Forum ufologique

Ce forum est très riche en documentations et en informations sérieuse et crédible sur le sujet des ovnis/extraterrestres.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CONFERENCE SUR LES ENLEVEMENTS, USA 2003

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André L.
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1600
Age : 44
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: CONFERENCE SUR LES ENLEVEMENTS, USA 2003   Lun 12 Mai - 21:19

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Staten Island Advance, le 12 Octobre 2003.

OVNIS: la vérité et la preuve sont là dehors [are out there]
Une conférence sur les abductions attire 100 croyants dans une salle de classe de l'Université de Wagner
Par HEIDI J. SHRAGER


Il y a environ 11 ans, à 05:30 heure du matin, un homme de Great Kills nommé Andrew s'est réveillé pour trouver toute sa maison en train de subir des secousses.


Quand son épouse a regardé hors de la fenêtre de leur maison urbaine, elle a crié à la vue d'un disque métallique avec des lumières blanches clignotantes, planant à environ 40 pieds de distance. En un instant, l'objet a filé au loin et est devenu une petite lumière rouge dans la distance.


"Nous ne sommes pas fous," a dit que l'homme de 40 ans, habillé de façon conventionnelle, qui n'a pas donné son nom par crainte de l'ostracisme. "Nous sommes tous deux assez instruits; nous avons un métier," a-t-il ajoutés, entre les éclats d'un rire nerveux.


Ce couple était parmi plus de 100 personnes qui se sont montrées à l'Université de Wagner hier pour une conférence sur les abductions OVNIS.


Quoique leur maison soit accolée à celles de leurs voisins, le couples, craignant d'être traité de fous, a choisi de ne pas leur parler de ce qui s'était produit.


Plusieurs fois pendant leur rencontre rapprochée, Andrew, contremaître dans le bâtiment, et son épouse, assistante administrative, dit qu'ils ont ressenti comme la présence de plusieurs êtres étaient dans la chambre à coucher avec eux.


"C'était comme des amis en visite," a-t-il dit. "Certains d'entre eux étaient vraiment effrayants."


LA 'SCIENCE' DES OVNIS
L'événement signalait la publication de septembre de la "Visions non vues, la Science, l'Invisibilité OVNI, et les êtres transgénique," un livre écrit par le réalisateur de documentaire scientifiques Carol Rainey de New York, et Budd Hopkins, directeur et fondateur de la Intruders Foundation basée à Manhattan, un des seuls établissements qui se spécialise dans les enlèvements extraterrestres.


"Le livre essaye de retirer le "para" au paranormal," a expliqué Hopkins, un des chercheurs ufologue et auteur majeur du pays, à une assistance visiblement enamourée de l'artiste abstrait charismatique et grisonnant.


La présentation de Mme. Rainey, comme sa contribution au livre, a visé à établir le lien entre la science traditionnelle et la science des enlèvenents d'OVNI. Elle espère que la première voudrait bien un jour se rapprocher de cette dernière.


Pour ouvrir sa discussion, elle a raconté une découverte scientifique récente en Amérique Centrale, où une guêpe minuscule prend le contrôle complèt de l'esprit et du corps d'une araignée, sans que l'araignée ne le sache jamais.


Au début, cela ressemble aux histoires habituelles du Discovery Channel: la guêpe pique l'araignée pour la paralyser et pond un oeuf dans son abdomen, qui se change bientôt en une larve qui s'alimente avec les nutriments de l'araignée.


Mais juste avant que l'araignée ne meure et soit mangée par son prédateur, la guêpe prend mystérieusement le contrôle de son comportement. L'araignée cesse de tisser sa toile normalement, et crée à la place une nouvelle toile qui est l'attache parfaite pour que la larve de guêpe y accroche son cocon.


Dans l'analogie, la guêpe exerce le contrôle d'esprit de l'araignée, juste comme les extraterrestres le font avec leurs abductés humains, mais les scientifiques ne savent pas exactement comment, a-t-elle dit. La différence est qu'ils reçoivent des fonds généreux pour étudier le phénomène de la guêpe-araignée, et pas un centime pour étudier les extraterrestres.


"La science de pointe pourrait trouver certains indices sur ce qui se passe dans des phénomènes d'abduction," a-t-elle dit tandis qu'elle montrait des diapositives de merveilles scientifiques, comme le lapin récemment implanté avec de l'ADN de méduse, des trous de ver traversables, et un diagramme d'une pince optique qui peut soulever des molécules en utilisant un faisceau de lumière laser, une version de petite taille des vaisseaux spatiaux attirant vers le haut leurs abductés.


Mme. Rainey et Hopkins, qui sont mariés, ont concentré leurs entretiens sur les deux sujets principaux du livre, l'invisibilité et le transgénisme, ou croisement de deux espèces, parce que les étrangers sont en train de maîtriser ces réalisations, disent-ils.


"Les extraterrestres semblent préférer mener une opération discrète," a dit Mme. Rainey à son assistance, entre des diapositives de la technologie militaire dernier cri des Etats-Unis en matière de tenues de camouflage invisibles et des explications scientifiques de la façon dont l'invisibilité fonctionne. "Cela semble une affaire réalisable."


Plus tard, Hopkins a fait entendre une bande magnétique qui est l'enregistrement sonore de trois femmes sous hypnose qui ont décrit être dans un vaisseau spatial et tenir des bébés d'aspect étrange auxquelles elles avaient donné naissance, ayant des cheveux clairsemés, des membres minuscules et une grande tête, qui ont semblé à moitié extraterrestres et à moitié humain.


RISQUER LE RIDICULE
Après la conférence de quatre heures, des douzaines de personnes qui avaient voyagé vers Wagner depuis aussi loin que le Connecticut, le Massachusetts et l'Illinois, se sont alignés pour faire signer leurs livres signés par Hopkins et Mme. Rainey.


Dennis Anderson, un professeur d'astronomie à Wagner et directeur de planétarium, qui a organisé la conférence, a indiqué qu'il s'est brièvement inquiété de ce qu'elle soit annulée quand deux membres de corps enseignant ont envoyé des e-mails fâchés de ce que l'école accueille une conférence sur un sujet tellement en marge.


Hopkins a publiquement remercié Anderson, qui est membre du conseil de Intruders Foundation, pour avoir bravé le ridicule et la dérision du corps enseignant en accueillant l'événement à Wagner, apparemment le premier établissement scolaire de New York à faire de la sorte. (En été de 2001, Wagner a accueilli une série de trois conférences sur les OVNIS.)


Cela fournit "une excellente occasion de présenter les preuves de ce phénomène à une plus grande assistance dans un lieu académique," a dit Hopkins.


Un chercheur parlant à la conférence qui donne de la crédibilité principale à ce domaine est le Dr. John E. Mack, professeur de psychiatrie à l'école médicale de Harvard. Le Dr. Mack a analysé des centaines d'abductés et conclu que l'uniformité de leurs histoires, des dommages et marques sur leur peau, suggèrent fortement que ce sont des personnes mentalement stables qui ont eu une véritable rencontre extraterrestre.


Une autre figure crédible présente était "Ed Reynolds," un ancien ingénieur de l'Armée de l'Air maintenant professeur de physique de l'Université de Chicago, qui n'indique jamais son vrai nom quand il raconte sa propre expérience d'abduction, qui s'est produite dans un restaurant Outback Steakhouse en Illinois.


"Cela me contrarie vraiment quand j'entends que les scientifiques disent que 'tout a été découvert,'" dit Reynolds à une salle pleinent de gens hochant de la tête et murmurant leur accord. "Tôt ou tard, nous résoudrons tous ces problèmes, comme les extraterrestres l'ont fait, et nous prendre notre place dans l'univers, ou au moins la galaxie."


Heidi J. Shrager est journaliste de nouvelles pour l'Advance. Elle peut être jointe à shrager@siadvance.com.
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
 
CONFERENCE SUR LES ENLEVEMENTS, USA 2003
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (2003) A tort ou à raison ovni l'émission de TF1 du lundi 13 janvier ( vers 22h30 )
» 2003: Juillet ou août à 22h00: Tube lumineux au dessus d'un pré - Hanvoile - (60)
» 2003: En août - Observation point lumineux flashant à Dollot dans l'Yonne (89)
» (2003) Die UFO Story
» Salon du Bourget 2003

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ufologique :: Interview et conférence de chercheurs/ufologues, de scientifiques, etc...-
Sauter vers: