Forum ufologique

Ce forum est très riche en documentations et en informations sérieuse et crédible sur le sujet des ovnis/extraterrestres.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Dim 11 Mai - 11:11

Bonjour tout le monde, voici mon témoignage

Tout d’abord, je dois mentionné que je suis une personne saine d’esprit.

Environ une semaine avant que je vive l'enlèvement (le 30 juillet 1997), je travaillais dans une compagnie de transformation de petit fruit en jus, la compagnie Nabisco a Chambly, et a chaque soir (tard le soir), quand je terminais de travaillé, je rentrais chez moi a pied, car de mon travaille a chez moi, ça me prenais environ une demi heure a pied, alors un soir, je rentrai chez moi a pied, comme d'habitude, la rue étais presque déserte, s'était très tranquille a se moment la, s'était normal a cette heure, car les gens était dans leurs maison, quand tout a coup, j'ai ressentis vraiment quelques chose de très particulier, de très étrange, je me sentais fortement surveillé, comme si quelqu'un et/ou quelque chose me surveillais, mais j'ignorais quoi, mais a se moment précis, j'ai levé les yeux vers le ciel, et se que je voyais me fascinais et/ou me terrorisais, et je ressentais qu'il y avais une espèce de très fort lien d'attirance qui se situais au niveau de ma tête (s'était comme un genre de pression dans ma tête qui m'envahissais, qui émanais de cette  chose que je regardais dans le ciel), autrement dit, je savais (ressentais) que s'est cette chose (étoile) que je voyais dans le ciel, était responsable de se très fort sentiment (vibration), très étrange que je ressentais (s'est très difficile a décrire, a mettre des mots, les bon mots sur se que je ressentais, sur se qui émanais de cette chose (étoile), mais s'est le mieux que je peut l'expliquer, j'espère que vous comprenez), je voyais une grosse étoile, mais vraiment plus grosse que toute les autres, j'ai jamais vue une étoile grosse de même et qui brillais autant que ça, ça ressemblais beaucoup a la forme d'une étoile, s'est la raison pourquoi j'emploie le mot étoile pour qualifié cette chose, mais avec le recul, j'ai réalisé que s'était pas une étoile, que s'était l'ovni qui ma enlevé le 30 juillet 1997 et cette chose (étoile), était extrêmement brillante, elle était d'un blanc très pur, elle ne bougeais pas, je ne pouvais m'empêcher de fixé cette chose (étoile) tout le long de mon trajet que je faisais a pied pour rentré chez moi, car je ressentais fortement en dedans de moi, dans ma tête, il y avais comme une sorte d'énergie qui émanais de cette chose (étoile) qui m'attirais et/ou m'appelais.


Et ensuite, durant la semaine qui a précédé mon enlèvement (celui du 30 juillet 1997), j'ai eu des comportements et/ou des réactions, je s'est pas quelle mot employé pour qualifié se que je faisais, mais en tout cas, s'était assez étrange, se que je disait et faisais. Je vous explique, a chaque soir, durant la semaine qui a précédé mon enlèvement (celui du 30 juillet 1997), je m'assoyais a l'intérieur de mon appartement, proche de ma fenêtre, et je regardais dehors dans le ciel, et je disais a haute voix, je sais que vous existé, faite moi un signe quelques chose, et quand je disais ça en regardant dehors dans le ciel, je ressentais un très étrange sentiment, s'est comme si de façon inconsciente, je savais qu'ils allais se produire quelque chose, mais j'avais aucune idée de quoi il s'agissait, autrement dit je n'avais absolument aucune idée qu'ils allais m'enlever quelques jour plus tard.


Alors, j'arrive au vif du sujet, je vous épargnent se que je faisais, car s'est sans grand intérêt (je parle, de se que je faisais pendant les heures qui ont précédé mon enlèvement), mais bon! je peut vous dirent que je regardais la télévision tranquillement, j’étais assis chez moi tranquille en cette belle journée ensoleillé du 30 juillet 1997, quand tout-a-coup a 14:45p.m. mon coeur se mi a battre très vite et très fort tout seul pour rien (je n’avait fait aucun effort physique quand je me sentit comme ça) j'étais extrêmement terrifié et/ou terrorisé, je dirais a un niveau maximum qu'un être humain peut supporté, de façon instinctive je me lève et je me dirige a ma fenêtre toujours très terrorisé je me suis mis en position accroupi, genre en petit bonhomme, j'étais très proche de ma fenêtre, a deux pas seulement (en me demandant pourquoi je me sentait comme ça) et s'est incroyable se que je voyait a travers la fenêtre de mon appartement (j'étais a l'intérieur de mon appartement), j'ai vue très clairement une grosse “masse noir” (une forme) de forme arrondie qui était immobile dans les airs au dessus de chez moi, cette grosse masse noir était immense, elle était beaucoup plus grosse que ma maison (que toute la largeur du toit de ma maison), elle était aussi très basse, d'après se que j'ai vue elle était juste un peut plus haut que la cime des arbres (arbres qu'il y avait alentour sur le terrain de la maison ou je demeurais et sur le terrain des maisons voisine). Cette immense masse noir était noir très foncé et le contrasse de cette immense masse noir et du ciel bleu sans aucun nuage, était très saisissant et se contrasse était très net, très bien défini a partir du contour de cette immense masse noir et du ciel bleu sans aucun nuage, a l’intérieure de cette “masse noir” il y avait quelle que chose que j’ai de la difficulté a décrire, la forme et la couleur était extrêmement étrange, la couleur était brune mélangé avec du jaune, s'est une couleur très dur a définir, et la tout a coup, j'ai vue une petite lumière blanche sortir de cette grosse masse noir (cette petite lumière blanche ressemblais un éclat de lumière rapide, intense et vif), elle était d'un blanc très brillant, très intense et très pur et ensuite j'ai vue une lumière rouge et une lumière verte s'allumer en séquence très rapidement, ses lumières se déplaçais rapidement a l'intérieur de l'ovni, je les voyais se déplacé rapidement sur le contour de l'ovni, se contour était composé de plusieurs fenêtres (des ouvertures) rectangulaire placé de façon horizontal sur le contour de l'ovni et ensuite ses lumières ont sortie une après l'autre très rapidement des ouvertures rectangulaire (comme des fenêtres qui faisais tout le contour de l'ovni) pour ensuite éclairé uniformément ma fenêtre (les lumières rouge et verte était d'une intensité vive) de façon rapide une après l'autre, ses lumières rouge et verte ont resté figé, imprégné dans la vitre de ma fenêtre (durant environ 5 secondes), je regardais ses lumières et j'étais terrorisé, pétrifié et figé et sur ses lumières rouge et verte qui était imprégné dans ma fenêtre, il y avait des petites traces de forme parfaitement ronde, de la grosseur d'un pois environ et ils en avait environ 5 ou 6 qui était placé un a coté de l'autre, autrement dit sur les couleurs vive qui était imprégné sur ma fenêtre il y avait des traces qui ressemblait a ceci : , et par la suite, je me souviens de m'avoir levé de la position accroupi pour allé voir a ma fenêtre (qui était a deux pas de la) et ensuite je me souviens, d'être retourné m'assir dans mon lazy boy, comme si j'y avais été de force et ensuite j’ai resentie (mais vraiment resentie a l’intérieure de moi, dans mon ventre) que quelqu’un et/ou quelle que chose m’appelait et/ou m’attirait (pendant que tout sa se déroulait il était 14:45p.m.) et en même temps j'ai ressenti une émotion extrêmement rassurante, une émotion remplie d'amour et ensuite j'ai vue une boule de lumière (de la grosseur environ d'un orange) qui était d'un blanc très pur, et cette boule de lumière se situait au niveau de mon plexus solaire et ensuite je me suis sentie comme affaissé (qui est-ce qui était étrange aussi ses que pendant tout se temps la s'est a dire a partir du moment ou j’ai vue la “masse noir” il y avait aucun bruit d’oiseaux dehors et pourtant il faisait très beau). (la duré de tout se qui est écrit en bleu, a été d'environ entre 2 a 4 ou 5 minutes, s'est difficile a dire, car j'étais très terroriser, donc a ce moment la précisément ma concentration pour me rendre compte combien de temps s'était écoulé, était très perturbé)

Petite précision:
Concernant cette boule de lumière qui était d'un blanc très pur et qui se situait au niveau de mon plexus solaire, a la suite d'avoir pris connaissance de plusieurs cas distincts d'enlèvements, je déduis que cette boule de lumière que j'ai vue de mes yeux juste avant que je me sente affaissé, était une sorte de rayon blanc que les êtres extraterrestres ont envoyé sur moi pour me rendre inconscient, car je déduis qu'ils voulaient me rendre inconscient durant qu'ils me transportait avec l'aide du rayon bleu pour me faire passé physiquement a travers du toit de mon appartement pour me transporté a bord de leur ovni.


Voici un exemple de se rayon blanc, ce dessin/croquis viens de se témoignage,
clique ici: http://ovni-enlevements.forumchti.com/t345-enlevement-sur-le-north-canol-road-canada-temoignage-ecrit-plusieurs-croquis-dessins-du-temoin

Ensuite j'ai sentie mes paupières s'ouvrir tranquillement (et je me sentais en état de choc très sévèrement) et toute suite après avoir sentie mes paupières s’ouvrir tranquillement, je me suis dirigé immédiatement a ma fenêtre, de façon instinctive, car je ressentais très fortement qui s’était produis quelque chose, mais quoi, je ne savais pas, car je n’avais absolument aucune idée (aucun souvenir) de se qui s’était passé pendant cette période de temps manquant, et ensuite j’ai vue l’ovni de ma fenêtre qui volait très haut dans le ciel, elle volait en ligne droite, elle suivait le corridor au dessus des toits des maisons sur ma rue, elle était faite comme une soucoupe de couleur grise et il y avait une colonne noir de forme cylindrique en plein centre en dessous et je pouvait voir dans cette colonne noir la couleur brune jaune indéfinissable que j’ai vue au début a 14:45p.m., et quand elle volait, je dirait plutôt glissait dans l’air (parce que s'est l’impression qu’elle me donnait) elle a balancé deux fois de suite de la façon suivante : de gauche a droite et de droite a gauche et rendue environ au bout de la rue elle a coupé d’un coup sec en angle de 90 degré en montant pour disparaître en arrière des nuages.

Et ensuite, après l’observation de cette ovni, je me suis pris la tête a deux mains et j’ai répété au moins 20 fois de suite, a haute voix se qui suit (j’étais seul dans mon appartement) : wow ! est-ce que tu te rend compte André se que tu viens de voir et de vivre. J’étais vraiment en état de choc sévère et fortement traumatisé, et environs une demi heure après avoir subit l'enlèvement, j’ai vue cette avion furtif, qui était très grosse (voir la description que je fait de l’observation de cette avion dans un autre paragraphe plus bas), j’ai oublié de mentionné que j’ai gratté avec mes doigts dans le fond de mes deux oreilles (après que je sois revenu de la période de temps manquant, s'est a dire quelques minutes après avoir sentie mes paupières s’ouvrir tranquillement), et il y avait une bonne quantité de sang mêlé dans ma cire d’oreille.  

Après que je sois revenu de la période de temps manquant, durant l'observation de l'ovni, j’ai regardé le ciel et il y avait beaucoup de nuages, le ciel était gris partout, ça veut dire que pour moi comment j’ai vécu ça, j’ai resentit qu’il s’était écoulé 1 a 2 secondes mais dans le font, il s'était écoulé assez de temps pour que le ciel passe d'une couleur bleu sans nuage a un ciel gris très nuageux (je présume que la période de temps manquant a duré entre une demi heure et une heure environ ou peut être plus, je l'ignore).

(autrement dit entre le moment que je suis sentie affaissé et le moment que j'ai sentie mes yeux s'ouvrir tranquillement (en étant assis dans mon fauteuil), et bien! entre s'est deux moments, se situe la période de temps manquand).

P.S. : Pour l’observation de la grosse masse noir de forme arrondi je suis pas sur qu’il était 15:00p.m., mais je suis presque sur sur qu'il était proche de 15:00p.m., car quelques minutes avant quand j'avais vue la statique dans mon écran de télévision, il était entre 14:30p.m. et 14:45p.m. et quelques minutes plus tard, quand mon coeur s'est mi a battre très vite et très fort j’étais trop terrorisé et trop en état de choc pour me concentré pour regardé l’heure comme il faut, j’ai bien essayé quelques seconde de regardé mon réveille matin digital sur mon bureau, mais je suis pas arrivé a voir clairement l’heure car mon réveil était placé d’une façon qu’il était ébloui par la lumière du jour qui entrait par la fenêtre, mais je suis presque sur qu’il étais 15:00p.m., car j’avais réussi a voir partiellement l’heure sur se réveil digital.

Et pour l’heure de l’observation de l’ovni après la période de temps manquant, j’ignore quelle heure il était a ce moment la, mais s’était sûrement la fin de l’après midi, car j'étais trop en état de choc et trop traumatisé pour pensé regardé l'heure, s'était pas dans mes pensé du tout de vouloir regardé l'heure a ce moment la. Donc en conclusion, j’ignore combien de temps a duré la période de temps manquant.


Dessin que j'ai fait avec le programme Paint. Voici a quoi ressemble l'ovni que j'ai vue dans le ciel après qu'ils (les extraterrestres) m'ont ramené chez moi de cette enlèvement. Je suis désolé pour la mauvaise qualité de se dessin et pour le manque de précision, mais je suis pas très bon en dessin.


Représentation graphique de l'ovni que j'ai vue, se dessin a été fait pas Jean Lavergne (animateur de l'émission L'OVNIshow). Sur le lien suivant je mentionne quelques précisions concernant la représentation graphique 3D de l'ovni que j'ai vue le 30 juillet 1997 à Chambly (représentation graphique fait (dessiné) par Jean Lavergne et qui est sur le nouveau site web de Jean Casault "le CEO"),
clique ici: Concernant la représentation graphique 3D de l'ovni que j'ai vue le 30 juillet 1997 à Chambly, et qui est sur le nouveau site web de Jean Casault "le CEO".

Ils y a aussi une autre chose, que j'aimerais vous mentionnez, le 30 juillet 1997 entre 14:30p.m. et 14:45p.m., j'ai vue dans mon écran de télévision, ça faite une genre de statique, s'était comme jaune, des grosses lignes jaune de statique (et s'est pas a cause de la température a dehors, car le ciel était bleu et il faisais soleil, et il y avais aucun appareil électrique qui fonctionnais dans mon appartement, alors je conclus que cette statique était causé par cette ovni).


La nuit du 30 juillet 1997 au 31 juillet 1997, j’ai eu une nuit (un sommeil), très difficile et très agité, car j'étais toujours en état de choc et très traumatisé et le lendemain matin, quand je me suis réveillé de ma nuit de sommeil, je me suis levé de mon lit en mettant mes deux jambes par terre, j'ai écrasé a terre, je ne sentait plus mes jambes, elles était comme de la guenille (très lourde et/ou très molle), je n'avais plus de force dutout dans mes jambes, mon corps était complètement vidé, j'étais extrêmement épuisé, tout les muscles de mon corps était très   faible, je n'avais plus de force physique, je n'était plus capable de marché, je me suis sentie brûlé (épuisé) de cette façon une bonne partie de la journée.



Le point rouge sur cette carte, indique l'endroit ou je demeurais, ou est arrivé mon enlèvement, s'est a dire, au 19 rue Centre a Chambly, app.#5, (Québec), Canada

Environ une demi heure après avoir vécu cette incroyable évènement, j’ai vue au même endroit que la grosse “masse noir” (la soucoupe volante), une avion qui a passé a très basse altitude et a très basse vitesse, cette avion était très grosse complètement noir, sans aucun hublot sur le coté de l’avion, il n’y avait pas de signe et/ou symbole sur cette avion a part des partit de lettre verte illisible, incompréhensible a lire incrusté dans la carlingue sur le coté de l’avion, cette avion ne faisait aucun bruit quand elle volait, j’ai eu le temps de voir la fenêtre du cokpite et elle était noir très foncé, ont ne pouvait rien voir a l’intérieur, cette avion me faisait pensé a un gros boing mais il y avait un réacteur gris foncé au bout de l’avion mais quand il a passé au dessus de l’endroit ou il y avait la “masse noir”se réacteur était pas allumé, cette avion est sûrement un avion furtif espion, qui appartient aux services secret des USA.

Ce que j’ai vue dans cette séance d’hypnose (cette séance d'hypnose s'est passé le 8 août 1997 par Pierre Caron), les images, visions, que j'ai vue pendant cette séance d'hypnose, ils était tellement claire, limpide, j’avais l’impression d’être sur place.

Premièrement, il (Pierre Caron était l’hypnotiseur) ma fait couché sur une espèce de fauteuil/table, et ensuite il m’a demandé de se concentré sur sa voix et ensuite il m’a demandé de détendre les muscles de mon corps en les relâchant un après l’autre et ensuite il m’a mentionné de me souvenir au moment précis avant que je me sente affaissé, sais a dire a 14:45 p.m. le 30 juillet 1997, et ensuite durant cette séance d'hypnose, j’ai vue la tête de l’être extraterrestre descendre (se penché au dessus de moi) lentement au dessus de moi) lentement et je ne voyais pas les trais du visage, car il faisait noir alentour de cette être, mais je voyais ses grand yeux rond noir légèrement bombé et il étais luisant, il avais pas de pupille, il avais un regard fixe qui étais très terrifiant, alors quand j’ai vue la tête de cette être descendre lentement au dessus de moi, j’ai eu une réaction émotionnel très forte, très intenses, et ensuite toujours pendant cette séance d’hypnose, j’ai vue, je devrais plus dire je me suis vue couché sur une table en métal, je ne voyais pas la table, car alentour de moi de cette table il fessais très noir, mais je sais que s’était une table, pour deux raisons, #1 : je pouvais distingué le contour ou j’étais étendu (car la vison et/ou l’image que je voyais, et bien ! j’avais une vision de vue en vol d’oiseau), #2 : je ressentais la froideur de ou que j’étais étendu, je voyais que s'est juste mon corps qui étais éclairé d’une lumière très blanche, très claire, et j’étais complètement nue, et ensuite dans cette séance d’hypnose, j’ai vue une lumière rouge de couleur mat, de grosseur d’environ un 25 cent ou d’un dollars, qui descendais lentement au dessus de moi. Et quand j'étais sous hypnose, je me rappelle que durant la duré de toute la séance d'hypnose, mes yeux bougeais très rapidement, sans arrêt de gauche vers la droite et/ou de droite vers la gauche en dessous de mes paupières (car mes paupières était fermé) et aussi durant cette séance d'hypnose, mes jambes bougeais elle faisait des sursauts saccadé assez fort.


Pierre Caron est celui qui ma fait vivre cette séance d'hypnose
( membre de l'association québécoise d'ufologie ): http://www.ovni-expert.com )


Il y a une autre chose que je voudrais vous mentionnez, environ une demi heure a une heure avant cette séance d’hypnose, pendant que j’attendais dans un parc pas très loin de chez l’hypnotiseur, car je suis arrivé trop tôt, car je suis descendu en autobus de Chambly a Montréal, alors pendant que j’attendais je suis allé dans une petite épicerie, et a la caisse j’ai regardé la caissière et j’ai fait un assez gros sursaut de la tête, alors en regardant sont visage (je parle de la caissière) en faisant un sursaut avec ma tête, j'ai vue en superposition les traits de l’être sur le visage de cette caissière, j’ai été très saisi par cette vision, car s'était une vision, mais ça avais l’air tellement réel, car je dois dire aussi que cette séance d’hypnose a eu lieu environ une semaine après mon enlèvement, alors j’étais encore traumatisé suite a cette enlèvement, car j’ai eu un traumatisme émotionnel très fort qui a duré au moins 3 semaines après l’enlèvement de ses êtres, mais se traumatisme diminuais avec le temps, mais après ses trois semaines (ou je ressentais un très fort traumatisme émotionnel qui était présent en permanence), durant le mois suivant ses trois semaines (peut être un peut plus longtemps que ça), je me sentais toujours traumatisé, mais comme je disais, se traumatisme diminuait lentement au fil des jours qui passait.


Ce dessin ressemble beaucoup a se que j'ai vue en superposition sur le visage de cette caissière, il a des rides, beaucoup de rides :



Dernière édition par André L. le Dim 20 Sep - 12:35, édité 161 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: J'ai été enlevé par des extraterrestres le 30 juillet 1997 a Chambly(Québec).   Dim 11 Mai - 11:31

(Suite)


Voici se que j'ai vue dans la "masse noir" (ovni) a 14:45p.m. en regardant dehors par ma fenêtre chez moi le 30 juillet 1997.
La forme de ses morceaux de métal: relativement plat et mince proportionnellement a leurs grosseur, que je ne peut définir. Il y a une certaine distance de même égalité entre chaque morceaux de métal.

A quoi ses choses ressemble: elles ressemblent a du métal, quand j'ai vue ses choses sa ma fait pensé a des pétales de fleurs a cause de la manière qu'ils sont disposé, tout autour ils sorte de la colonne, du bout arrondi de la colonne.

Quelle couleurs ont telles: noir très foncé plus foncé que la couleur de la colonne (se démarque nettement de part sa couleur noir plus foncé que la colonne)


Environ 2 a 3 jours après le 30 juillet 1997 (le jour de mon enlèvement), j’ai écrit sans m’arrêté environ 50 pages (sur des feuilles mobile) de détail, car je ressentais un très fort besoin d’écrire se que je vivais et ressentais depuis mon enlèvement, et sa me faisait du bien d’écrire, mais s'est sur que le très fort traumatisme que je ressentais était et a été encore la pendant au moins les trois semaines qui ont suivit, mais il s’atténuait a chaque jour.


Alors je me suis mi a essayé de comprendre tout ça, a essayer de comprendre se qui mes arrivé, a essayer de comprendre se qu’ils m’ont fait, et j’ai réussi a comprendre, plutôt en déduisant, car pendant la séance d’hypnose et pendant les intenses flash en vision, cela ne ma pas permis de me souvenir de tout se qui s'est passé pendant cette période de temps manquant, alors j’ai fait des déductions, et j’en suit arrivé a la conclusion suivante, première déduction : en lien avec se que j’ai vue dans la séance d’hypnose que j’ai subi, ils m'ont pris du sperme, car je déduis ceci, car je me suis vue nu étendu sur une table, pendant la séance d’hypnose. Deuxième déduction : comme dans le film “fire in the sky” (feu dans le ciel), le cas Travis Walton, ils m'ont rentré des aiguilles dans le coin des yeux, dans les oreilles, etc… , car je déduis cela a cause du sang que j’ai enlevé dans mes oreilles suite a mon retour de ma période de temps manquant, et dans la séance d’hypnose je vous est mentionné que j’ai vue une lumière de couleur rouge ma de la grosseur environ d’un 25 cent ou de un dollars, et bien dans le film de “fire in the sky”, on voie exactement la même lumière que je viens de vous d’écrire (et je dois mentionné, que j’avais vue se film pour la première fois de ma vie, environ un ans après mon enlèvement), et dans se film cette lumière est accompagné d’une espèce de machine qui descend du plafond, et pris après cette machine, il y a des espèces d’aiguilles, alors je fait le lien avec se film et je déduis que ses se qu’il m’est arrivé.


Je déduis que ses visions en flash, que j’ai vue après cette période de temps manquant, était des symptômes ou plutôt je devrais dire une façon de libéré se gros traumatisme, et ses flash  était très claire, très limpide.


Je vais continué a raconté se que j’ai vécu et ressenti après que j’ai senti mes paupières s’ouvrir, autrement dit, après la période de temps manquant.

C'est très difficile de trouvé les bons mots, pour d’écrire se que je ressentais, car sais la première fois dans ma vie que je me sentais terrorisé a se point, car je me sentais très terrifié, mais je ne savais pas quoi faire pour me sentir mieux, la seule chose qui mes venu a l’esprit, sais d’appelé quelqu’un que je serais certain, qu’il ne rirais pas de moi et qui ne me jugerais pas, et j’ai appelé un organisme ufologique, le c.e.i.pi. (Jean Casault était le directeur général, car ce groupement ufologique, n’existe plus, il sais étains en 1997), alors, j’ai appelé a cette endroit et il y a quelqu’un qui ma aidé, je dois dire que j’ai eu beaucoup de difficulté a parlé, raconté se que j’avais vue et vécu, la veille, car j’étais vraiment terrorisé et en état de choc très sévère, sa ma pris au moins 10 a 15 minutes pour réussir a m’exprimé correctement, mais cette personne au téléphone était très aidant et respectueuse a mon égard, et il ma envoyé un enquêteur chez moi le lendemain, sais a dire le 31 juillet 1997, alors cette enquêteur a pris ma déposition sur bande audio et sur papier, et j’ai eu beaucoup de difficulté a lui raconté se que j’avais vue et vécu, car j’étais toujours traumatisé et en état de choc.


Une journée ou deux après l'enlèvement (je me rappelé plus trop exactement), j’ai découvert des marques sur mon corps, qui étais très étrange, je me suis regardé dans le miroir en me tournant sur le coté droit vers l’arrière,
et je voyais sur mon omoplate droit des petits bleu (équimose),
qui était tous de la même grosseur, sais a dire de la grosseur d’une petit pois d’une rondeur parfaite, et ses petits bleu, formait un cercle, autrement dit ils était un a coté de l’autre, et ils était d’une égale distance entre chacun, Les marques qu'il y sur cette photo son identique a celles qu'il y avais sur mon omoplate droit, la seul différence, s'est que s'était des petits bleus (équimoses):


Attention : s'est pas moi sur cette photo, j'ai trouvé cette photo sur le web, car j'ai pas les photos de mes marques, car s'est Pierre Caron qui les a et il dit ne plus les avoir, qu'il les a prêté a un psychiatre et il dit que le psychiatre les a perdu.

Et j’avais aussi des marques en arrière de ma cuisse droite, il y en avait trois marques, ils étais une en dessous de l’autre, ses marques ressemblais a des brûlures, car il y avais comme des morceaux de peau noir, mais j’ai découvert en regardant de plus près, que s’était le sang qui avait coagulé très rapidement, et sais pour ça que ses morceaux de peau était noir, et il y avait en plein centre de chacun de ses morceaux de peau noir, un petit trou, dont l’intérieure de ses trous était noir, ça ressemblais beaucoup au trou qui aurais été fait part une espèce de seringue.

J’avais aussi une marques dans le centre de ma fesse droite, si je peut faire une comparaison, pour que vous vous faite une idée a quoi cette marque ressemblais, donc, cette marque ressemblais a un bleu (équimose), et se bleu (équimose) ressemblais a la forme d’un “life saver”, et en plein centre de se bleu, il y avait un petit trou, qui ressemblais a un trou, qui aurais été faite par une espèce de seringue, et je pouvait voir dans se petit trou que s’était noir et que dans se petit trou s’était vrillé. Et la dernière marque que j’avais sur mon corps, était un petit triangle rouge de forme parfaite, s’était comme une brûlure, il était sur l’os de mon pied droit, qui se trouve pas loin de la cheville. Et quand j’ai découvert ses marques, j’ai juste effleuré ses marques avec mes doigts et j’ai ressenti une sensation de brûlure, ça faisait vraiment mal. Et ses marques ont été photographié et filmé par Pierre Caron (l’hypnotiseur).

P.S: Pierre Caron ma toujours fait accroire qu'il avait prêté ses photos et se vidéo a un psychiatre et que le psychiatre les a perdue et il a fait accroire ça a Jean Casault aussi, bref... il ma jamais dit le nom de se psychiatre et ma jamais dit pourquoi il avait prêté ses photos et se vidéo a se psychiatre, alors a cause de ça je crois je dirais même je suis convaincu qu'il ma pas dit la vérité et qu'il a toujours gardé ses photos et se vidéo pour lui. Comment peut ont prêté quelque chose d'une telle importance et ne pas avoir fait des copies avant des les prêté ? je me dit que si il a vraiment prêté ça a un psychiatre, alors il devait avoir les négatifs des photos, mais il semble que non, car il ma toujours dit qu'il a perdue les photos et le vidéo sans aucune autre explication de sa part.


Vous, vous demandez sûrement si l’extraterrestre a communiqué avec moi ?
D’une certaine façon,mais pas avec des mots et/ou des paroles. Je vous explique comment ils ont communiqué avec moi.


Ils ont communiqué avec moi de cette façon :
durant tout le déroulement de l'enlèvement que j'ai subit (quelques minutes avant la période de temps manquant), s'est a dire le 30 juillet 1997 a partir de 14:45 p.m. jusqu'à je me sente affaissé, autrement dit jusqu'à se qu'ils m'enlèvent.
J’étais assis chez moi tranquille en cette belle journée ensoleillé du 30 juillet 1997, quand tout-a-coup a 14:45p.m. mon coeur se mi a battre très vite et très fort tout seul pour rien (je n’avait fait aucun effort physique quand je me sentit comme ça) j'étais extrêmement terrifié et/ou terrorisé, je dirais a un niveau maximum qu'un être humain peut supporté, de façon instinctive je me lève et je me dirige a ma fenêtre toujours très terrorisé je me suis mis en position accroupi, genre en petit bonhomme, j'étais très proche de ma fenêtre, a deux pas seulement (en me demandant pourquoi je me sentait comme ça), et s'est incroyable se que je voyait a travers la fenêtre de mon appartement (j'étais a l'intérieur de mon appartement), je voyait une grosse masse nuageuse (attention : j'emploie le terme nuageuse, car s'est la meilleur façon que je peut le décrire, car je trouve compliqué a d'écrire et/ou a trouvé les mots adéquat pour décrire se que je voyais, mais d'après sa forme, ses couleurs, sa texture et de la façon que sa bougeais, il est évident que s'était pas un nuage) au dessus de l'arbre dehors, s'était comme brun, gris, noir et il y avait de la boucane ou de la brume qui sortait du dessous de chaque coté et je voyais très clairement une grosse “masse noir” (une forme) de forme arrondie qui était immobile dans les airs au dessus de chez moi, cette grosse masse noir était immense, elle était beaucoup plus grosse que ma maison (que toute la largeur du toit de ma maison), elle était aussi très basse, d'après se que j'ai vue elle était juste un peut plus haut que la cime des arbres (arbres qu'il y avait alentour sur le terrain de la maison ou je demeurais et sur le terrain des maisons voisine). Cette immense masse noir était noir très foncé et le contrasse de cette immense masse noir et du ciel bleu sans aucun nuage, était très saisissant et se contrasse était très net, très bien défini a partir du contour de cette immense masse noir et du ciel bleu sans aucun nuage, a l’intérieure de cette “masse noir” il y avait quelle que chose que j’ai de la difficulté a décrire, la forme et la couleur était extrêmement étrange, la couleur était brune mélangé avec du jaune, s'est une couleur très dur a définir, et la tout a coup, j'ai vue une petite lumière blanche sortir de cette grosse masse noir (cette petite lumière blanche ressemblais un éclat de lumière rapide, intense et vif), elle était d'un blanc très brillant, très intense et très pur et ensuite j'ai vue une lumière rouge et une lumière verte s'allumer en séquence très rapidement, ses lumières se déplaçais rapidement a l'intérieur de l'ovni, je les voyais se déplacé rapidement sur le contour de l'ovni, se contour était composé de plusieurs fenêtres (des ouvertures) rectangulaire placé de façon horizontal sur le contour de l'ovni et ensuite ses lumières ont sortie une après l'autre très rapidement des ouvertures rectangulaire (comme des fenêtres qui faisais tout le contour de l'ovni) pour ensuite éclairé uniformément ma fenêtre (les lumières rouge et verte était d'une intensité vive) de façon rapide une après l'autre, ses lumières rouge et verte ont resté figé, imprégné dans la vitre de ma fenêtre (durant environ 5 secondes), je regardais ses lumières et j'étais terrorisé, pétrifié et figé et sur ses lumières rouge et verte qui était imprégné dans ma fenêtre, il y avait des petites traces de forme parfaitement ronde, de la grosseur d'un pois environ et ils en avait environ 5 ou 6 qui était placé un a coté de l'autre, autrement dit sur les couleurs vive qui était imprégné sur ma fenêtre il y avait des traces qui ressemblait a ceci : , et par la suite, je me souviens de m'avoir levé de la position accroupi pour allé voir a ma fenêtre (qui était a deux pas de la) et ensuite je me souviens, d'avoir retourné m'assir dans mon lazy boy, comme si j'y avais été de force et ensuite j’ai resentie (mais vraiment resentie a l’intérieure de moi, dans mon ventre) que quelqu’un et/ou quelle que chose m’appelait et/ou m’attirait (pendant que tout sa se déroulait il était 14:45p.m.) et en même temps j'ai ressenti une émotion extrêmement rassurante, une émotion remplie d'amour et ensuite j'ai vue une boule de lumière (de la grosseur environ d'un orange) qui était d'un blanc très pur, est cette boule de lumière se situait au niveau de mon plexus solaire et ensuite je me suis sentie comme affaissé (qui est-ce qui était étrange aussi ses que pendant tout se temps la s'est a dire a partir du moment ou j’ai vue la “masse noir” il y avait aucun bruit d’oiseaux dehors et pourtant il faisait très beau).

S'est tout, je n’es pas eu d’autre forme de message.


Dernière édition par André L. le Dim 20 Sep - 12:40, édité 54 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: J''ai été enlevé par des extraterrestres le 30 juillet 1997 a Chambly(Québec).   Dim 11 Mai - 11:32

(suite)

Et environ deux semaines après le 30 juillet 1997, j’ai décidé d’allé jeté un oeil sur le toit de la maison ou je demeurais, il s’agit d’une maison qui a 3 appartement en haut et deux appartement en bas, et moi je demeurais en haut, et le toit de cette maison est faite de la façon suivante, s'est un toit plat et il y a des très petites roche d’étendu partout sur se toit en dessous de ses petites roche, il y a se qu’il y a d’habitude sur les toits des maisons, un espèce de goudron et/ou du bardot d’asphalte, quelques chose comme ça, et se que j’ai vue, s’était que les petites roches formais un cercle d’un diamètre d’environ 5 a 6 pieds et ses petites roches était incrusté dans le goudron du toit, s'est comme si le goudron aurais fondu et que ses petites roches saurais encastré dans se goudron, et se cercle était situé juste au dessus de la pièce ou s'est que je me suis fait enlevé.


Et il y a eu une autre preuve physique que ses “êtres” sont venus m’enlevé, entre le 12 avril et le 15 avril 1998 (je me souvient pas précisément de la date, car ça fait trop longtemps que s'est arrivé) j'asseyais de me remettre de cette évènement et un matin en sortant de chez moi, pour vous situez un peut, quand je sortais dehors de cette appartement, il y a un grand balcon sur se deuxième étage, et je voulais allé au dépanneur au coins de la rue, (et je me souviens de ses détails, car sa ma marqué), et je regarde dans la rue avant de descendre les marches, et je voie a mon grand étonnement et j’ai été terrifié de voir ça, il y avait un grand cercle blanc avec un plus petit cercle noir en plein centre, et se cercle était parfait, ont aurais dit une étampe, il faisais toute la largeur de la rue (cette rue était assez petite, car elle était a une voie et il y avait pas de trottoir), j’ai descendu les marches pour allé voir ça de plus près et j’ai vraiment approché mes yeux proche pour voir comment s’était fait, et la ligne blanche faisait environ une dizaine de centimètre en largeur et le cercle noir en plein centre lui il était plein (autrement dit s’était un gros point noir foncé) et sont diamètre était environ 2 ou 3 pieds, et qu’es-ce qui était impressionnant, s’était que cette peinture(car ça ressemblais plus a de la peinture qu’a de la craie) était rentré dans l’asphalte, car dans l’asphalte quand ont regarde de proche, ont voient des petites bosse, et bien cette peinture était rentré dans ses petites bosses.


Je comprenais facilement se dessin, je savait qu’es-ce qu’il représentait, car environ trois semaines plus tôt (quand j’ai écrit les 50 pages de détails de se que j’ai vécu et vue le 30 juillet 1997), j'avais dessiné l’ovni sur des feuilles mobile, et se dessin dans la rue était pareille au dessin que j’avais fait du dessous de l’ovni, et je dois vous mentionné aussi que la veille se dessin était pas dans la rue en face de chez moi (a cette endroit), autrement dit il y avait pas de dessin, j’en es déduit qu’il a été fait durant la nuit par ses “êtres”, et malheureusement je n’avait pas d’appareil photo, pour photographié se dessin, mais le lendemain matin, j’ai pris mon courage a deux mains et je suis allé voir et demandé a des enfants qui s’amusait juste a coté de chez moi dehors, sur le terrain avant du voisin, et j’ai demandé a ses enfants, qui était âgé entre 12 et 15 ans, il y en avait environ 4 ou 5, alors je leurs es demandé si ils avait vue hier se dessin dans la rue, en leur décrivant se dessin, et il mon répondu que oui, et je leurs es demandé si s’était l’un de eux autres qui avait dessiné se dessin, alors ils mon répondu que non, mais sais impossible que ça soit un enfant qui est dessiné se dessin, pour deux raisons, 1- se dessin ne signifiais rien pour eux. 2- se dessin était trop précis, trop bien dessiné, pour qu’un enfant l’aurais fait.


Et se dessin est partie (il sais effacé) de lui même le lendemain matin, car sais la pluie qui s’en es chargé.
D’après moi, il s’agit d’un dessin de reconnaissance que ses extraterrestres ont faite (dessinné) sur le sol, dans la rue en face de chez moi, autrement dit, je crois qu'il sagirait d'un dessin d’identification, de repérage et/ou de marquage pour eux, qui signifie  les extraterrestres son passé chez moi (a cette endroit), le 30 juillet 1997.


J’ai oublié de vous mentionnez, que se dessin était très bien dessiné, le gros point noir foncé en plein centre de se cercle, il était vraiment bien dessiné, car se cercle était un cercle parfait, autrement dit il était pas croche, ont aurais dit que se dessin a été fait par une étampe géante, tellement il était parfait.


Voici une question, qu'une personne ma demandé dans un autre forum, le 12 septembre 2007:
Vous arrive-t-il d'être propulsé dans votre passé , revivre ces enlèvements sans l'appui de l hypnose, mon approche la plus simple, revivez-vous inconsciemment vos expériences comme un flash par exemple ?? Dans votre vie quotidienne , ressentez-vous leur présence ???. Votre psyché est-il sous leur conditionnement à leurs énergies propres, leurs études , leurs analyses ?? vos expérience vous ont-elles transformé sur un plan psychologique, ouverture vers autrui, une manière de vivre par exemple.


Voici ma réponse:
Si je comprend bien votre question,
vous me demandez, si présentement je revie mes expériences d’enlèvement en flash dans mon quotidien,
non ! pas présentement, et pas depuis les dernières années, mais quand mon enlèvement est arrivé, (le 30 juillet 1997), sais a dire les jours et les semaines, qui suivie cette date, j’ai eu des flash, qui était très intense et très clair, très limpide.


Mais ses flash, était pas pour la même raison que vous mentionnez, sais a dire, que ma psyché était pas contrôlé par eux, autrement dit, si j’ai eu des visions en flash, sais du a une espèce d’effet secondaire du traumatisme que j’ai vécu pendant cette période de temps manquant, sais comme si mon cerveau avait enregistré tout se qui sais passé pendant cette période de temps manquant et que pendant les jours et les semaines qui suivirent, ses visions en flash apparaissais pour m’aidé a atténué mon traumatisme que je ressentais.


Voici la description de ses visions :
Deux a trois jours après le 30 juillet 1997, j'étais assis dans mon fauteuil, et tout a coup, j’ai eu une de ses visions, je me voyais devant moi, mais je me voyais vraiment devant moi, autrement dit, se n’était pas juste une vision que je voyais dans ma tête, mais je me voyais très clairement en face de moi, comme une image holographique, et cette vision était extrêmement terrifiante. Dans cette vision j'étais en position acroupie, la tête légèrement incliné vers le bas (je regardais vers le bas), et j'étais a environ 2 ou 3 pieds du sol (je ne touchais pas a mon plancher), et j’étais habillé exactement de la même façon que pendant mon enlèvement, et toujours dans cette vision, il y avais alentour de moi, des millions de petit brillants, ils était bleu, mais un bleu très pur, et il y avait aussi alentour de moi, un espèce de boucane légère (de brume) parmi ses millions de brillants, et cette vision étais en couleur (les couleur normal, réel), et dans cette vision j’étais de grandeur réel, normal, et cette vision étais fixe elle ne bougeais pas, autrement dit, je ne voyais rien bougé dans cette vision, et cette vison a duré quelques secondes (entre 10 et 15 secondes).


Concernant cette vision, d'après une déduction que je fait, c'est aucunement une sortie du corps que j'ai fait, Jean Casault pense qu'il s'agit d'une sortie de mon corps, mais n'y lui et n'y personne d'autre ne peut savoir mieux que moi se que j'ai vue et vécu, je veut dire d'après moi il s'agit pas du tout d'une sortie de mon corps mais d'un effet secondaire de l'enlèvement, je veut dire qu'il s'agit d'après moi de sorte de flash-back de l'enlèvement que ma mémoire a gardé et 2 a 3 jours plus tard j'avais encore se genre de flash-back a répétition.  


Alors je conclu que cette vision était un flash-back du moment précis, ou ses êtres mon enlevé, car je suis sur qu'ils se son servie d'une sorte de rayon bleu pour me transporté a bort de leurs vaisseau (soucoupe) et se rayon bleu est composé de millions de petits brillants et d'une espèce de brume.

Petite précision : la trace sur le toit d'environ 5 a 6 pieds de diamètre est d'après moi (selon une déduction que je fait) causé par un rayon bleu, se rayon bleu est composé de million de petit brillant d'une couleur vive d'une couleur qui me fait pensé a la couleur bleu acétylène de soudure. Donc je veut dire que la trace parfaitement circulaire sur le toit a été causé par cette sorte de rayon bleu. Et des êtres extraterrestres se son servie de se rayon bleu pour me faire passé physiquement a travers le toit de l'appartement ou je demeurais et avec l'aide de se rayon bleu qui ma fait passé physiquement a travers du toit, ils (les extraterrestres) m'ont transporté a bord de leurs ovni.



(Petite précision: se dessin/croquis ne viens pas de mon témoignage, se dessin/croquis a été dessiné par Travis Walton et il représente l'enlèvement qu'il a vécu. Si j'ai ajouté se dessin/croquis, c'est pour vous montrez a quoi ressemble se rayon bleu).


Concernant le rayon bleu, voici trois cas distincts d'enlèvement, sur ses trois cas ils est fait mention de se rayon bleu:
http://ovni-enlevements.forumchti.com/t5-l-enlevement-de-travis-walton-1975-incluent-le-film-video-fire-in-the-sky

http://ovni-enlevements.forumchti.com/t321-l-extraordinaire-experience-d-enlevement-de-suzanne-et-michel-videos-temoignage

http://ovni-enlevements.forumchti.com/t6-l-enlevement-de-linda-cortile-new-york-1989-photos-croquis-fait-par-le-temoin-et-video-temoignage


Une autre vision, que j’ai eu en flash, ses produit pendant que je regardais et découvrais les marques qu’ils (ses êtres) mon fait sur mon corps. Quand je regardais ses marques dans le miroir, j’ai vue de façon très clair et très limpide, apparaître en flash sur ses marques un espèce d’instrument et/ou de manche d'instrument, il était en métal (en tout cas ça avait la couleur du métal, gris métallique).

J'ai fait se dessin avec le programme Paint.


Et dans les jours et les semaines et même les mois qui ont suivie la vision dans laquelle je me voyais entouré de millions de petit brillant, et bien j’ai continué a voir en flash ses brillants, a l’occasion, sans avertissement ils apparaissais en flash, a n’importe qu’elle moment, mais j’ai remarqué que la fréquence que je voyais ses brillants, diminuais entre chaque vision, plus que le temps passais, autrement dit, j’en voyais de moins en moins au fur et mesure que les jours et les semaines passais, mais j’ai continué a avoir ses visions en flash de ses petit brillant bleu, j’en voyais toujours (la fréquence était beaucoup plus espacé) des années plus tard, autrement dit, je les es toujours vue en flash a chaque jour durant les 4 a 5 années qui ont suivie cette vision en flash, dans laquelle je me voyais dedans. S'est espèce de poussière bleu ont resté imprégné dans mon cerveau (dans ma mémoire), s'était tellement clair, limpide, sa sort de mes yeux et je les voyais en face de moi, sa tellement l'air réel, mais je s'est que s'est dans mon cerveau, et j'en voient encore a l'occasion en vision en flash.


Et une autre vision intense en flash rapide que j'ai vue, s'est une immense spirale que j'ai vue en vision (flash rapide), qui était en haut de moi, et qui était pas parfaitement vertical dans cette immense masse noir, mais elle était croche, incliné en direction de ou l'engin est repartie suite a mon enlèvement, s'est a dire, très haut en suivant le corridor de la rangé de maison (par dessus les toits des maison) sur ma rue, jusqu'au bout de la rue pour ensuite monté en coupant de façon sec, s'en ralentir, en angle de 90 degrés et rentré dans les nuages.


Dans les jours qui ont suivirent le 30 juillet 1997 (je me souvient plus avec précision, quelle était cette journée), mais je me souvient que s'était l'après-midi, je me sentait très fatigué, car je ne dormais pas beaucoup de puis que mon enlèvement étais survenu, et je me suis étendue dans mon fauteuil, et je me suis endormie, j'ai dormi environ une demi heure a une heure de temps, quand je me suis réveillé, je me souvenait d'avoir vue deux silhouettes et des larmes se sont m'y a coulé de mes yeux.


Une autre vision intense en flash rapide que j'ai vue, s'est environ 3 ou 4 jours après le 30 juillet 1997 (la date de mon enlèvement), je me souviens d'être sortie pour téléphoné dans une cabine de téléphone (car j'avais pas de téléphone chez moi), en sortant sur le balcon, mon voisin était la lui aussi sur le balcon, aussitôt que je les vue, j'ai fait un sursaut (il m'a regardé et il s'est sûrement demandé pourquoi), j'ai vue se visage en superposition sur le visage de mon voisin, j’ai été très saisi par cette vision, car s'était une vision, mais ça avais l’air tellement réel.
Ce que j’ai vue en superposition sur le visage de mon voisin, ressemble beaucoup a se dessin, il a des rides, beaucoup de rides :

Je déduis que ses visions en flash, que j’ai vue après cette période de temps manquant, était des symptômes ou plutôt je devrais dire une façon de libéré se gros traumatisme, et ses flash  était très claire, très limpide.


Et pour votre autre question, si j’ai changé sur le plan psychologique, je dois dire oui, car ça fait déjà 10 ans que mon enlèvement est arrivé, mais je me rend compte avec le recul, autrement dit, quand je pense et ou réfléchi au 10 ans qui vienne de passé, j’ai changé, je suis plus ouvert au autre, moins introverti, plus sensible a la souffrance physique et psychologique des autres, ont dirais que j’ai une conscience des autres et de se qui m’entoure qui est différente, je suis plus lucide, depuis l'enlèvement que j'ai vécu (subit) le 30 juillet 1997 a Chambly, je suis beaucoup plus sensible a tout se qui touche la protection de l'environnement, les changements climatique, la déforestation massive un peut partout sur Terre, la pollution massive de l'eau, du sol et de l'air un peut partout sur Terre, etc...


Dernière édition par André L. le Dim 20 Sep - 12:52, édité 52 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: J''ai été enlevé par des extraterrestres le 30 juillet 1997 a Chambly(Québec).   Lun 12 Mai - 15:00

(suite)
Voici une question qui ma été demandé dans un autre forum, j'ai pensé que la réponse a cette question vous intéresserais:
Objets volants non identifiés sont dans le ciel, savez-vous si des engins
volants similaires à ce que vous avez- vu à Chambly le 30 juillet 1997 et, complètement
non habituels pourraient être corroborés par témoin ayant vu engin(s) non Identifiés et/ou des êtres qui se seraient manifestés dans votre localité ?


Ma réponse:
Malheureusement, je n’es pas la moindre idée, si il y a eu d’autre personne a Chambly qui a vue cette ovni le 30 juillet 1997.


J’ai fait des efforts pour savoir si il y a eu d’autre personne dans Chambly qui ont vue cette ovni, le plus d’efforts que je pouvais faire dans les circonstances, se que je veut dire par circonstance, sais que j’étais trop traumatisé pour allé demandé aux voisins sur la rue ou sa sais produit, et mettez vous a ma place un petit peut, se que je veut dire, si j’aurais été demandé aux voisins, j’avais très peur de leurs mépris et/ou de leurs jugements.


Alors, j'ai quand même pris mon courage a deux mains et je suis allé rencontré les jeunes qui était dehors a coté de chez moi (sur le terrain voisin) et je leurs es raconté ce que j’ai vue (l’ovni), les même jeunes qui ont vue le dessin dans la rue, (voir la description détaillé, plus haut dans se sujet). Et ils m’ont dit qu’ils ont pas vue cette ovni.


Mais quelques jours après le 30 juillet 1997, j’ai appelé a l’aéroport de St-Hubert (sais une petite ville pas loin de Chambly) pour parlé au préposé au radar, et je lui es parlé, et je lui est raconté en résumé se que j’avais vue et vécu, et il a ris de moi,mais il ma quand même mentionné que s’était pas lui qui travaillais cette après-midi la du 30 juillet, et il ma donné le nom et le # de téléphone de sont superviseur et il ma dit de l’appelé le lendemain, alors sais se que j’ai fait, et je lui es raconté a lui aussi ce que j’ai vue et vécu et il a ris lui aussi, mais ça ma pris beaucoup de courage pour parlé a ses deux monsieur.


Et j’ai appelé la sûreté du Québec a Longueuil la même journée que j’ai appelé a l’aéroport, et il ont ris de moi eu aussi et ils m’ont répondue qu’ils avais eu personne qui les avais appelé pour une observation d’ovni le 30 juillet 1997 a Chambly.


Alors voila, les efforts que j’ai fait pour savoir si il avais eu d’autre personne qui avais vue cette ovni le 30 juillet 1997 a Chambly.


P.S : il y a eu sûrement d’autre personne qui a vue cette ovni le 30 juillet 1997 a Chambly, mais ils ne veulent sûrement pas en parlé, car ils ont sûrement peur du jugement des autres.


Il y pas peut être pas personne qui sais manifesté a Chambly au grand jour pour mentionné qu’il ont vue l’ovni que j’ai vue, mais j’ai une observation d’ovni fait par trois dame qui était dans la même auto. et cette observation a été faite le 5 juillet 1997.


Alors cette observation des trois dames est en lien direct avec l’ovni qui ma enlevé, autrement dit, il y a une corrélation a faire entre leurs observation et la mienne. Vous allé comprendre se que je veut dire après avoir lue, l’article de Robert Leblond du journal de Montréal qui est daté du 26 juillet 1997.


Voici textuellement cette article :

Article du journal de Montréal daté du 20 septembre 1997, de Robert Leblond :

Le 5 juillet denier, mesdames Aline Campion, Lili Foster et Julie Lapierre rentraient chez elle à Sainte-Julie, après une soirée de bingo. Ce qu’elles ont alors vu allait bouleverser leur vie.


Agées respectivement de 48, 40 et 72 ans, elles se disent pourtant très lucides. « tout d’un coup, la radio de la voiture arrête de fonctionner, ça grichait. Puis, on s’est retrouvé comme dans le néant le plus complet. On a eu peur et, durant 10 minutes, on a aperçu un drôle d’objet de forme circulaire, un peut comme celui de la dame vous décrivait dans le journal récemment », nous raconte Aline Campion.


« Une lumière très blanche clignotait sous le dôme de cet engin. C’était un blanc tellement pur que ça ne s’explique pas. On croyait pas ce qu’on voyait. Même qu’après, on se sentait mal d’avoir aperçu cet objet. Puis,après dix minutes, la radio a recommencé à fonctionner. C’était assez spécial », nous dit-elle, encore un peut sous le choc.


Elles s’engagèrent dans la bretelle de la sortie du boulevard Taschereau et filent vers le nord sur la route 132. Elle remarquent une première grosse lumière très vive dans le ciel, au dessus du fleuve.


« Ça ne pouvait pas être un ballon dirigeable, ni un avion ou un hélicoptère. Quelques minutes après, la forme est apparue plus clairement, il s’agissait vraiment d’une espèce de soucoupe avec 4 hublots illuminés et 3 faisceaux de lumière sous l’engin. Nous avons alors eu quelques frisons dans le dos », se souvient madame Campion, dans son témoignage fait à l’ufologue Bourbeau.


« Nous nous sommes arrêtées sur le bas côté de la 132 pour mieux observé, laissant le moteur tourner. La soucoupe était là, gigantesque, comme s’il s’agissait d’un vaisseau-mère. On aurait même dit que c’était carrément une ville volante entière tellement c’était énorme. Là, Julie s’est mise a pleurer, alors que, l’autre amie et moi avons ressenti de la peur. Moi je ne croyais pas aux histoies de soucoupes volantes mais je respectais tout de même l’histoire que ma soeur m’a racontée alors qu’elle fut témoin de ça en 1968. Depuis mon observation, ma soeur m’a dit que je ne reverrais probablement jamais une telle chose et que je n’avais pas à avoir peur de ça plus longtemps. Facile à dire, mais depuis quelques jours j’ai tellement peur noir que j’ai peine à ma contrôler ».


« Toujours est-il que j’ai remarqué un dôme sur le dessus de l’ovni puis un bruit épeurant accompagnait la soucoupe. Mais là, un chose chose absolument étrange s’est produite, tellement inimaginable. Lorsque nous nous sommes engagées sur la 132 pour nous arrêter sur le bas côté de la route, toutes les autres voitures qui nous suivaient, et celles qui nous croisaient, sont toutes disparues. Je pouvais bien voir la route, les lumières de rue, les maisons, la ville de Montréal mais pas une seule voiture alors qu’il y en avait lorsque nous nous sommes engagées sur la route. Et, quand j’ai accéléré, les autos sont réapparues. On se serait cru dans une autre dimension ».

Fin de l'article


J’aimerais juste vous mentionné que Sainte-Julie, sais une ville très proche de Chambly.


Les corrélations sont les suivantes :
La date des deux évènements : Eux le 5 juillet 1997 et moi le 30 juillet 1997.

Le lieux de l’évènement (proche l’un de l’autre) : Eux pas loin de Sainte-Julie et moi Chambly.

L’ovni en t’en que tel, ils le décrivent identiquement comme moi, sais a dire la grosseur, quand j’ai vue l’ovni se déplacé le 30 juillet 1997, il était très haut dans le ciel, mais je pouvais quand même évalué sa grosseur, et il était très gros, immense.


Dernière édition par André L. le Jeu 13 Oct - 7:33, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: J''ai été enlevé par des extraterrestres le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec).   Mer 14 Mai - 11:04

(suite)
J’ai 36 ans maintenant, et j’ai vécu des expériences très étrange quand j’étais plus jeune.
Voici ses quatre expériences:



Voici la première expérience:
Je doit vous expliquez un peut le contexte, pour que vous compreniez mieux la situation.


J’ai été placé dans une famille d’accueil a 2 ans, et j’ai grandit (demeuré) dans cette famille, jusqu'à l’âge de 16 ans. A 16 ans j’ai été placé dans un centre d’accueil fermé pour délinquant pendant environ 1 ans, et sais pendant l’année ou je ne demeurais plus dans cette famille d’accueil, que la madame qui m’avais gardé et le fils de sont frère, ont vue de l’intérieur de la maison a travers la grande fenêtre du salon, en plein jour, (s’était une journée d’été) une grosse boule de lumière d’un blanc très pur, qui bougeais de haut en bas, de bas en haut de gauche a droite et de droite a gauche (pas nécessairement dans cette ordre), et le fils de sont frère a pris sont camion pour allez voir cette boule lumineuse de plus près, et rendue au bout de la rue, cette boule avait disparue, car elle était dans les airs en suspension au dessus du toit d’une maison qui était a bout de la rue ou ils demeurais, donc la distance entre l’endroit ou ils ont vue la boule en premier, sais a dire entre la fenêtre de leurs salon, et l’endroit ou cette boule était, il y avait pas une grande distance, cette distance était en ligne droite, et moi quand je passait par la défois a pied, ça me prenais environ 5 minutes a pied (je vous mentionne ça, pour que vous compreniez quelle était la distance entre les deux endroit). Et la madame qui ma gardé, elle avait l’esprit vraiment fermé a se genre de phénomène, mais cette fois la, elle n’a pas eu le choix d’avoir l’esprit ouvert et de croire, car c’était réel, car elle le voyais de ses propres yeux.


Cette expérience, sais passé environ dans les années 1989 et/ou 1990 (je ne suis pas sur de l’année et de la date, mais je sais que s’était dans se temps la) a Chambly.




Voici la deuxième expérience:
Premièrement cette expérience sais produite a Cartier (sais un quartier a Laval (Québec)), au Centre de réadaptation Cartier.


Je vous met un peut dans le contexte, avant de vous racontez cette expérience, pour que vous compreniez mieux cette expérience.


Ce centre est très gros (sais comme une prison pour jeune), et dans chaque unité fermé,il y a environ une douzaine de chambre, des très petite chambre, qui sont fermé (la porte de ses chambre sont fermé et barré la nuit).


Description de la chambre :
Il y a pas de fenêtre sur les murs, les murs sont fait en béton (ciment), le sommier du lit (base du lit) est moulé après le plancher, il est fait en ciment, et il y a un petit matelas simple par dessus, il y a une très petite table qui est fixé avec des vis après le plancher, et une petite chaise pour cette table, il y a un interphone dans le mur de la chambre,et il y a défois de la musique dans cette interphone, et dans la porte de la chambre il y a une petite fenêtre qui est fait sur le long (verticalement), et quand ont regarde par cette fenêtre ont voient un étroit corridor qui longe toute ses chambres. Et un peut plus loin dans cette unité, il y a un salon avec une télévision, et se salon a une porte qui est fermé quand il y a les jeunes et les éducateurs de l’unité qui écoute la télé et/ou un film.


Voici cette expérience :
A ce moment la, quand sais arrivé, j'étais très triste et très découragé. J'étais dans ma chambre, coucher dans mon lit, le visage tourné du côté du mur, ma porte de chambre était fermé, l’interphone était fermé, et tout les autres jeunes avec les éducateurs était dans le salon entrain d’écouté un film, et la porte de se salon était fermé. Alors j'étais couché dans mon lit, le visage du côté du mur, et je pleurais, je venais juste de me grafigné les veines des poignets avec une canette de liqueur que j’avais déchiré avec mes mains, alors après m’avoir grafigné les poignets, je me suis couché dans mon lit, et je pleurais, quand tout a coup, j’ai entendu une voix d’un homme (et cette voix ne venais pas de dedans ma tête, mais de l’extérieur de moi), c’était une voix très calme, très douce, très apaisante, et cette voix ma dit "tourne toi", et quand j’ai entendu cette voix, j’ai ressentie une émotion très intense, je ressentais que cette voix me transmettais une espèce d’énergie, je me ressentais très rassuré, très réconforté (autrement dit, cette énergie que je ressentais fortement était très rassurante, très réconfortante), sais exactement la même chose que j’avais ressentie le 30 juillet 1997 a 14:45 (quand je me suis fait enlevé) au moment que je me suis sentie affaissé (juste avant la période de temps manquant).


Voici, premièrement lorsque j'ai entendu la voix extrêmement rassurante remplie d'amour d'un homme a la voix calme me dire "tourne toi", vers l'âge de 16 ans au centre d'accueil fermé a Laval en 1990 ou 1991 environ, et qu'en suite le lendemain, j’allais un peut mieux moralement, j’avais des bandages sur les poignets, quand par hasard, j’ouvre une bible (catholique), se que je fait jamais, car j’aime pas du tout se qui a rapport a la bible et a la religion, et j’ai ouvert cette bible et vers le milieu de la bible (et je n’es pas changé de page), le premier mot que j’ai lue en ouvrant cette bible était "tourne toi", la je me suis dit, WOW ! qu’est-ce qui se passe, j'étais vraiment très saisi (figé) et très impressionné par tout ça, (s'est a dire d'avoir entendue une voix me dire "tourne toi" et ensuite le lendemain d'avoir trouvé une bible par hasard en en ouvrant cette bible vers le milieu de la bible, le premier mot que j'ai lu en ouvrant cette bible a été "tourne toi").

*Petite précision:
Quand je dit: j'ai entendue une voix remplie d'amour, très calme, très rassurante et très paisible d'un homme me dire "tourne toi".
Je veut précisé que j'ignore si s'était un homme, car je le voyais pas physiquement, je veut précisé que cette voix avait l'apparence et/ou le même timbre de voix qu'un homme, mais s'était sûrement pas un humain.


Alors durant les les jours, les semaines, les mois et les années qui ont suivi cette expérience, j'asseyais de trouvé se que voulais dire "tourne toi", et avec le temps, j’ai réalisé, compris qu'il fallait que je me tourne vers les autres, m’ouvrir, ne pas me renfermé sur moi même, autrement dit, parlé aux autres de se que je ressentais dans ma vie mon quotidiens.


J’ai oublié de vous mentionnez que : tout de suite après avoir entendu cette voie me dire "tourne toi", j’ai arrêté de pleuré d’un coup sec et je me suis assit sur le bort de mon lit et j’ai dit a haute voie,"qui a dit ça !!!", bien sur personne ma répondu, et il y avait personne dans le corridor, car ma porte de chambre était fermé et tout le monde était dans le salon entrain d’écouté un film.


Et je ne suis pas fou, autrement dit, je ne suis pas skyzophrène, car je n’es jamais entendu d’autre voie avant cette évènement dans ma vie et je n’es jamais entendu d’autre voie dans ma vie après cette évènement.




Voici la troisième expérience:
Quand j’étais en deuxième année primaire (a l’école)je me souviens plus trop quel âge j’avais, mais je crois environ 8 ans ou 9 ans, a cette époque je demeurais a Montréal, j’ai vécu une expérience très étrange.


Je vais vous la raconté : Un soir comme les autres je me couche dans mon lit et j’ai passé une bonne nuit (une nuit normale), mais le lendemain matin tout est devenue très étrange, premièrement a mon réveille je ressentais qu'il s’était produit quelques chose cette nuit la, je me sentait très bizarre, sais difficile a décrire, mais le mieux que je peut décrire comment je me sentait, sais que j’avais un très fort pré-sentiment que quelques chose de très étrange s’était produit cette nuit la, mais j’avais absolument aucune idée de quoi il s’agissait, alors je m’en vais a l’école avec se fort pré-sentiment que je conserve toute la journée et se qu'il y avais d’étrange aussi, sais que j’avais dans ma narine droite une grosse bosse qui me faisait assez mal et j’ai gardé cette grosse bosse toute la journée, toujours en ressentant cette étrange pré-sentiment qui était persistant et envahissant, alors de retour a la maison après l’école vers la fin de l’après midi,je me suis dirigé au toilette,et j’avais beaucoup mal au nez,et j’ai demandé a ma “mère” de famille d’accueil (dans se temps la), si elle voulais venir avec moi dans les toilette,car je ne comprenais pas se qui m’arrivais et j’avais un peut peur de cette boule qui étais dans mon nez, alors je me suis penché au dessus de la toilette et cette boule est sortie toute seule de mon nez, et quand elle est tombé dans la bol, j’ai ressentie un grand soulagement, et le pré-sentiment étrange que je ressentais est presque disparue en même temps, mais j’ai vue cette boule qui étais dans la bol, et il y avais du sang alentour de cette boule qui étais dans la bol, mais elle étais complètement ronde et elle étais noir foncé.


Alors en conclusion, je crois fortement et sincèrement que j’ai vécu un enlèvement, que sais êtres sont venue m’enlève cette nuit la et ils m’ont implanté cette boule noir dans la narine droite, car la veille avant de ma couché pour la nuit, je n’avais pas cette boule noir dans la narine droite.




Voici la quatrième expérience:
Vers l'âge de 14 ans ou 15 ans, je me souvient s'était un matin d'été, en me réveillant de ma nuit de sommeil, je me suis levé de mon lit ensuite je fus extrêmement surpris en regardant mes bras, de constaté, qu'il y avait vraiment quelque chose de très étrange,  se que je voyais sur mes bras m'inquiétais, je me suis demandé pourquoi ils était la, s'est quoi ses bleus (équimoses) et qui les a fait ses bleus (équimoses), il y a juste une chose que je savais et j'étais sur et certaine de ça, s'est que ses bleus (équimoses) était pas la, la veille, ils ont apparuent pendant la nuit, je ne comprenais rien a tout ça. J'avais des bleus (équimoses) partout sur les deux bras, ils était tout petit de la grosseur d'un petit pois et ils était parfaitement rond et ils était tous de la même couleurs, s'est a dire vert. J'avais montré mes bras a ma mère (mère de famille d'accueil) se matin la et au mois d'août 1997, j'ai demandé a ma mère de famille d'accueil, si elle se souvenait que je lui avais montré ses petits bleus (équimoses) dans se temps la, elle ma répondue qu'elle ne souvenais pas du tout de ça, remarque: s'est normal, car pour elle s'était sûrement quelque chose d'ordinaire, qui ne la pas inquiété. Je ne comprend pas plus aujourd'hui le pourquoi, n'y le comment ses bleus(équimoses) était arrivé sur mes bras en une nuit, mais au moins je me sens rassuré, parce que je ne suis pas seul a avoir eu ses bleus (équimoses), je fait référence au cas de Catherine, dans le livre "Les Extraterrestres" de Jean Casault a la page 152, je vous transcrit se qu'il est écrit:

CEIPI: Je sais que vous n'avez pas eu de bleus à la suite de cette histoire-là, mais que vous en avez déjà eus. Voulez-vous m'en parler ?

Catherine: Très souvent, je me réveille le matin et j'ai des bleus sur le corps, mais ce ne sont pas des bleus normaux. Ils sont tout petits, de la grosseur d'un pois et parfaitement rond. J'en ai partout, mais surtout près du poignet... mon fameux poignet.

Voila le sujet du cas de Catherine a été ajouté dans se forum, car je comprend que juste se bout de texte sur toute l'histoire (les expériences) de Catherine, sa peut paraître peut crédible, mais une fois que vous aurais lu toute son histoire, vous trouverais que son expérience de petits bleus (équimoses), de la grosseur d'un pois et parfaitement rond, quelle avait un peut partout sur son corps, hé! bien! vous trouverais que s'est très crédible, car je les vécu aussi, autrement dit, moi aussi j'ai eu exactement les même petit bleus quelle décrit, et aussi vous trouverez que son histoire (ses expériences quelle a vécu) son très intéressante et très impressionnante.
clique ici: La vie infernale de Catherine


Dernière édition par André L. le Sam 7 Juin - 23:09, édité 44 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
maniez



Masculin Nombre de messages : 1
Age : 61
Localisation : Armentieres (France)
Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Jeu 11 Déc - 7:31

Bonjour, j'ai eus la chance d'avoir aussi un rapprochement avec un ovni le 28 Avril 1975 devant mon appartement ou j'habitais a cette époque au 6ème étage Allée des Tilleuls Lomme 59160 Nord de la France, mon épouse a était elle aussi témoin de cela, ovni en forme de soucoupe avec des lumières multicolors tout autour en positon géo-stationnaire devant notre fenêtre , oservation rapide et disparition instantané sans bruit ,je n'ai pas fait de déposition a la police ce soir là de nombreux témoins se sont manisfestés a travers toute la france et les radios en n'ont parler , a travers tous les témoigages de part le monde, c'est sur ils existent, dans la bible on les rencontrent aussi , sous d'autres descriptions a l'époque des écrits bibliques aucun humain n'avait vu des engins qui volent et encore moins d'en comprendre le sens ni d'en faire des descriptions détaillés d'un point de vu technique, pour ceux qui se font enlevé l'expérience est traumatisante c'est un violation de la personne contre son consentement ses entitées qui se permetent le droit de prélevé des humains ne sont pas du cotés du bien mais plutot du mal, enlevé un personne contre son gré est pour nous humains condannés par les tribunaux, si ils le font c'est sans doute pour leurs bonnes raison a eux mais pas forcément bon pour nous, le bien contre le mal?toute est la question. Max Maniez.
Revenir en haut Aller en bas
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Jeu 11 Déc - 8:16

Bonjour Max Maniez

Merci beaucoup pour ton commentaire et merci d'avoir partagé l'observation que tu a vécu en 1975. Se que tu raconte est très intéressant. Si tu permet j'aimerais commenté ton commentaire, je respecte ton opinion, mais je ne la partage pas complètement, je m'explique.
Dans la bible et dans les bibles des différentes religions dans le monde, ils est fait mention des extraterrestres et des ovni, ça s'est un fait, car ça été rapporté par plusieurs chercheurs/ufologue, mais ou je ne suis pas d'accord avec toi, s'est quand tu mentionne, "le bien contre le mal", a la lumière de mes recherches et aussi a la lumière de l'expérience d'enlèvement que j'ai vécu, je ne pense pas que le bien contre le mal a quelque chose a voir la dedans, car le bien contre le mal est un concept bien humain et je dirais même est un concept religieux, je suis d'accord que ses êtres utilise, manipule, profite, etc... des gens pour leurs propre besoin, mais s'est tout.

Bonne journée et joyeuse fêtes de Noël a toi et a toute ta famille.

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Lun 12 Avr - 11:33

Alors comme je vous avais promis, voici l'analyse officiel et final de Jean Casault
(a moins qu'un jour il pourrait avoir d'autre développement concernant l'enlèvement que j'ai subit).


L’AFFAIRE André L. :

Cas d’enlèvement typique d’angoisse générée par une mémoire altérée.


Ce dossier m’a été adressé personnellement par le témoin en juillet 1997 mais a été remis malencontreusement à une personne qui a jugé bon de ne pas me transmettre l’information. Elle s’est finalement  retrouvée entre les mains de l’hypnologue Pierre Caron.  Ce n’est que tout récemment que j’ai pu apprendre l’histoire de André L. Malheureusement les photos de marques corporelles on été égarées mais j’ai pu récupérer tous les documents écrits du témoin.

Dans son étude sur les enlèvements, le docteur John E Mack[1] est convaincu que certains sujets n’arrivent pas à dépasser leur stade de la terreur et de l’angoisse et ce pour plusieurs raisons, alors que d’autres y parviennent. La question qui se pose est fort simple. Est-il possible que de très nombreux cas d’enlèvements laissent d’abord une empreinte terrifiante mais qui avec l’étalement de la mémoire se modifie pour devenir le souvenir d’une expérience extraordinaire et dénuée de toute l’horreur qu’on suppose au début ?  Le dossier qui suit serait-il l’un d’eux ? Encore faudrait-il que le sujet parvienne à dépasser ce stade afin de découvrir les éléments plus harmonieux qui pourraient très bien constituer l’essentiel de son expérience.

Voyons d’abord les faits. Ce sont dans l’ordre : l’évènement du 30 juillet, la séance d’hypnose, l’angoisse suivie de visions étranges, les marques sur le corps  une description détaillée de l’objet observé une analyse du profil de André L et une conclusion partielle..


L’évènement du 30 juillet 1997
Nous sommes à Chambly au Québec, une localité située à un peu plus de quarante kilomètres au sud-est de Montréal sur les bords de la rivière Richelieu. C’est le 30 juillet 1997. Il est 14h30. André L vient de perdre son emploi dans une entreprise de conservation. Bien que la journée soit radieuse, André L regarde la télévision et voilà que soudainement d’étranges interférences statiques de couleur jaune apparaissent sur son écran. Puis quelques minutes plus tard, il sent son cœur battre, de plus en plus fort, ce n’est pas normal, il est tout jeune, à peine vingt-trois ans, en pleine forme et en pleine santé, il est maintenant 14h45, il se lève de son fauteuil, il est terrorisé mais ne sait pas pourquoi. Il  marche rapidement dans son appartement, de façon désordonnée puis se dirige vers la fenêtre et observe une masse noire, arrondie, immobile dans le ciel.

Nous reviendrons sur une description plus précise de cet objet plus loin.

D’étranges lumières, vives et de couleur verte puis rouge sont expulsées de l’objet et viennent éclairer sa fenêtre, imprégnant la vitre pendant quelques secondes. Simultanément une curieuse impression le saisit, une émotion très puissante qui le rassure. Une lumière blanche très vive fait alors son apparition au niveau de son plexus solaire. Elle a la dimension d’une orange, il s’affaisse et…. Ouvre ses yeux. Il est assis dans son fauteuil. Il regarde le ciel complètement couvert et plus sombre, il essaie de voir l’heure sur un cadran tout près, il n’a pas de montre, et n’y parvient pas.  Il se lève et regarde à l’extérieur. L’objet est toujours là mais s’éloigne pour finalement disparaître de sa vue dans les nuages. Il n’arrive pas à se concentrer il est dans un état lamentable et durant la nuit suivante il sera très agité, en état de choc. Au matin il s’est levé mais s’est aussitôt écroulé sur le sol. Ses jambes étaient dépourvues de forces, il était épuisé et s’est senti de la sorte toute la journée.


Séance d’hypnose
Quelques jours plus tard, il consultera l’hypnologue Pierre Caron. Les notes de ce dernier ne sont pas disponibles pour analyse. Au cours de cette séance, André L verra une tête étrange descendre vers lui, avec de grands yeux noirs, bombés, luisants et sans pupilles. Elle avait un regard fixe terrifiant. André L se verra en piqué, nu, éclairé par une lumière vive très blanche sur une table en métal. Il ressent de nouveau la froideur du métal, puis une petite lumière rouge de la grosseur d’un dollar qui descend au-dessus de lui.

André L vivra également une expérience intéressante. Par moments, la tête ou le visage de ce même être va revenir en flash, se superposant au visage de gens qu’il croise sur la rue. Ce phénomène n’est pas singulier et a déjà été rapporté par de nombreux témoins. Le visage est ridé.

Pendant trois semaines André L vivra des temps difficiles. Il est profondément traumatisé et ne verra aucun thérapeute pour l’aider. C’est dommage diront certains car il aurait pu être mis sous médication afin de soulager sa souffrance. D’autres, comme moi vont dire qu’il aurait très bien se retrouver en traitement dans l’aile psychiatrique d’un hôpital, pour avoir raconté une pareille histoire ce qui est sans doute le cas de plusieurs malheureusement!




Déclaration importante
Durant mon entretien avec André L, ce dernier ajoutera un point extrêmement. L’important je le cite : «  Quelques minutes après m’être ouvert les yeux dans mon fauteuil, ce 30 juillet 1997, j’étais terrorisé, oui c’est vrai, terrorisé, mais en même temps j’ai ressenti …qu’ils allaient me manquer, que j’allais m’ennuyer d’eux ! Il a également noté qu’il avait un peu de sang dans les oreilles.


Des marques étranges sur le corps
André L est désespéré, il va chercher pendant des jours et des semaines à comprendre ce que tout cela signifie. Il finit par retrouver la trace d’une organisation, le CEIPI et reçoit chez-lui un enquêteur du nom de Ronald Shaw.  C’est à ce stade çi qu’un imbroglio est survenu puisque de toute évidence les enregistrements audio et rapports d’enquête ne sont jamais parvenus au bureau central de mon organisation. Sans doute pour cette raison, je travaille seul maintenant. Au début du mois d’août, André L note alors qu’il a de curieuses marques sur son omoplate droite. Ce sont ecchymoses bleues, de la grosseur d’un petit pois, parfaitement rondes et qui forment un cercle. Derrière sa cuisse droite, il découvre trois marques, semblables à des brûlures et recouvertes de sang coagulé avec au centre de chacune des marques, un trou qui aurait été pratiqué par une aiguille de seringue. En plein centre de sa fesse droite il retrouve une autre marque en forme de lifesaver avec au centre une obturation vrillée. Un tel cas parfaitement identique a été signalé par l’une de mes enquêtes auprès d’un résident de Gatineau durant la même année.  Finalement un petit triangle rouge s’est retrouvé sur l’os près de la cheville de son pied droit. Toutes ces marques, toutes du côté droit et derrière le corps, suggère qu’il était tourné sur le côté gauche à un moment de son expérience. Il peut à peine y toucher, éprouvant une très douloureuse sensation..

Comme déjà mentionné ces marques ont été photographiées et filmées par l’hypnologue Pierre Caron mais ce dernier, bien qu’il confirme aujourd’hui la véracité de ces faits, ne peut produire ces documents qu’il dit avoir remis à un ami psychiatre, lequel aurait égaré les dits documents photographiques.  Ce genre d’incidents se produit trop souvent à mon goût  et je pourrais citer des cas célèbres de disparitions d’artefacts ufologiques dont la fameuse pièce retrouvée par le témoin de Falcon Lake et qui fut analysée par des experts du gouvernement, remise à la famille puis, volatilisée.  Il aurait été souhaitable qu’un duplicata de ces photos aient été réalisé et placé en sécurité avant de les remettre à un professionnel de la santé mentale qui de toute évidence a un sérieux problème de gestion de ses documents. Espérons que ceux de ses patients sont…quelque part en lieu sûr !


Autres traces
Le sujet prétend que des traces visibles de ce qui pourrait être un atterrissage dans la rue et sur le toit de sa résidence ont existé. Malheureusement personne d’autre ne peut corroborer ce fait et décrire les traces, pas plus qu’il n’existe de photographies. Pour ces raisons j’ai pris la décision de ne pas en tenir compte dans cette analyse.


Visions étranges post-événementielles
Vers le 2 ou le 3 août, André L est assis chez-lui lorsque devant lui se forme une image qu’il qualifie d’holographique. Il se voit, lui-même, flottant à un mètre du sol. Il est accroupi, immobile, la tête légèrement inclinée vers le bas, vêtu exactement comme il l’était le 30 juillet. Autour de « lui » il observe la présence de millions de petits points bleus entourés d’une brume diaphane. Le tout disparaît après une quinzaine de secondes.

Revenons en arrière. Alors qu’il découvre les marques sur son corps il a un flash. Il voit un objet métallique, gris avec à son extrémité des tentacules bizarres.



Dans les jours qui suivent le 30 juillet, André L est épuisé, dors mal et finit par tomber endormi dans le milieu de la journée. Il s’éveille brutalement, les larmes aux yeux et se souvient de deux silhouettes fortes. À noter cependant que dans ce cas il peut s’agir d’une contamination suite à la lecture d’un livre représentant exactement ces mêmes silhouettes.


L’objet
Le 30 juillet 1997, vers 14h45, quand André L s’est levé de son fauteuil, il était dans un état de panique et s’est mit à marcher rapidement de façon désordonnée dans son salon et une minute ou deux minutes plus tard, il s’est dirigé vers sa fenêtre en se demandant pourquoi il se sentait comme ça. Ce qu’il voit par la fenêtre est à ses yeux incroyable : une grosse “masse noire” de forme arrondie immobile dans les airs au-dessus de chez-lui. À l’intérieur de cette “masse noire” il y a quelle que chose de difficile à décrire. La forme et la couleur sont étranges, la couleur est brune mélangée avec un jaune, très difficile a définir. Puis il y a  une lumière qui sort d’une manière très bizarre de la “masse noire”. Des lumières rouge et verte sont comme expulsées de la “masse. Il voit la lumière rouge et verte s'allumer en séquence très rapidement et ensuite ses lumières sortent une après l'autre très rapidement des ouvertures rectangulaires (comme des fenêtres qui faisaient tout le contour de l'engin) et ensuite elles viennent éclairer sa fenêtre uniformément comme déjà décrit plus haut. Après quoi il va ressentir cette puissante émotion qui le rassure, s’affaisser et…ouvrir les yeux, à sa grande surprise, assis dans son fauteuil. Le ciel est sombre. Il est conscient que du temps s’est écoulé mais il à quel point il l’ignore. Il se lève à nouveau et se dirige vers la fenêtre. L’objet y est. Il vole très haut dans le ciel, en ligne droite et suit le corridor au dessus des toits des maisons sur sa rue, il est de forme arrondie, de couleur grise et il y a une colonne noire de forme cylindrique en plein centre en dessous et il peut voir dans cette colonne noire la couleur brune jaune indéfinissable observée au début a 14:45p.m et quand elle vole ou glisse dans l’air l’objet balance deux fois de suite de gauche a droite et rendu au bout de la rue, il coupe à 90 degrés en montant et disparaît dans les nuages.

 



Voici le dessin de André L qui illustre plus spécifiquement la colonne noire. Les pales métalliques étaient au bas du cylindre.


André L a retrouvé par la suite, le 20 septembre 1997, un article de Robert Leblond dans le Journal de Montréal. « Le 5 juillet dernier, mesdames AlineCampion, Lili Foster et Julie Lapierre rentraient chez elle à Sainte-Julie, après une soirée de bingo. Ce qu’elles ont alors vu allait bouleverser leur vie. Âgées respectivement de 48, 40 et 72 ans, elles se disent pourtant très lucides. « Tout d’un coup, la radio de la voiture arrête de fonctionner, ça grinchait. Puis, on s’est retrouvées comme dans le néant le plus complet. On a eu peur et, durant 10 minutes, on a aperçu un drôle d’objet de forme circulaire, un peu comme celui de la dame vous décrivait dans le journal récemment », nous raconte Aline Campion. « Une lumière très blanche clignotait sous le dôme de cet engin. C’était un blanc tellement pur que ça ne s’explique pas. On croyait pas ce qu’on voyait. Même qu’après, on se sentait mal d’avoir aperçu cet objet. Puis, après dix minutes, la radio a recommencé à fonctionner. C’était assez spécial », nous dit-elle, encore un peu sous le choc.

Elles s’engagent dans la bretelle de la sortie du boulevard Taschereau et filent vers le nord sur la route 132. Elle remarquent une première grosse lumière très vive dans le ciel, au dessus du fleuve.« Ça ne pouvait pas être un ballon dirigeable, ni un avion ou un hélicoptère. Quelques minutes après, la forme est apparue plus clairement, il s’agissait vraiment d’une espèce de soucoupe avec 4 hublots illuminés et 3 faisceaux de lumière sous l’engin. Nous avons alors eu quelques frisons dans le dos », se souvient madame Campion, dans son témoignage fait à l’ufologue François Bourbeau. « Nous nous sommes arrêtées sur le bas côté de la 132 pour mieux observé, laissant le moteur tourner. La soucoupe était là, gigantesque, comme s’il s’agissait d’un vaisseau-mère. On aurait même dit que c’était carrément une ville volante entière tellement c’était énorme. Là, Julie s’est mise a pleurer, alors que, l’autre amie et moi avons ressenti de la peur. Moi je ne croyais pas aux histoires de soucoupes volantes mais je respectais tout de même l’histoire que ma sœur m’a racontée alors qu’elle fut témoin de ça en 1968. Depuis mon observation, ma sœur m’a dit que je ne reverrais probablement jamais une telle chose et que je n’avais pas à avoir peur de ça plus longtemps. Facile à dire, mais depuis quelques jours j’ai tellement peur du noir que j’ai peine à ma contrôler ».« Toujours est-il que j’ai remarqué un dôme sur le dessus de l’ovni puis un bruit épeurant accompagnait la soucoupe. Mais là, un chose d’absolument étrange s’est produit, tellement inimaginable. Lorsque nous nous sommes engagées sur la 132 pour nous arrêter sur le bas côté de la route, toutes les autres voitures qui nous suivaient, et celles qui nous croisaient, sont toutes disparues. Je pouvais bien voir la route, les lumières de rue, les maisons, la ville de Montréal mais pas une seule voiture alors qu’il y en avait lorsque nous nous sommes engagées sur la route. Et, quand j’ai accéléré, les autos sont réapparues. On se serait cru dans une autre dimension ».  Le lecteur appréciera bientôt dans mon prochain ouvrage un cas similaire concernant cette histoire de dimensions. St-Émile de Suffolk.


Profil de André L
Comme vous l’avez noté c’est un sentiment de terreur qui accompagne à tout instant l’évènement vécu par le témoin.  Dans ses écrits, le professeur Kenneth Ring[1] mais également dans ceux de plusieurs spécialistes dont le docteur John E Mack, ce sentiment est quasi universel. Comme déjà mentionné par contre, il s’étiole à mesure que la mémoire s’étale et va chercher des souvenirs plus profonds. Si cet exercice n’est pas fait le témoin risque de passer le reste de ses jours à considérer son expérience comme terrifiante.  C’est d’autant plus le cas si le témoin a déjà vécu dans sa vie des épisodes troublés. Ring et plusieurs autres chercheurs estiment que les souffrances profondes vécues dans l’enfance n’ont pas que des effets négatifs, ils favorisent une intériorité, une capacité de vivre à l’intérieur de soi et de la sorte, se rendre naturellement ouvert à des manifestations qu’on pourrait qualifier de paranormales. Ce n’est pas un don ou une faculté c’est à toutes fins pratiques, un entraînement intensif provoqué par des circonstances tragiques ou extrêmes.  Un enfant normal qui vit entouré d’amour et de soins ne cherchera pas à s’isoler intérieurement et vivra une existence projetée vers l’extérieur à la découverte de ses sens et des aléas de la vie qu’il peut embrasser sans crainte.  Un enfant blessé au contraire va se prostré et sans le vouloir, développer  cette capacité de ressentir, de voir ou d’entendre, à la limite de notre réalité physique.  C’est le cas de André L .

Dès l’age de deux ans il se retrouve en famille d’accueil jusqu’à l’âge de 16 ans. Il est fréquemment battu, maltraité, forcé de se mettre à genoux des heures de temps, parfois enfermé dans une chambre obscure. André L n’a jamais connu l’affection et la tendresse, n’a jamais ressenti que quelqu’un prenait vraiment soin de lui. Son passage à l’école n’est guère mieux, là aussi il est maltraité et devient rapidement le souffre-douleur de son école. André L vivra donc reclus, sans amis durant presque toute sa vie. Il n’a aucune amertume lorsqu’il en parle et ne démontre aucune agressivité.

Alors qu’il a 8 ou 9 ans il s’éveille un matin avec un sentiment très étrange, la conviction que quelque chose s’est passée durant la nuit.  Toute la journée quelque chose l’agace également. Il a quelque chose au nez. De retour à la maison il se rend aux toilettes, avec sa «  mère d’accueil » Il est convaincu qu’il a une boule quelconque dans sa narine droite. C’est alors qu’il se penche et voilà qu’un petit objet noir, rond et avec du sang tombe dans la cuvette. Évidemment il ne sera pas récupéré.

Vers l'âge de 14 ans ou 15 ans, à son réveil il constate sur ses bras la présence d’ecchymoses de la grosseur d’un pois et de couleur verte.

Il va quitter sa famille d’accueil et se retrouver à seize ans dans un Centre d’Accueil pour délinquants pendant un an. C’est un centre assez important qui abrite de nombreux jeunes dans des quartiers fermés d’une douzaine de chambres. Un évènement est survenu dans une de ces chambres. Isolée, sans fenêtre avec un mobilier sommaire fixé au plancher cette chambre est équipée d’un interphone par lequel , parfois de la musique joue. Une petite fenêtre sur la porte permet de voir le corridor au bout duquel se trouve une salle commune avec un téléviseur. Ce soir-là, à une date non définie, André L se sent profondément triste. Il vient d’apprendre que son père biologique ne veut rien entendre de lui. L’interphone est fermé, il est étendu sur son lit face au mur et la porte de sa chambre est fermée. Volontairement il s’inflige des blessures au poignet, non pas dans le but d’en finir avec l’existence mais comme il le dira lui-même, pour attirer l’attention. C’est alors qu’il entend une voix d’homme très calme, assortie d’une émotion très puissante de réconfort et cette voix lui dit : «  Tourne-toi ». Cette émotion il la reconnaîtra le 30 juillet 1997. Il n’y avait personne d’autre que lui dans cette chambre, l’interphone était fermé. Il est redressé sur son lit et a lancé : «  Qui a dit ça? » C’est la seule «  voix » qu’il aura entendu jusqu’à ce jour.

Le lendemain il se lève et se sent beaucoup mieux. Il trouve une bible sur une étagère et contre ses habitudes, André L n’ayant aucun intérêt pour la ou les religions, et ouvre cette bible et tombe sur une phrase : «  Tourne-toi » Le passage précis n’a pas été indiqué. Toutefois André L a toujours interprété ce message comme étant l’impérieuse nécessité pour lui de se tourner vers les autres


Conclusion sommaire et partielle
Plus tard il aura une petite fille âgée de cinq ans maintenant et dont la mère s’est suicidé récemment.  Il n’y a pas si longtemps, avant les études des chercheurs, il aurait été facile de conclure que vu la situation émotionnelle de André L, celui-ci a tout inventé pour attirer l’attention et capter une simili-affection au-travers de ses échanges avec quiconque, sur ses expériences. Mack aura donc été avec plusieurs autres, l’un des premiers à soutenir que les enlevés, malgré une série de difficultés existentielles ont vraiment vécu un évènement physique et non psychique. C’était la teneur de la rencontre de 1992 au MIT d’ailleurs.

Évidemment le lecteur peut douter de la réalité de ses expériences, il n’a pas été mis en contact avec le témoin. Toutefois, je dois admettre pour avoir consulté les dizaines de pages écrites en août 1997 et les réponses à mes questions récentes auprès de André L que ce dernier est parfaitement cohérent. Les contradictions qui surgissent à l’occasion sont mineures et attribuables au fait que quinze ans se sont écoulés depuis.  André L sonne vrai. Certains détails relèvent de dossiers connus qu’il pu lire ou lus effectivement, mais d’autres sont uniques ou appartiennent à des dossiers qu’il ne peut jamais avoir lus puisqu’ils n’ont jamais été publiés.


Terreur VS réconfort
Rappelez-vous cette petite phrase de André L : j’étais terrifié mais en même temps je sentais que j’allais m’ennuyer d’eux. Mack, Strieber, Sparks et plusieurs autres chercheurs et enlevés, sont d’avis que les enlevés le sont dès leur jeune âge, un thème qu’a voulu développer Spielberg dans la série Taken. Il y aurait donc entre les ravisseurs et les enlevés un très long historique. Or ce qui est en train d’émerger de la masse d’informations disponible c’est que c’est plus qu’un historique qui se développe entre eux mais une histoire !  Comme je vais le démontrer dans ET SI LA TERRE N’ÉTAIT QU’UN JARDIN D’ENFANCE ? à venir, il semble qu’une vie parallèle très riche se déroule dans ce qu’on pourrait appeler une autre dimension, un univers parallèle ? une région secrète de notre esprit mais bien réelle ?

Voilà pourquoi André L devrait à mon avis cultiver cet aspect très particulier, ce «  Tourne-toi » calme et rassurant, cette émotion de réconfort avant de s’affaisser, plutôt que la terreur ressentie. Après tout André L doit aussi se dire, qu’à son souvenir, il n’a pas été torturé, battu et humilié ! Sa mère d’accueil oui ! Mais pas eux !

Je devrai donc être extrêmement prudent dans mon approche avec André L si éventuellement j’entreprends une série de séances d’hypnose. Aucune suggestion ne devra transpirer. Ce sera donc une transe légère et peut-être même une simple entrevue cognitive comme on me l’a appris il y a quelques années.  

Entre-temps, André L devrait consacrer ses efforts et son énergie à retrouver l’énergie positive qui s’est dégagée de son et ses expériences, prendre note de ses rêves en les datant et tenter également de se prendre en mains dans sa vie, avec sa fille, ses responsabilités d’homme et de père et de séparer sa vie normale avec ses recherches afin de recréer un certain équilibre.

Ce dossier sera réévalué si d’autres informations pertinentes surviennent.

--------------------------------------------------------------------------------

[1] Projet Omega. Éditions du Rocher

[1] Passport to the Cosmos.  Three Rivers Press. New-York 1999 et correspondance  personnelle

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)


Dernière édition par André L. le Dim 20 Sep - 12:57, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Lun 12 Avr - 11:48

Et voici un courriel que je lui es envoyé suite a cette analyse qu'il ma envoyé, courriel sur lequel je cite des passages de son analyse pour ensuite y répondre.
(analyse qui m'avait envoyé par courriel) :



Bonjour Mr. Casault

Tout d'abord merci beaucoup pour votre analyse, elle résume assez bien dans son ensemble l'authenticité de se que j'ai vécu (subit), mais j'ai quelques questions et quelques précisions que j'aimerais vous mentionné et/ou vous apportez (précisions que je trouve pertinent).

Citation :
Est-il possible que de très nombreux cas d’enlèvements laissent d’abord une empreinte terrifiante mais qui avec l’étalement de la mémoire se modifie pour devenir le souvenir d’une expérience extraordinaire et dénuée de toute l’horreur qu’on suppose au début ?

Mon questionnement, mon interrogation et ma précision concernant ceci est : la terreur que j'ai ressentie au début (les quelques minutes avant que je me sente affaissé) est arrivé toute seul, d'un coup sec, je m'attendais pas a ça, se que je trouve étrange, s'est que j'ai ressentie mon coeur battre fort et très vite avant même que je vois la grosse masse noir de ma fenêtre. Je sais pas comment sais possible que je ressente de la terreur juste quelques minutes avant que je vois la grosse masse noir de ma fenêtre. Je me dit ceci : que ses êtres extraterrestres mon fait savoir par une espèce de moyen de communication télépathique (mais j'ai ressentie aucun message télépathique a ce moment précis la) qu'ils étaient la et qu'ils allait m'enlever. Je me souviens toujours juste avant que je vois la grosse masse noir de ma fenêtre, qu'a ce moment la, quand je me sentais terrifié, je me disais dans ma tête, ça y est ils sont la, je me disais ça sans encore avoir vue la grosse masse noir de ma fenêtre, donc je me dit que je savait de façon instinctive et/ou que mon subconscient se souvenais d'eux.

Citation :
Le dossier qui suit serait-il l’un d’eux ? Encore faudrait-il que le sujet parvienne à dépasser ce stade afin de découvrir les éléments plus harmonieux qui pourraient très bien constituer l’essentiel de son expérience.

J'ai presque toujours eu, depuis les quelques dernières années qui ont suivi cette évènement très traumatisante (je fait allusion bien sur! a l'enlèvement que j'ai subit le 30 juillet 1997, je vous mentionne ça entre parenthèse, pour ne pas qu'il y est de confusion, autrement dit pour que vous sachiez bien de quoi je parle), une sentiment partagé a leurs égard, je veut dire que j'ai un sentiment a moitié hostile et un sentiment a moitié, sentiment que je qualifierais de bienveillant, d'amical, de gentil. Mais vous avez raison, je me doute que je pourrais ressentir et/ou voir toute cette expérience de façon beaucoup plus harmonieuse, mais pour arrivé a ressentir des sentiment plus harmonieux concernant cette expérience d'enlèvement, il faudrait que je découvre plus de chose sur se qui est arrivé durant la période de temps manquant, car peut être que durant cette période de temps manquant ses êtres extraterrestres aurait eu des attitudes, des comportements, des façons de faire et même des communications amical, bienveillant et gentil, je crois qu'il y a juste l'hypnose (que je vive d'autre séance d'hypnose) qui peut répondre a tout ça.

Citation :
Il marche rapidement dans son appartement, de façon désordonnée puis se dirige vers la fenêtre et observe une masse noire, arrondie, immobile dans le ciel.

Durant les quelques instant que je me sentie de cette façon, j'ai eu des brève idées de crié et/ou de sortir dehors (a l'extérieur de mon appartement) pour alerté les voisins et/ou des gens qui aurait pu passé par la, mais j'ai été incapable de crié et/ou de sortir a l,extérieur de mon appartement, j'ignore vraiment pourquoi, sûrement a cause de la terreur extrême que je ressentais et de la rapidité que *tout ça s'est produit.

P.S. : tout ça, signifie : tout se qui s'est passé entre le moment précis ou j'ai commencé a me sentir terrorisé, vers 14:30 le 30 juillet 1997 et le moment un peut avant que je me sente affaissé.

J'ai une précision a vous mentionnez concernant la grosse masse noir que j'ai vue : cette grosse masse noir était immense, elle était beaucoup plus grosse que ma maison (que toute la largeur du toit de ma maison), elle était aussi très basse, d'après se que j'ai vue elle était juste un peut plus haut que la cime des arbres (arbres qu'il y avait alentour sur le terrain de la maison ou je demeurais et sur le terrain des maisons voisine). Cette immense masse noir était noir très foncé et le contrasse de cette immense masse noir et du ciel bleu sans aucun nuage, était très saisissant et se contrasse était très net, très bien défini a partir du contour de cette immense masse noir et du ciel bleu sans aucun nuage.

Citation :
Pendant trois semaines André L vivra des temps difficiles. Il est profondément traumatisé et ne verra aucun thérapeute pour l’aider. C’est dommage diront certains car il aurait pu être mis sous médication afin de soulager sa souffrance. D’autres, comme moi vont dire qu’il aurait très bien se retrouver en traitement dans l’aile psychiatrique d’un hôpital, pour avoir raconté une pareille histoire ce qui est sans doute le cas de plusieurs malheureusement!

Je vais essayé de vous expliqué dans mes mots a quoi ressemblais mon état traumatique : a partir de la seconde près ou j'ouvrais mes yeux (quand je me réveillais de ma nuit de sommeil) le matin et se a chaque matin durant le trois semaines qui suivire le 30 juillet 1997, jusqu'au moment précis ou je m'endormais le soir pour ma nuit de sommeil, je pensait très fortement et automatiquement a tout se que j'avais vue, vécu (subit) et ressentie cette après-midi du 30 juillet 1997. Toujours durant ses trois semaines après le 30 juillet 1997, lorsque je marchais dans la rue, je fessais des sursaut (je sursautais) très souvent, je ressentais un niveau de stress très élevé, je me sentais très mal dans ma peau, je voulais que tout ça s'arrête (je voulais ne plus me sentir des effets traumatiques comme ceux que je ressentais).

Citation :
Durant mon entretien avec André L, ce dernier ajoutera un point extrêmement. L’important je le cite : « Quelques minutes après m’être ouvert les yeux dans mon fauteuil, ce 30 juillet 1997, j’étais terrorisé, oui c’est vrai, terrorisé, mais en même temps j’ai ressenti …qu’ils allaient me manquer, que j’allais m’ennuyer d’eux ! Il a également noté qu’il avait un peu de sang dans les oreilles.
Je me souviens très bien de ça, s'est a dire du fort ressentie qu'ils allais me manqué, que j,allais m'ennuyer d'eux. Je tenais a vous mentionnez que ça, s'est très clair, il y a aucun doute la dessus.

Citation :
Il peut à peine y toucher, éprouvant une très douloureuse sensation..
J'ai une précision importante et pertinente a vous mentionnez : quand j'ai découvert ses marques en me regardant, quelques secondes plus tard j'ai touché (je dirait plutôt effleuré avec le bout de mes doigts) ses marques, et s'est juste a ce moment la que j'ai sentie, mais vraiment sentie comme une forte sensation de brûlure, donc je vous précise que par la suite durant les heures et les jours que ses marques ont été visible sur mon corps, avant qu'ils guérisse, je n'est plus jamais sentie de sensation de brûlure en touchant a ses marques.

Citation :
Le sujet prétend que des traces visibles de ce qui pourrait être un atterrissage dans la rue et sur le toit de sa résidence ont existé. Malheureusement personne d’autre ne peut corroborer ce fait et décrire les traces, pas plus qu’il n’existe de photographies. Pour ces raisons j’ai pris la décision de ne pas en tenir compte dans cette analyse.
J'ai jamais mentionné qu'il s'agissait d'un atterrissage dans la rue, se que j'ai dit et se que je dit, s'est se que j'ai vue et pas autre chose, je ne peut affirmé comment ses marques dans la rue ont été fait, mais je peut affirmé que ses marques était la et je peut affirmé a quoi précisément ses marques ressemblais (je répéterais pas ici a quoi ses marques dans la rue ressemblais, car s'est long a écrire, mais vous avez le détails de ses marques sur le témoignage que je vous es envoyé le 9 mars). Mais je peut avancé un explication pour ses marques, je crois que ses marques ont pas été fait par un vaisseau (une soucoupe volante), je crois que ses marques ont été étampé et/ou imprimé dans la rue, comment ? j'aurais tendance a pensé avec un quelconque instrument technologique très sophistiqué. Et concernant les traces sur le toit de ma maison, encore la je ne dit pas que s'est le vaisseau (l'ovni) qui a atterrie sur le toit qui a fait une trace sur le toit, je dit (je déduit, car j'ai pas vue comment et/ou avec quoi ils ont fait cette trace) que cette trace a été fait avec l'espèce de rayon bleu (rayon bleu qui contient des millions de petit brillant bleu très brillant et une espèce de brume blanche) qui a servi a me transporté a bort de leurs vaisseau.

Citation :
Dans les jours qui suivent le 30 juillet, André L est épuisé, dors mal et finit par tomber endormi dans le milieu de la journée. Il s’éveille brutalement, les larmes aux yeux et se souvient de deux silhouettes fortes. À noter cependant que dans ce cas il peut s’agir d’une contamination suite à la lecture d’un livre représentant exactement ces mêmes silhouettes.
Je tiens aprécisé que ses silhouettes je les es vue dans un rêve quand je faisais une sieste. Il se peut que j'ai vue ses silhouettes suite a une contamination a cause que j'avais lu votre livre, mais alors pourquoi aussitôt que je me réveillé de se rêve, des larmes se sont mi a coulé de mes yeux ? alors je déduit et/ou conclu que j'ai vraiment vue durant la période de temps manquant ses silhouettes et que j'ai rêvé a eux.

Citation :
Comme vous l’avez noté c’est un sentiment de terreur qui accompagne à tout instant l’évènement vécu par le témoin. Dans ses écrits, le professeur Kenneth Ring[1] mais également dans ceux de plusieurs spécialistes dont le docteur John E Mack, ce sentiment est quasi universel. Comme déjà mentionné par contre, il s’étiole à mesure que la mémoire s’étale et va chercher des souvenirs plus profonds. Si cet exercice n’est pas fait le témoin risque de passer le reste de ses jours à considérer son expérience comme terrifiante. C’est d’autant plus le cas si le témoin a déjà vécu dans sa vie des épisodes troublés. Ring et plusieurs autres chercheurs estiment que les souffrances profondes vécues dans l’enfance n’ont pas que des effets négatifs, ils favorisent une intériorité, une capacité de vivre à l’intérieur de soi et de la sorte, se rendre naturellement ouvert à des manifestations qu’on pourrait qualifier de paranormales. Ce n’est pas un don ou une faculté c’est à toutes fins pratiques, un entraînement intensif provoqué par des circonstances tragiques ou extrêmes. Un enfant normal qui vit entouré d’amour et de soins ne cherchera pas à s’isoler intérieurement et vivra une existence projetée vers l’extérieur à la découverte de ses sens et des aléas de la vie qu’il peut embrasser sans crainte. Un enfant blessé au contraire va se prostré et sans le vouloir, développer cette capacité de ressentir, de voir ou d’entendre, à la limite de notre réalité physique. C’est le cas de André L .
Ce que j'ai a dire par rapport a se que vous dite, s'est que se que vous dite a bien du sens et que je suis d'accord avec se que vous dite.

Citation :
Plus tard il aura une petite fille âgée de cinq ans.

J'aimerais vous dire que concernant ma fille (en passant, elle vas avoir 6 ans le 17 avril), j'ai certaine crainte et/ou appréhension, j'ai peur qu'elle risque de vive (subir) des enlèvements elle aussi, le fait de pensé qu'elle pourrait subir se genre de chose me terrifie, me choque, car je voudrais quelle ne subisse jamais se genre de chose, car je souhaite pour elle quelle soit heureuse et épanoui et quelle ne soit pas traumatisé par se genre de chose, se qui me dérange aussi s'est que je suis complètement impuissant si ils l'enlève, car je ne pourrais la protégé, mais bon! je me rassure en me disant que si ça doit arrivé, alors ça doit arrivé et je n'y peut rien, je devrais me résigné et accepté et surtout l'aidé du mieux que je peut a traversé ses épreuves traumatisante.

Citation :
Voilà pourquoi André L devrait à mon avis cultiver cet aspect très particulier, ce « Tourne-toi » calme et rassurant, cette émotion de réconfort avant de s’affaisser, plutôt que la terreur ressentie.
Comment cultiver quelque chose dont j'ignore les origines ?, autrement dit j'ignore qui ma envoyé ses émotions calme, rassurante et réconfortante que j'ai ressentie, j'ignore comment faire. Si vous voulez dire que je parle souvent et/ou je parle beaucoup a travers mon témoignage d'enlèvement de la terreur que j'ai ressentie et que je parle pas beaucoup de l'émotion calme, rassurante et réconfortante que j'ai ressentie ? je n'y peut rien, car je raconte se que j'ai ressentie a ce moment la, s'est a dire le 30 juillet 1997 et les jours et semaines qui suivire le 30 juillet 1997, s'est se que j'ai ressentais en permanence et je ressentais cette émotions très fortement, je n'y pouvais rien, s'était la, sans que j'y peuvent quoi que se soit.
J'aimerais bien parlé et/ou élaboré plus sur cette émotion calme, rassurante et réconfortante que j'ai ressentie, mais je suis pas en mesure de le faire, car il aurait fallu que ses êtres extraterrestres me donne plus d'info concernant cette émotion calme, rassurante et réconfortante que j'ai ressentie, car comment voulez vous que je parle de quelque chose que je connais pas, dont j'ignore sont origine ?

Citation :
Par contre cela pourrait s’avérer nettement insuffisant puisqu’il semble que le blocage soit très hermétique.
Je comprend pas, car je ressent aucun blocage, il me semble que si j'aurais un séance d'hypnose légère ou non légère, effectué par vous ou pas Pierre Caron, je serais et/ou je pourrais facilement évacué et/ou libéré les souvenirs (souvenirs de la période de temps manquant, lors de l'enlèvement) enfoui dans ma mémoire.

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)


Dernière édition par André L. le Lun 7 Nov - 12:15, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Lun 12 Avr - 11:56

Je voulais vous parlez d'un événement, évènement ayant rapport avec l'enlèvement que j'ai subit et que je trouve pertinent et intéressant a raconté :

Alors voici cette évènement :
Tard le soir du 30 juillet 1997 (il faisait noir dehors), j'étais dans mon appartement a deux ou trois pas de ma fenêtre (la fenêtre était grande ouverte, donc il y avait un moustiquaire), je doit mentionné qu'en bas de ma fenêtre s'est un genre de racoin assez isolé, s'est un endroit très tranquille, d'habitude il y a jamais personne qui vas la, n'y le jour, n'y le soir, il y a un petit arbre qui est collé sur la maison il y a quelques petit arbuste pas loin de la et a cette endroit j'ai entendu des murmures incompréhensible, j'arrivais pas a comprendre se qu'ils racontait, j'étais toujours traumatisé, en état de choc sévère suite a l'enlèvement et a tout se qui a entouré cette enlèvement avant et après que je venais juste de vivre (de subir) cette après-midi la, donc et en plus je me sentait très terrifié par ses murmures qui provenais de l'extérieur, je peut déduire que ses murmures était très proche de la maison (très proche en dessous de ma fenêtre), alors j'ai pas eu le courage d'allé voir a la fenêtre, mais je suis convaincu qu'il s'agissait d'êtres extraterrestres, car le son et/ou le timbre des voix était différent des sons et timbre humain et aussi les murmures comportait des mots bizarre, une langue que j'avais jamais entendu dans ma vie.

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)


Dernière édition par André L. le Lun 7 Nov - 12:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Sam 17 Avr - 9:05

Pour ceux et/ou celles que ça intéresse, Jean Casault a ajouté mon cas d'enlèvement avec son analyse sur son nouveau site le CEO, site qu'il a été mise en ligne sur le web le 17 février 2011, voici le lien direct, clique ici: http://www.centretudeovnis.com/index.php?option=com_content&view=article&id=82%3Adossier-ovni-andre-l&catid=37%3Adoc-dossiers-ufologiques&Itemid

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)


Dernière édition par André L. le Mar 15 Nov - 9:34, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
claude
Témoin du type RR1


Masculin Nombre de messages : 26
Age : 50
Localisation : Québec
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Mer 19 Mai - 17:50

Bonjour

J'ai lu votre témoignage André. La plupart du temps les enlèvements ce font la nuit ou durant le sommeil. Tout de même rare le jour, mais bon. Ce que vous avez vécu comme expérience est troublant, Est-ce que cela vous a emmené comme une nouvelle philosophie. je veux dire un nouveau sens dans votre cheminement personnel ?

Habituellement les enlêvements semblent traumatisant et par le fait même, bien souvent les enlevés ne souhaitent pas cette expérience à d'autre gens tellement qu'ils en sortent traumatisés jusqu'à la fin de leur jour. On dit que le but des humanoides qui enlèvent les gens est d'y former des hybrides à l'aide de prélèvement humain d'embryon

Les témoins d'écrivent une salle médical. Donc les humanoides doivent disposer d'une technologie en avance sur les humains en ce qui a rapport avec la médecine. Si nous réusissions un jour a acquérir leur savoir nous pourrons trouver la guérissons du cancer généralisé et de la maladie d'alzheimer,mais aussi permettre à un aveugle de voir. Je pense que les personnes qui sont enlevées par des humanoides, s'est de permettre au témoins de voir leur avancé médical, et de la physique puis, un jour nous même utiliserons à des fins d'enseignement, mais pour le moment ils ne veulent compromettre notre évolution en nous laissant avec une incertitude qu'ils sont parmi nous

Oublions pas que les RR3 sans apparitions d'ovnis existent sur la terre. Des gens disent avoir déjà aperçu un humanoide

Nous ne sommes pas prèt a accepter cette éventualitée, mais dans un avenir nous serons nous même des visiteur de planètes habitées

Cordialement


Dernière édition par claude le Mer 19 Mai - 18:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Mer 19 Mai - 18:46

Bonjour Claude

Tout d'abord merci beaucoup pour votre commentaire.

Oui effectivement, s'est plutot rare des cas d'enlèvement en plein jour, mais ça existe, il y en a d'autre dans les classeurs des ufologues un peut partout sur Terre.

Je ne souhaite pas a personne de vivre (subir) un enlèvement comme celui que j'ai vécu (subit), car s'est extrêmement terrifiant et extrêmement traumatisant et cette expérience ma marqué pour le reste de ma vie.

Effectivement selon les données recueillie dans les témoignages des enlevés, il ressort que les extraterrestres font la création d'êtres hybride (moitié humain et moitié extraterrestre) avec des semences humaine (sperme, etc...).

Citation :
Est-ce que cela vous a emmené comme une nouvelle philosophie. je veux dire un nouveau sens dans votre cheminement personnel ?
Depuis cette enlèvement, je suis beaucoup plus sensible a tout se qui touche la protection de l'environnement, les changements climatique, la déforestation massive un peut partout sur Terre, la pollution massive de l'eau, du sol et de l'air un peut partout sur Terre, etc...

Oui bien sur!, il semble logique et évident selon les nombreux témoignages distincts d'un peut partout sur Terre, que les extraterrestres ont des technologies de très loin supérieur aux technologies humaines. Effectivement, il serait agréable, apprécié et souhaitable d'acquérir les technologies dont les extraterrestres détienne, leurs technologies pourrait sûrement guérir des maladie comme le cancer, la cécité, etc...

Citation :
Oublions pas que les RR3 sans apparitions d'ovnis existent sur la terre. Des gens disent avoir déjà aperçu un humanoide
Ici sur mon forum, il y a beaucoup de témoignages écrit et en vidéo de cas de type RR3 et RR4, alors je vous invite a lire ses témoignages, vous apprendrez sûrement des nouveaux cas qui vous était jusqu'à maintenant inconnu.

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)


Dernière édition par André L. le Dim 3 Oct - 23:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Sam 10 Juil - 11:56

J'ai un précision a apporté concernant mon témoignage d'enlèvement, voici cette précision :

Durant les 3 premières semaines qui ont suivi l'enlèvement du 30 juillet 1997, je vivais un très fort traumatisme, description de se traumatisme : a chaque matin durant le 3 semaines qui ont suivi cette enlèvement, aussitôt que j'ouvrais les yeux, a chaque seconde sans arrêt, durant toute la journée, je pensait très fortement et/ou très intensément de façon automatique a tout se que j'avais vue le 30 juillet 1997 et se jusqu'au moment ou je m'endormais le soir pour la nuit et aussi durant ses 3 semaines, quand je marchais sur la rue, je figeais les gens du regard, je restais figé, je ressentais un très fort niveau de stress, je faisait constamment des sursauts saccadé en marchant, je n'étais plus capable de me concentré sur quoi que se soit, tout mes passe temps, loisirs et se genre de chose était rendu complètement sans intérêt, s'était la même chose pour tout, je ne pouvait pas me concentré pour regardé la télévision et s'était la même chose pour faire le ménage de mon appartement, etc...

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)


Dernière édition par André L. le Jeu 13 Oct - 7:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
Raf@



Féminin Nombre de messages : 1
Age : 65
Localisation : France
Date d'inscription : 14/11/2010

MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Dim 14 Nov - 16:04

Bonsoir,
J'ai lu avec beaucoup d'attention et d'interrogations, toutes cette curieuse affaire. Je pense sincèrement qu'il s'agit d'un témoignage courageux que tu fais André, car tu prends le risque de passer pour un affabulateur, et beaucoup de personnes qui ont subit comme toi cette expérience extraordinaire pour ne pas dire "extra-terrestre", car tu n'es pas le seul, eh bien préfèreront le garder pour elles.
Ce sont de précieuses informations que tu transmets, et qui peuvent éclairer d'un nouveau jour certaines idées reçues, et permettre au-delà des croyances, un espoir d'avancées dans les mentalités qui, il faut bien le reconnaitre empêche la plupart d'entre nous de décrire certaines situations, et un vécu pouvant heurter les sensibilités et les convictions religieuses..
Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Dim 14 Nov - 17:09

Raf@ a écrit:
Bonsoir,
J'ai lu avec beaucoup d'attention et d'interrogations, toutes cette curieuse affaire. Je pense sincèrement qu'il s'agit d'un témoignage courageux que tu fais André, car tu prends le risque de passer pour un affabulateur, et beaucoup de personnes qui ont subit comme toi cette expérience extraordinaire pour ne pas dire "extra-terrestre", car tu n'es pas le seul, eh bien préfèreront le garder pour elles.
Ce sont de précieuses informations que tu transmets, et qui peuvent éclairer d'un nouveau jour certaines idées reçues, et permettre au-delà des croyances, un espoir d'avancées dans les mentalités qui, il faut bien le reconnaitre empêche la plupart d'entre nous de décrire certaines situations, et un vécu pouvant heurter les sensibilités et les convictions religieuses..
Amicalement.
Bonsoir Raf@

Merci beaucoup d'avoir pris le temps d'avoir lu mon témoignage, j'apprécie beaucoup. Et merci beaucoup pour vos bon mots me concernant.

Amicalement

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Concernant la représentation graphique 3D de l'ovni que j'ai vue le 30 juillet 1997 à Chambly, et qui est sur le nouveau site web de Jean Casault "le CEO".   Jeu 17 Fév - 23:32




Mon cas d'enlèvement avec l'analyse de Jean Casault est sur le nouveau site web de Jean Casault "le CEO",
clique ici: http://www.centretudeovnis.com/index.php?option=com_content&view=section&layout=blog&id=8&Itemid=41&limitstart=6

Je voulais vous dire que la représentation graphique 3D de l'ovni (de l'ovni que j'ai vue) qui est sur le nouveau site web de Jean Casault "le CEO", elle est magnifique, quand j'ai vue cette image en 3D la première fois, j'ai été impressionné, j'ai regardé longuement cette image, ça me rappelait le souvenir quand j'ai vue cette ovni se déplacé dans le ciel WOW!!! s'est spécial de voir cette image, mais en même temps je vous informe que la représentation 3D de cette ovni ressemble pas tout a fait a l'ovni que j'ai vue.

Concernant la représentation graphique 3D de l'ovni que j'ai vue et qui se trouve sur le nouveau site web de Jean Casault "le CEO", voici la seule partie de cette ovni qui ressemble a se que j'ai vue:

- la colonne noir de forme cylindrique et la chose bizarre de couleur brune jaune sur cette colonne.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

- Et concernant les espèces de pale métallique en dessous (sur le bout) de la colonne noir, j'ai pas vue ses pales n'y quand j'ai vue la masse noir et n'y quand j'ai vue l'ovni s'en allé en ligne droite au dessus des toits des maisons. J'ai vue ses pales en visions limpide et claire en flash environ une journée ou deux après cette enlèvement. Et j'ai vue dans cette vision claire et limpide que ses pales sont placé en dessous (au bout) de la colonne noir de forme cylindrique et quand j'ai vue l'ovni se déplacé en ligne droite au dessus des toits des maisons, ses pales noir étaient pas en dessous (au bout) de cette colonne noir de forme cylindrique, j'imagine que ses pales étaient entré a l'intérieur de la colonne noir au moment ou l'ovni se déplaçait en ligne droite au dessus des toits des maisons.

- Et concernant l'ovni en t'en que tel, vous avez faite un large bande noir, qui a un contour qui coupe carré, mais quand j'ai vue l'ovni s'en allé en ligne droite au dessus des toits des maisons, l'ovni ressemblait plutôt a l'ovni a la page 190 du livre "Les extraterrestres", ce livre a été écrit par Jean Casault (attention je fait seulement allusion sur cette page a la forme de l'ovni qui est légèrement arrondie sur le dessus et en dessous et au fenêtres placé une a coté de l'autre qui fait tout le contour de l'ovni) et quand j'ai vue cette ovni se déplacé dans le ciel je voyais le dessus et le dessous ils étaient gris et dans le centre de cette ovni (entre le dessus gris et le dessous gris) ou il y a des fenêtres rectangulaire placé une a coté de l'autre qui fait tout le contour de l'ovni, donc je veut dire que je voyais l'ovni d'assez une bonne hauteur et une bonne distance de moi, mais que j'étais quand même en mesure de bien voir cette ovni, donc le centre de cette ovni je le voyais comme une bande noir (je fait allusion a l'endroit ou il y a les fenêtres rectangulaire sur tout le contour). Donc, a titre d'exemple regardé l'ovni a la page 190 de votre livre "Les extraterrestres" ce livre a été écrit par Jean Casault (attention je fait seulement allusion sur cette page a la forme de l'ovni qui est légèrement arrondie sur le dessus et en dessous et au fenêtres placé une a coté de l'autre qui fait tout le contour de l'ovni).


P.S.: j'ai cummuniqué par courriel avec Jean Casault et il ma dit ceci:
on s'est basé sur votre dessin et de toute manière c'est pour illustrer et non décrire.

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Ven 4 Nov - 14:15

J'ai réussi a trouvé en effectuant des recherches sur le web a quoi ressemble l'ovni que j'ai vue le 30 juillet 1997 a Chambly, le voici, Il y a juste une différence sur se dessin, c'est qu'il y a pas la colonne noir de forme cylindrique en plein centre en dessous de l'ovni avec sur cette colonne noir la forme très bizarre indescriptible de couleur brune jaune:




_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Lun 14 Nov - 14:37


Voici un texte que j'ai composé (écrit) qui est en quelque sorte une mise au point concernant l'enlèvement que j'ai vécu:

Bonjour mes amis (es)

J'ai pas besoin de vous mentionnez que l'enlèvement fait par des êtres extraterrestres que j'ai vécu le 30 juillet 1997 a Chambly a profondément changé ma vie et/ou a fortement changé les paradigmes que j'ai toujours eu.

Le 30 juillet 1997 ma vie a complètement basculé, j'ai vécu, ressentie et vue des choses extrême, qui défie l'entendement et l'imagination, des choses qui sont pas supposé existé, des choses d'une extrême étrangeté, mais tout se que j'ai vécu, ressentie et vue cette journée la était bel et bien concret bel et bien réel. J'ai pas demandé de vivre ça, j'aimerais bien arrivé a comprendre pourquoi moi j'ai vécu ça ? qui sont ils ? que m'ont ils fait lors de l'enlèvement ? pourquoi m'ont ils enlevé ? d'où viennent ils ? etc..., mais j'arrive pas a comprendre tout se que j'ai vécu, ressentie et vue cette journée la, tout ça dépasse de très loin mes connaissances et mes compétences.

Je me souviens quelques jours après mon passage a l'émission l'OVNIshow le 2 février 2011, Yanick Tapps (un ami Facebook) m'avait laissé un commentaire sur mon mur Facbook, il m'avait dit après avoir écouté mon témoignage a l'OVNIshow le 2 février 2011, que mon témoignage remet les pendules a l'heure et bien humblement je trouve qu'il a raison, car l'enlèvement que j'ai vécu a mon humble avis, devrait être une référence concernant c'est quoi et comment se déroule un enlèvement fait par des êtres extraterrestres, car j'ai eu la chance de vivre cette enlèvement en plein jour et donc j'ai pu prendre connaissance des différentes étapes du déroulement d'un enlèvement.



Jean Casault ma expliqué c'est quoi une S.E.C (sortie extra-corporelle) et voici se qu'il ma expliqué (il ma dit ça sur son mur Facebook):

Le rêve n'est pas une porte d'entrée. Le rêve pourrait fort bien être un effet secondaire de la sortie corporelle. L'expérience vécue en toute conscience est par la suite oubliée, dès que l'individu réintègre son corps parce que là sa compréhension va se faire via un cerveau bien physique, un mental adapté à ce cerveau ce qui n'existe plus en sortie extra-=corporelle. Le rêve pourrait, enfin certains rêves pourraient être des résidus , des effets secondaires de la sortie. Comme dans ton cas il me paraît évident que tu as vécu ce genre de sortie lors de son observation. Tout l'indique. Je n'ai pas tous les détails de ton récit en mémoire mais je sais que tu décris à 100% les effets d'une S.E.C ( sortie extra-corporelle, par opposition à l'expression voyage astral que je déteste et qui nous ramène aux années de l'ésotérisme expérimental dont mon se passe fort bien.

Et voici ma réponse que j'ai mentionné sous son commentaire sur son mur Facebook:

Je viens de lire et relire attentivement votre commentaire/explication précédent et je comprend se que vous voulez dire, mais j'hésite a associé votre hypothèse a l'enlèvement que j'ai vécu, car il y a plusieurs indices concernant des choses concrète que j'ai vécu qui me laisse pensé qu'il s'agit d'un enlèvement physique, je veut dire qu'ils m'ont transporté a bord de leurs vaisseau physiquement avec l'aide d'une sorte de rayon bleu composé de million de petit brillant bleu.

Dans mon cas je sais pas si il s'agit d'une S.E.C (sortie extra-corporelle), mais il y a des bonnes indices et des indices concret qui indique que les IS qui m'ont enlevé ont physiquement enlevé mon corps, je veut dire les marques physique qu'ils ont fait sur mon corps en son la preuve irréfutable et il y a aussi la trace parfaitement circulaire d'un diamètre d'environ 5 a 6 pieds sur le toit ou je demeurais (ou est arrivé cette enlèvement) qui démontre aussi la réalité physique de cette enlèvement. Pour vous ou pour tout ceux et celles que ça intéresse, mon témoignage concernant l'observation d'un ovni de très proche en plein jour incluant aussi les détails de l'enlèvement que j'ai vécu qui accompagne cette observation, est sur se lien: http://ovni-enlevements.forumchti.com/t2-l-enlevement-d-andre-l-l-administrateur-de-se-forum-le-30-juillet-1997-a-chambly-quebec


Ses indices sont les suivantes:

Voici la description de cette vision :

Deux a trois jours après le 30 juillet 1997, j'étais assis dans mon fauteuil, et tout a coup, j’ai eu une de ses visions, je me voyais devant moi, mais je me voyais vraiment devant moi, autrement dit, se n’était pas juste une vision que je voyais dans ma tête, mais je me voyais très clairement en face de moi, comme une image holographique, et cette vision était extrêmement terrifiante. Dans cette vision j'étais en position acroupie, la tête légèrement incliné vers le bas (je regardais vers le bas), et j'étais a environ 2 ou 3 pieds du sol (je ne touchais pas a mon plancher), et j’étais habillé exactement de la même façon que pendant mon enlèvement, et toujours dans cette vision, il y avais alentour de moi, des millions de petit brillants, ils était bleu, mais un bleu très pur, et il y avait aussi alentour de moi, un espèce de boucane légère (de brume) parmi ses millions de brillants, et cette vision étais en couleur (les couleur normal, réel), et dans cette vision j’étais de grandeur réel, normal, et cette vision étais fixe elle ne bougeais pas, autrement dit, je ne voyais rien bougé dans cette vision, et cette vison a duré quelques secondes (entre 10 et 15 secondes).

Alors je conclu que cette vision, signifiais : le moment précis, ou ses êtres mon enlevé, car je suis sur que les millions de petits brillants et cette espèce de brume, servais a me transporté a bort de leurs vaisseau (soucoupe).



Petite précision : la trace sur le toit d'environ 5 a 6 pieds de diamètre est d'après moi (selon une déduction que je fait) causé par un rayon bleu, se rayon bleu est composé de million de petit brillant d'une couleur vive d'une couleur qui me fait pensé a la couleur bleu acétylène de soudure. Donc je veut dire que la trace parfaitement circulaire sur le toit a été causé par cette sorte de rayon bleu. Et des êtres extraterrestres se son servie de se rayon bleu pour me faire passé physiquement a travers le toit de l'appartement ou je demeurais et avec l'aide de se rayon bleu qui ma fait passé physiquement a travers du toit, ils (les extraterrestres) m'ont transporté a bord de leurs ovni.

L'enlèvement que j'ai vécu est bel et bien un enlèvement physique, je veut dire les extraterrestres m'ont enlevé physiquement pour me transporté a bort de leurs ovni et ça j'ai aucun doute la dessus, je veut dire je suis pas fou, les faits concernant se que j'ai vécu, ressentie et vue son la, je les ai bel et bien vécu.

S'est très difficile de comprendre les motivations (se que veulent) les extraterrestres quand ils enlèvent les gens, je veut dire est-ce qu'ils manipulent les enlevés uniquement dans leurs propre intérêt ? ou est-ce qu'ils ont vraiment (sincèrement) une forme de sympathie pour les enlevés ? et même pour moi qui a vécu un enlèvement je suis incapable de répondre a cette question, alors les amateurs, les ufologues et autre personne qui affirment qu'ils connaissent les réponses a ses questions, je dit qu'ils peuvent encore moins savoir et/ou comprendre s'est quoi qui se passe dans la tête d'un extraterrestre (leurs motivations) quand ils enlèvements des gens, donc je veut dire malheureusement les ufologues tourne en rond. Je crois qu'un ufologue créé ses hypothèses a partir des témoignages d'enlèvements des gens sur lesquels il a enquêté, chaque témoignage d'enlèvement de témoin distinct est a tout les coups incomplet, car les enlevés sont pas en mesure de tout se souvenir se qui s'est passé lors des enlèvement qu'ils ont vécu, alors l'ufologue compile et analyse plein de cas d'enlèvement se qui en bout de ligne lui permettra de faire des hypothèses basé sur des faits raconté par les enlevés, pourquoi je dit des hypothèses ? je dit des hypothèses car évidemment il détient pas toute les donnés a cause de la très grande discrétion des extraterrestres et donc par conséquent ils émettent des hypothèses. Un ufologue ne peut être objectif et neutre dans ses analyses et ses hypothèses, car sont jugement est parfois biaisé a cause de sa culture, ses croyances religieuse ou autre, ses goûts, ses intérêts, etc..., mais cela ne veut pas dire qu'il est dans le champ de patate, bien évidement non, cela veut dire qu'il tourne en rond, car t'en et aussi longtemps que les IS, extraterrestres, entités et se genre d'être ne se dévoileront pas au grand jour, alors les ufologues n'avanceront pas concernant les véritables réponse aux éternels questions, s'est a dire: qui sont ils ? d'où viennent ils ? que veulent ils ? quelles sont leurs motivations ? etc...

S'ils (les extraterrestres) voulaient notre bien ils communiqueraient avec les enlevés pour expliquer le but et la fonction de l'enlèvement dans leur projet, ce silence ne donne pas une impression d'aide en vue de notre bien être.

Il y a certaine partie de l'enlèvement que j'ai vécu le 30 juillet 1997 que je trouve difficile a comprendre et a expliqué et j'ai bien beau essayé en effectuant plein de recherche pour trouvé des réponses, mais a mon avis a moins qu'un jour je décidé de vivre d'autre séance d'hypnose, je veut dire la grande partie de l'enlèvement que j'ai vécu restera un grand mystère, mais c'est sur ont peut toujours emmètre des hypothèses et faire des déductions, mais il semble évident que s'est tout se qu'ont peut faire.

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Ven 25 Nov - 11:27



Les expériences d'enlèvements de Michael et Trish (1997) (vidéo/témoignage)


Michael et Trish

Le cas de Mickael et Trish comporte certaines similarité avec se que j'ai vécu le 30 juillet 1997 et durant un événement étrange que j'ai vécu quand j'avais 16 ans.

Depuis depuis le 30 juillet 1997 (depuis l'enlèvement par des extraterrestres que j'ai subit), j'ai lu beaucoup de témoignages d'enlèvement et j'ai regardé beaucoup de vidéo/témoignage d'enlèvement et presque qu'a chaque fois, il a des caractéristiques dans ses témoignages qui sont identiques aux caractéristiques que j'ai vécu (subit) et resentie, ça m'impressionne toujours a chaque fois que je constate des similitudes avec se que j'ai vécu (subit) et resentie et en même temps ça me réconforte et me rassure, car je constate que je suis pas seul a avoir vécu (subit) se genre de chose.

Le cas de Mickael et Trish commence a partir de 06:15 du début de se vidéo.

A 10:42 Trish raconte qu'elle s'est sentie attiré.
- je me suit aussi senti attiré quelques secondes avant que je m'évanouisse et qu'ils m'emporte a bord de leur vaisseau.

A 10:47 Trish mentionne quelle a resenti un amour infini total.
- j'ai moi aussi ressenti ça a deux reprises, a deux périodes différente de ma vie.
Voici ces deux fois (ces deux expériences) :
Premièrement cette expérience sais produite a Cartier (sais un quartier a Laval (Québec)), au Centre de réadaptation Cartier.


Je vous met un peut dans le contexte, avant de vous racontez cette expérience, pour que vous compreniez mieux cette expérience.


Ce centre est très gros (sais comme une prison pour jeune), et dans chaque unité fermé, il y a environ une douzaine de chambre, des très petite chambre, qui sont fermé (la porte de ses chambre sont fermé et barré la nuit).


Description de la chambre :
Il y a pas de fenêtre sur les murs, les murs sont fait en béton (ciment), le sommier du lit (base du lit) est moulé après le plancher, il est fait en ciment, et il y a un petit matelas simple par dessus, il y a une très petite table qui est fixé avec des vis après le plancher, et une petite chaise pour cette table, il y a un interphone dans le mur de la chambre,et il y a défois de la musique dans cette interphone, et dans la porte de la chambre il y a une petite fenêtre qui est fait sur le long (verticalement), et quand ont regarde par cette fenêtre ont voient un étroit corridor qui longe toute ses chambres. Et un peut plus loin dans cette unité, il y a un salon avec une télévision,et se salon a une porte qui est fermé quand il y a les jeunes et les éducateurs de l’unité qui écoute la télé et/ou un film.


Voici cette expérience :
A ce moment la, quand sais arrivé, j'étais très triste et très découragé. J'étais dans ma chambre, coucher dans mon lit, le visage tourné du côté du mur, ma porte de chambre était fermé, l’interphone était fermé, et tout les autres jeunes avec les éducateurs était dans le salon en train d’écouté un film, et la porte de se salon était fermé. Alors j'étais couché dans mon lit, le visage du côté du mur, et je pleurais, je venais juste de me grafigné les veines des poignets avec une canette de liqueur que j’avais déchiré avec mes mains, alors après m’avoir grafigné les poignets, je me suis couché dans mon lit, et je pleurais, quand tout a coup, j’ai entendu une voix, une voix d’un homme (et cette voix ne venais pas de dedans ma tête, mais de l’extérieur de moi), c’était une voix très calme, très douce, très apaisante, et cette voix ma dit "tourne toi", et quand j’ai entendu cette voix, j’ai ressentie, une émotion, très intense, je ressentais que cette voix me transmettais une espèce d’énergie, je me ressentais très rassuré, très réconforté (autrement dit, cette énergie que je ressentais fortement était très rassurante, très réconfortante), sais exactement la même chose que j’avais ressentie le 30 juillet 1997 a 14:45 (quand je me suis fait enlevé) au moment que je me suis sentie affaissé (juste avant la période de temps manquant).


Et le lendemain, j’allais un peut mieux moralement, j’avais des bandages sur les poignets, quand par hasard, j’ouvre la bible (catholique), se que je fait jamais, car j’aime pas tout se qui a rapport a la bible et a la religion, et j’ai ouvert cette bible, vers le milieu de la bible, et je n’es pas changé de page, et le premier mot que j’ai lue en ouvrant cette bible, était "tourne toi", la je me suis dit, WOW ! qu’es-ce qui se passe, j'étais vraiment très saisi (figé) et très impressionné de tout ça (je parle de la voix et ça dans la bible).


*Petite précision:
Quand je dit: j'ai entendue une voix remplie d'amour, très calme, très rassurante et très paisible d'un homme me dire "tourne toi".
Je veut précisé que j'ignore si s'était un homme, car je le voyais pas physiquement, je veut précisé que cette voix avait l'apparence et/ou le même timbre de voix qu'un homme, mais s'était sûrement pas un humain.



Alors les jours,les semaines, les mois et les années qui ont suivi cette expérience, j'asseyais de trouvé se que voulais dire "tourne toi", et avec le temps, j’ai réalisé, compris qu’il fallait que je me tourne vers les autres, m’ouvrir, ne pas me renfermé sur moi même, autrement dit, parlé aux autres de se que je ressentais dans ma vie mon quotidiens.


J’ai oublié de vous mentionnez, que : tout de suite après avoir entendu cette voix me dire "tourne toi", j’ai arrêté de pleuré d’un coup sec et je me suis assit sur le bort de mon lit et j’ai dit a haute voie,"qui a dit ça !!!", bien sur personne ma répondu, et il y avait personne dans le corridor, car ma porte de chambre était fermé et tout le monde était dans le salon en trein d’écouté un film.


Et je ne suis pas fou, autrement dit, je ne suis pas skyzophrène, car je n’es jamais entendu d’autre voix avant cette évènement dans ma vie et je n’es jamais entendu d’autre voix dans ma vie après cette évènement.


Voici un extrait de mon témoignage de l'enlèvement par des extraterrestres que j'ai subit le 30 juillet 1997 :
Et ensuite, comme je viens de vous mentionné juste un peut plus haut dans ce texte, j’ai resentie, mais vraiment resentie a l’intérieure de moi, dans mon ventre que quelqu’un et/ou quelle que chose m’appelait et/ou m’attirait, et cette “appel” venais de l’extérieure de moi, ça s’était très claire, et pendant que je ressentais ça, je voyais avec mes yeux, je n’hallucinais pas, je voyais vraiment une boule ronde d’énergie d’un blanc très pure, qui était de la grosseur d’une orange et cette boule, flottais en suspension dans les airs au niveau de mon plexus et/ou ma poitrine, dans cette endroit la environ. Et quand j’ai ressentie tout ça, en même temps j’ai ressentie une très forte émotion, et cette émotion était très rassurante, et je ressentais vraiment que cette très forte émotion rassurante, ne venais pas de moi, autrement dit j’ai ressentie qu’ils me l’on envoyé, implanté en moi, mais en même temps je ressentais toujours très terrorisé.





Voici un propos qu'a mentionné Jean Casault a l'émission L'OVNIshow le 9 février 2011:

Il a mentionné que les enlèvements étaient pas des enlèvements.

Voici selon se que j'ai compris (de se que je pense qu'il a voulu dire):

Se qu'il (Jean Casault) veut dire par "les enlèvements sont pas des enlèvements", s'est que selon lui les enlevés, ceux qui ont subit comme moi un enlèvements rapproché, seraient des témoins sélectionné par ses êtres extraterrestres, autrement dit, les extraterrestres auraient développé une histoire avec chaque enlevé depuis leurs enfances, et cette histoire se déroulerait durant les enlèvements, quand je dit histoire, je fait allusion qu'il y auraient un lien intense d'amitié, d'amour et se genre de chose entre les extraterrestres et les enlevés, autrement dit comme un peut une relation d'un père (les extraterrestres) avec son enfant (l'enlevé). Tout se que je viens de te dire résume un peut se que Jean Casault mentionne par "les enlèvements sont pas des enlèvements".

(Par moment je remet en question, je veut dire j'ai un sentiment mitigé concernant que les extraterrestres qui m'ont enlevé ont développé une histoire d'amour et/ou d'amitié avec moi et que tout ça se déroulerait dans une autre dimension depuis mon enfance, je penche plus du coté qu'il y a une histoire entre eux et moi, mais que cette histoire n'es pas amicale, mais plutôt une histoire de manipulation visant leurs propres intérêts et qu'ils se foute de se qu'ils font enduré et subir aux gens qu'ils enlèvent).



Il y a diffentes sorte (espèce) d'extraterrestre, mais si ont se réfère a la citation de Jean Casault:
Ces êtres extraterrestres, qu'ont baptise Zeta Riticilli ou petits gris, sont les aides d'entités encore plus évoluées n'ayant aucune résidence en cette dimension et opérant à partir d'univers complètement différents des autres. Ces êtres ont reçu comme mandat de faire exploser notre conscience, de l'obliger à unifier notre conscience avec notre surconscience. En tant qu'humain ayant subi des manipulations génétiques il y a plusieurs centaines de milliers d'années, il est clair que celles-ci ne suffisent plus. Bref, tout comme nous tentons de trouver un moyen de faire donner plus de lait aux vaches sans qu'on les consulte, on essaie de nous étirer la conscience jusqu'à ce que nous reconnaissions que nous ne sommes plus des animaux! On essaie de nous aider à faire le passage entre l'homme animal et l'homme cosmique.

Pour ceux et celles qui connaissez bien toute les choses étrange que j'ai vécu dans ma vie, car vous avez lue mon témoignage sur mon forum et écouté l'émission de L'OVNIshow qui a été diffusé le 2 février 2011, émission sur lequel je raconte une bonne partie de toute ses choses étrange que j'ai vécu, donc je veut dire que j'ai toujours pensé (cru) a partir de cette citation de Jean Casault que le voix que j'ai entendue vers l'âge de 16 qui ma dit "tourne toi" venait sûrement de ceux qui aides les petits gris, je veut dire comme Jean Casault le mentionne sur cette citation, s'est a dire des entités encore plus évoluées n'ayant aucune résidence en cette dimension et opérant à partir d'univers complètement différents des autres, mais a bien y réfléchir, je trouve ça très incohérent se qu'il dit sur cette citation, car si les petits gris sont considéré comme étant manipulateur et qu'ils pensent juste a leurs intérêts et qu'ils se foute des gens qu'ils enlèvement, alors les entités qui aides les petits gris qui sont encore plus évoluées n'ayant aucune résidence en cette dimension et opérant à partir d'univers complètement différents des autres, pourquoi si eux sont bienveillant, emphatique, voulant nous faire évolué, travailleraient et/ou aideraient les petits gris ?

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)


Dernière édition par André L. le Mer 28 Mar - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin


Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 42
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Lun 17 Sep - 10:20


Il y a des gens qui se demande a quoi ressemble l'extraterrestre qui ma fait vivre (subir) l'enlèvement du 30 juillet 1997 a Chambly, c'est difficile a dire, car j'ai pas vue les détails du visage durant la séance d'hypnose que j'ai vécu le 8 août 1997, mais lorsque j'ai vue le visage d'un extraterrestre apparaître rapidement en flash (en vision) en superposition sur le visage de deux personnes distincts a deux moments distincts, j'ai eu assez de temps pour percevoir que cette être extraterrestre ressemble beaucoup a celui-ci:

Ce dessin viens de se cas d'observation #12 du CEIPI, se cas se trouve dans le bas de la page sur le lien suivant, il s'agit d'un cas d'observation et d'enlèvement qui est survenue le 6 février 1996 a Thurso au Québec: http://www.centretudeovnis.com/index.php?option=com_content&view=article&id=330:ceipi-en-rappel-11-12&catid=49:cat-ceipi&Itemid=57



Voici un extrait de mon témoignage (extrait qui se trouve sur mon forum parmi mon témoignage écrit détaillé):
Ce que j’ai vue dans cette séance d’hypnose (cette séance d'hypnose s'est passé le 8 août 1997), les images, visions, que j'ai vue pendant cette séance d'hypnose, ils était tellement claire, limpide, j’avais l’impression d’être sur place.

Premièrement, il (l’hypnotiseur) ma fait couché sur une espèce de fauteuil/table, et ensuite il m’a demandé de se concentré sur sa voix et ensuite il m’a demandé de détendre les muscles de mon corps en les relâchant un après l’autre et ensuite il m’a mentionné de me souvenir au moment précis avant que je me sente affaissé, sais a dire a 14:45 p.m. le 30 juillet 1997, et ensuite durant cette séance d'hypnose, j’ai vue la tête de l’être descendre lentement et je ne voyais pas les trais du visage, car il faisait noir alentour de cette être, mais je voyais ses grand yeux rond noir légèrement bombé et il étais luisant, il avais pas de pupille, il avais un regard fixe qui étais très terrifiant, alors quand j’ai vue la tête de cette être descendre lentement au dessus de moi, j’ai eu une réaction émotionnel très forte, très intenses, et ensuite toujours pendant cette séance d’hypnose, j’ai vue, je devrais plus dire je me suis vue couché sur une table en métal, je ne voyais pas la table, car alentour de moi de cette table il fessais très noir, mais je sais que s’était une table, pour deux raisons, #1 : je pouvais distingué le contour ou j’étais étendu (car la vison et/ou l’image que je voyais, et bien ! j’avais une vision de vue en vol d’oiseau), #2 : je ressentais la froideur de ou que j’étais étendu, je voyais que s'est juste mon corps qui étais éclairé d’une lumière très blanche, très claire, et j’étais complètement nue, et ensuite dans cette séance d’hypnose, j’ai vue une lumière rouge de couleur mat, de grosseur d’environ un 25 cent ou d’un dollars, qui descendais lentement au dessus de moi. Et quand j'étais sous hypnose, je me rappelle que durant la duré de toute la séance d'hypnose, mes yeux bougeais très rapidement, sans arrêt de gauche vers la droite et/ou de droite vers la gauche en dessous de mes paupières (car mes paupières était fermé) et aussi durant cette séance d'hypnose, mes jambes bougeais elle faisait des sursauts saccadé assez fort.

Il y a une autre chose que je voudrais vous mentionnez, environ une demi heure a une heure avant cette séance d’hypnose, pendant que j’attendais dans un parc pas très loin de chez l’hypnotiseur, car je suis arrivé trop tôt, car je suis descendu en autobus de Chambly a Montréal, alors pendant que j’attendais je suis allé dans une petite épicerie, et a la caisse j’ai regardé la caissière et j’ai fait un assez gros sursaut de la tête, alors en regardant sont visage (je parle de la caissière) j’ai vue en sursautant avec ma tête les trais de l’être en superposition sur le visage de cette caissière, j’ai été très saisi par cette vision, car s'était une vision, mais ça avais l’air tellement réel.

Une autre vision intense en flash rapide que j'ai vue, s'est environ 3 ou 4 jours après le 30 juillet 1997 (la date de mon enlèvement), je me souviens d'être sortie pour téléphoné dans une cabine de téléphone (car j'avais pas de téléphone chez moi), en sortant sur le balcon, mon voisin était la lui aussi sur le balcon, aussitôt que je les vue, j'ai fait un sursaut (il m'a regardé et il s'est sûrement demandé pourquoi), j'ai vue se visage en superposition sur le visage de mon voisin, j’ai été très saisi par cette vision, car s'était une vision, mais ça avais l’air tellement réel.

Ce que j’ai vue en sursautent en regardant le visage de la caissière et de mon voisin, ressemble beaucoup a se dessin, il a des traits prononcé, autrement dit, il a des rides, beaucoup de rides.

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)   Aujourd'hui à 20:04

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enlèvement d'André L. (l'administrateur de se forum) le 30 juillet 1997 a Chambly (Québec)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prions pour André un frère membre de ce forum
» Nouveaux modérateurs!
» Sainte Véronique, Saint André Corsini et commentaire du jour "Jésus appelle les Douze, et..."
» Canonisation du frère André
» Portrait du Canadien André Bessette qui sera canonisé le 17 octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ufologique :: Concernant l'enlèvement que j'ai vécu (subit)...-
Sauter vers: