Forum ufologique

Ce forum est très riche en documentations et en informations sérieuse et crédible sur le sujet des ovnis/extraterrestres.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les créatures chupacabra (attention : ne pas confondre avec les mutilations de bétails) (croquis et dessins + articles + vidéo/documentaire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André L.
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1600
Age : 43
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Les créatures chupacabra (attention : ne pas confondre avec les mutilations de bétails) (croquis et dessins + articles + vidéo/documentaire)   Jeu 22 Oct - 10:51





Le Chupacabra diffère en apparence selon les observations, mais certaines caractéristiques sont conformes.



Dessin d'un ” Chupacabras dû à Jorge Martin. Cette entité est apparue à Puerto Rico à la fin des années 90



Représentation de El chupacabra fait par de nombreux témoins



Représentation de El chupacabra fait par de nombreux témoins


Quelques sites intéressant sur le chupacabra :
http://www.paranormal-fr.net/dossiers/chupacabra.php
http://www.chez.com/facteurx/chupacabra.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Chupacabra

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)


Dernière édition par André L. le Jeu 23 Fév - 9:39, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1600
Age : 43
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Les créatures chupacabra (attention : ne pas confondre avec les mutilations de bétails) (croquis et dessins + articles + vidéo/documentaire)   Jeu 22 Oct - 10:51


Chupacabras : La vérité


Source : canal :OvniVISION-Terra. Chili.

Interview du Docteur Virgilio SANCHEZ

Par Cristian RIFFO MORALES

" Le Chupacabras n’est pas une expérimentation génétique terrestre "



Le chercheur spécialiste du mystérieux déprédateur de sang donne une description de l’animal et explique les conclusions qui jusqu’à maintenant peuvent expliquer sa présence.



15mars 2001
C’est un des chercheurs les plus connus de MIAMI , Etats- Unis. Durant des années, il n’a pas arrêté de chercher dans le monde entier, un des mystères le plus intéressant de ces derniers temps, "le chupacabras " Il y a quelques temps, après un voyage au CHILI pour faire des recherches sur les attaques de cet être qui se sont produites dans la deuxième région, le docteur Virgilio SANCHEZ OCEJO est venu parler à l’antenne de Canal Ovni de Terra.


Vous êtes le spécialiste sur le thème des déprédateurs de sang. Quelles sont les caractéristiques physiques de ces êtres ?
Il n’est pas facile de définir de façon concluante les caractéristiques physiques de ces déprédateurs. Nos rapports les situent comme de petites créatures de 40à50 centimètres jusqu’à certaines de 1,3 mètres d’envergure. La majeure partie sont définis de forme simiesque, velues des pieds à la tête, dont la pigmentation est généralement obscure à part quelques pelages blancs. La tête est en forme de poire. Ils n’ont pas de nez seulement deux orifices. Deux yeux très grands et lumineux de couleur rouge où orange terminés en pointe. Ils n’ont pas d’oreilles, uniquement deux trous, et quelques uns ont été vus avec des oreilles similaires à celles des loups. Son tronc est formé d’un large do, se terminant par une délimité ceinture. Les bras sont robustes et les mains ont trois ongles. Les pattes sont similaires à celles d’un chien, mais beaucoup plus robustes dans leur partie supérieure. Ils se déplacent très rapidement et semblent voler. Ils mugissent d’une façon spéciale.


En existe t ‘ il plusieurs types ?
Les descriptions varient, ce qui nous fait penser que nous sommes en présence de plus d’un type d’entité. Les témoins en ont décrit une variété surprenante.


Existe t'il des femelles et des mâles ?
Nous n’avons pas encore pu définir le sexe. La quantité de poils qui couvrent ces êtres, mais dans l’impossibilité d’en faire la remarque. Encore que vu la variété de leur taille il serait facile de déterminer la famille.


Attaquent ils seuls où en groupe ?
Presque toujours ils attaquent seuls, quoi que parfois ils ont été vus en compagnie de plusieurs autres. Quelques témoins nous ont affirmé avoir vu des groupes de dix à douze, mais pas en acte d’attaque, simplement arrêtés où en déplacement.


Quelle est la description la plus proche concernant leur manière d’attaquer les victimes ?
Personne n’a pu assister jusqu’à maintenant à l’instant ou il attaque ses victimes, car il s’entoure de l’obscurité de la nuit. Nous savons qu’il a le pouvoir de paralyser et de dominer, ses proies, qui ne peuvent ni fuir, ni émettre un quelconque bruit, car elles sont vidées de leur sang alors qu’elles sont encore vivantes.


Elles subissent une petite perforation d’un aspect quasiment " chirurgical "sur un côté du cou qui atteint la veine aorte et d’autres artères proches du cœur, en suçant le sang avec l’aide des battements du cœur. Nous avons trouvés de petits orifices de 3 millimètres pour la volaille de basse-cour, et de 4 centimètres pour les " lamas, brebis, chèvres, jusqu’à une profondeur de 35cm. "


Alimentation : Quel est leur système de nourriture : seulement le sang ?
Pour l’instant, les recherches ont prouvé que cet entité aspirait par succion le sang de ses victimes, mais parfois certaines bêtes ont perdu quelques uns de leurs organes comme les viscères et le foie. Après avoir mis en analyse les matières fécales, les résultats fourniront peut-être une idée de leur alimentation. Attention ! ils peuvent être aussi bien des " Réservoirs " transporteurs du sang sucé.


Les " chupacabras " existent ils dans le monde entier où seulement en quelques endroits ?
Apparemment, ils existent dans le monde entier mais en différents nombre suivant le pays et l’époque.


Vous avez voyagé dans tout le CHILI à la recherche des attaques qui ont eu lieu dans la deuxième région ; que pouvez vous conclure de cette visite ?
Durant notre visite à CALAMA UFO center endroit ou sont classés les rapports ufologiques et les attaques de ces entités sous la direction de Monsieur James FERRER associé à MIAMI ufo center. Nous avons demandé et reçu l’aide de différents scientifiques, ufologues dont Madame Liliana NUÑEZ ORELLANA. Avec eux nous avons établi un plan de travail qui continue actuellement a dépouiller et étudier les nombreuses apparitions et attaques qui parviennent des différentes contrées du CHILI.


Avez vous analysé les restes de cheveux et les traces laissées par ces êtres ?
Nous avons à l’heure actuelle une vingtaine de moulages de traces, des poils appartenant à l’entité, ainsi que des résidus de matières fécales. Les traces nous indiquent qu’il s’agit d’un bipède, elles sont semblables à celles obtenues dans les autres parties du monde, et sont égales à celles que nous possédons lors des attaques qui eurent lieu ici à MIAMI EN 1996.Cela revient à dire qu’il s’agit bien que nous retrouvons pour l’époque le même type d’entité.


Les premières analyses de poils ont été faites dans les laboratoires des Etats-Unis et le résultat indique que nous sommes en présence d’un mammifère inconnu Cela fut vérifié par une commission de médecins vétérinaires collaborateurs de UFO-CENTER-CALAMA.


Statistiques :
combien de cas d’attaques ont été enregistrés aujourd’hui dans le monde ?

C’est encore précoce pour faire des statistiques mondiales. Nous désirons faire ressortir que le 18 mars dernier, cela a fait un an qu’ont commencé les attaques dans la deuxième région du CHILI. En général, nous avons plus de 105 lieux(37villes, 26 villages, 20 hameaux, trois mines, 16, fermes, un vallon et deux anses) attaqués dans tout le CHILI , sans omettre les réminiscences brisant d’un coup tous les records de durée de leur présence au niveau mondial.


Cela a t il quelque chose à voir avec les extraterrestres, ou s’agit il d’une expérience génétique ?
Nous avons réussi à obtenir des vidéos et reportages d’atterrissages d’ovnis tout près des traces laissées lors des attaques, tantôt au CHILI, comme à PUERTO-RICO et MEXICO. Nous pouvons affirmer qu’il y a une coïncidence avec le phénomène " ovni " C’est pour cela que nous qualifions " ces suceurs de sang " comme " entités " non seulement en raison de leur intelligence et leur programmation, mais surtout par ce qu’ils sont capables de communiquer par télépathie activée avec les êtres humains. Cela n’est pas sans créer des problèmes psychosomatiques jusqu’au type de " poltergeist " avec leur seule présence.


Pour l’heure, il ne faut pas penser qu’il s’agit d’une expérience génétique Terrestre, car nous ne possédons pas la technologie nécessaire pour créer un " animal " pensant qui pourrait dévoiler ses capacités de voler sans ailes, de pratiquer la lévitation comme l’ont affirmé bon nombre de témoins.


A l’heure présente, il n’existe pas d’études séquentielles du matériel génétique en animaux par ce qu’il s’avère impossible d’en analyser l’ADN. Seulement se compte avec date spécifique d’une souris, de la levure et d’un protozoaire (organismes unicellulaire). Ceci dit nous continuons les rechercheset devons être ouverts à toutes les possibilités.


Ou vont arriver vos prochaines recherches ?
Pour l’instant continuer recueillir les rapports et les évidences physiques, initialement nous pensons que la présence de ces êtres " entités " seulement contribue au massacre des animaux.


Maintenant, nous considérons la grande quantité de rapports qui nous indiquent les séries de conséquences sur l’être humain, ouvre une nouvelle inconnue que nous essayerons d’élucider. Réellement, nous ne savons pas ou nous conduirons les prochaines recherches. Seulement nous suivons le chemin que la présence de ces entités nous assurent comme programme.


Docteur Virgilio SANCHEZ.

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)


Dernière édition par André L. le Ven 14 Oct - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1600
Age : 43
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Les créatures chupacabra (attention : ne pas confondre avec les mutilations de bétails) (croquis et dessins + articles + vidéo/documentaire)   Mer 8 Sep - 14:12

Au début des années 1990, la mort inexpliquée de plusieurs animaux a déclenché une hystérie collective à Porto Rico. En 1992, la presse portoricaine a révélé que d’étranges massacres d’animaux, parmi lesquels des oiseaux, des chevaux et surtout des chèvres, avaient eu lieu dans l’île. Pour les habitants de Moca, le village autour duquel s’étaient concentrés les massacres, le responsable était une créature de légende appelée El Vampiro de Moca.



Pendant les six mois qui ont suivi, les victimes se sont multipliées, provoquant la panique de la population. Les chercheurs ont alors créé le terme « Chupacabra », c'est-à-dire le « suceur de chèvres » en espagnol. Ce nom faisait référence aux perforations trouvées sur les victimes et au fait qu’elles étaient vidées de leur sang. Avec des massacres similaires signalés ces dix dernières années sur tout le continent américain, du Chili à la Caroline aux États-Unis, le Chupacabra est devenu un phénomène international.

C’est aujourd’hui une véritable manne aux produits dérivés multiples tels que t-shirts, jouets et même une chanson. À la fin des années 1990, l’effet de mode est passé et le Chupacabra a été de moins en moins signalé. Reste que les massacres inexpliqués d’animaux continuent à Porto Rico où personne ne sait plus à qui ni à quoi les attribuer.

Chupacabra ( /tʃupa'kabɾa/ espagnol pour « suceur de chèvres ») est une créature qui est décrite par des témoins comme ayant des yeux rouges, deux trous pour les narines, une bouche avec des crocs saillants vers le haut et vers le bas et serait couverte de poils noirs. Elle ressemble selon certains à une chauve-souris. Elle fait partie de la culture populaire dans toute l'Amérique latine, notamment au Mexique et sur l'île de Porto Rico mais également en Californie et en Amérique du Sud (Amazonie). L'animal se nourrirait en suçant le sang des animaux de ferme comme les chèvres ou les vaches en faisant des trous parfaitement circulaires dans le cou jusqu'au cervelet tuant l'animal en ne provoquant aucune souffrance. Elle serait d'origine extraterrestre.

Historique.
La légende du Chupacabra débute autour de 1992, soit 5 ans après la sortie du film de John McTiernan, Predator, lorsque des journaux portoricain, El Vocero et El Nuevo Dia, commencèrent à rapporter la mort de plusieurs types d'animaux, comme des oiseaux, des chevaux, et comme son nom l'indique, des chèvres. À ce moment, le chupacabra était connu sous le nom de El Vampiro de Moca puisque les premières victimes ont été trouvées dans la petite ville de Moca. Au tout début, les membres d'un culte satanique furent suspectés d'avoir commis ces tueries au hasard, mais ensuite, les tueries s'étendirent autour de l'île, et plusieurs fermes rapportèrent la perte de vies animales. Les carcasses avaient toutes une chose en commun : chaque animal trouvé avait deux trous dans son cou.

Le terme chupacabra fut supposément inventé par une personnalité de la télévision portoricaine, Silverio Pérez, qui utilisa ce nom comme une blague, mais le mot fut également utilisé dans le roman de Michael Crichton en 1990, Jurassic Park, qui parut avant la légende.

Peu après les morts d'animaux à Porto Rico, d'autres morts furent rapportées dans d'autres pays, comme en République dominicaine, en Argentine, en Bolivie, au Chili, en Colombie, à El Salvador, à Panama, au Pérou, au Brésil, aux États-Unis d'Amérique et, surtout au Mexique. À Porto Rico et à Mexico, le chupacabra devint une légende urbaine. Les histoires de chupacabras commencèrent à paraître plusieurs fois dans les nouvelles télévisées aux États-unis, et des produits dérivés tels que t-shirts et casquettes de baseball furent mis en vente.

Le chupacabra est considéré par certains comme le produit d'une hystérie collective, alors que d'autres pensent qu'il s'agit d'une piètre explication à des morts animales résultant d'attaques incompréhensibles.

Apparences.
Certains indigènes Sud-Américains croient en « l'homme-moustique », une créature mythique appartenant à leur folklore, antérieure aux apparitions des chupacabras modernes. L'homme-moustique suce le sang des animaux avec son long nez, comme un gros moustique. Quelques personnes disent que l'homme-moustique et les chupacabras sont la même entité.

Quelques apparitions notables ont eu lieu aux États-Unis, incluant de multiples cas rapportés par des témoins oculaires dans le comté de Calaveras, Californie, et plus récemment, dans une célébration d'anniversaire d'un membre de l'équipe locale de charité de Houston, Texas.

D'après les rapports, la créature a été vue pour la première fois au début des années 1990, blessant des animaux d'espèces différentes. Il apparaît maintenant que ces témoins ont en fait eux-même commis ces méfaits.

En juillet 2004, un propriétaire de ranch près de San Antonio, Texas, tua une créature, sans poil, ressemblant à un chien (la créature d'Elmendorf) qui attaquait son bétail.

En octobre 2004, deux animaux qui ressemblaient beaucoup à la créature d'Elmendorf ont été observés dans la même région. Le premier était mort, et le second a été aperçu par une zoologiste locale qui avait été appelée pour identifier l'animal mort, pendant qu'elle se rendait à l'endroit où le premier fut trouvé. Les spécimens furent étudiés par des biologistes du Texas ; ils furent considérés comme appartenant au genre canin, d'une espèce indéterminée avec des problèmes de peau et des malformations faciales.

Le « Chupacabra » a souvent été aperçu au Michigan ; une apparition récente eut lieu à Grand Haven. Un homme de quarante-deux ans disait l'avoir vu sucer le sang d'un chat.

Une apparition dans la ville de Varginha, Brésil, (voir l'incident Varginha) est parfois attribué aux chupacabras, mais le phénomène est le plus souvent attribué aux extra-terrestres. En fait, certains pensent que les Chupacabras seraient originaires d'une autre planète. En 1997 une explosion des cas d'attaques de Chupacabras se produisit au Brésil, et furent rapportés dans les journaux brésilliens. L'un des rapports venait d'un officier de police, qui clamait avoir eu un sentiment de nausée lorsqu'il vit un chien -comme un chupacabra dans un arbre. Il y a plusieurs clichés tous apparemment truqués.

Source : http://fr.wikipedia.org

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les créatures chupacabra (attention : ne pas confondre avec les mutilations de bétails) (croquis et dessins + articles + vidéo/documentaire)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les créatures chupacabra (attention : ne pas confondre avec les mutilations de bétails) (croquis et dessins + articles + vidéo/documentaire)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attention : photos de classe avec le signe de la "quenelle" de Dieudonné (lycées Frédéric Chopin, lycée Monge, etc.)
» Vidéo documentaire "Cassini: rendez vous avec saturne"
» La Locution,l'écriture automatique,ne pas confondre avec l'inspiration divine
» Les Grognards de Cabrera....
» infaillibilité du pape ? Surtout ne pas confondre avec inpeccabilité du pape !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ufologique :: Mutilations animales-
Sauter vers: