières plastiques jouent un rôle crucial dans la vie moderne, mais les impacts environnementaux de la façon dont nous les utilisons ne peuvent être ignorés», a estimé dans un communiqué Achim Steiner, le chef du Programme de l’ONU pour l’environnement (PNUE) dont le siège est à Nairobi.

«Il faut prendre les mesures appropriées pour empêcher dès le début les déchets plastiques de se retrouver dans l’environnement, ce qui se traduit par un seul objectif fort : réduire, réutiliser, recycler», a-t-il ajouté.

Les déchets plastiques tuent la vie marine, soit parce qu’ils sont ingérés par des animaux tels que tortues ou baleines, soit parce qu’ils «endommagent les habitats naturels essentiels tels que les récifs coralliens», explique le PNUE dans un rapport, ajoutant que de petits fragments de plastique avaient été retrouvés jusque dans les glaces polaires.

Le PNUE fait également part de ses «inquiétudes concernant la pollution chimique, la propagation d’espèces invasives (telles que des champignons) par les fragments plastiques et les dégâts économiques causés aux secteurs du tourisme et de la pêche dans de nombreux pays».

L’essentiel des déchets plastiques termine au milieu de l’océan dans les vastes «continents de plastique», lieu de convergence de divers courants marins, mais les conséquences croissantes des microplastiques (morceaux de moins de cinq millimètres de diamètre) sont particulièrement inquiétantes, estime le PNUE.

«Leur ingestion a été constatée à grande échelle dans les organismes marins, notamment les oiseaux, les poissons, les moules, les vers et le zooplancton (…) devenant en fin de compte une source de produits chimiques dans notre nourriture», poursuit le PNUE.

La nouvelle Assemblée des Nations unies pour l’Environnement (UNEA), qui se réunit dans la capitale kényane jusqu’au 27 juin, se veut, selon l’ONU, «une plateforme mondiale pour l’élaboration de politiques environnementales au plus haut niveau» et permettra de «placer l’environnement sur un même pied d’égalité que les questions liées à la paix, la sécurité, la finance, le commerce ou la santé».

L’UNEA, qui se réunira ensuite tout les deux ans, doit aborder à Nairobi des questions telles que la criminalité liée aux espèces sauvages, le braconnage ou la réforme des subventions aux combustibles fossiles.

Source: http://www.lapresse.ca/environnement/pollution/201406/23/01-4778177-les-dechets-en-plastique-menacent-la-vie-marine.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_pollution_4066_section_POS1

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une ile en plastique au large du Pacifique (article, vidéos et photos)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une ile en plastique au large du Pacifique (article, vidéos et photos)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Continent en plastique
» Attention aux biberons en plastique !!!!!
» Les Portes du Large
» www.synergy-space.com Du plastique écologique ?
» L'adriculture pacifique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ufologique :: Protection de l'environnement et de l'écologie-
Sauter vers: