Forum ufologique

Ce forum est très riche en documentations et en informations sérieuse et crédible sur le sujet des ovnis/extraterrestres.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Questions et réponses sur Jean Casault

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André L.
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1600
Age : 43
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Questions et réponses sur Jean Casault   Mar 14 Juin - 13:01


Les questions et les réponses et tout se qui est écrit ci-dessous vient du site de Jean Casault Le CEO.

Citation de Jean Casault:
A partir de nombreuses discussions par courriel privés, via Facebook ou même en personne j’ai dégagé ce qui pourrait être une entrevue-type pour répondre à ce qui m’est le plus souvent posé comme question.



Q : Ne pensez-vous pas qu’en mêlant des trucs spirituels ou parapsychologique vous perdez de la crédibilité ?

R : Je crois que ceux qui disent cela sont des gens qui perçoivent l’ufologie comme un passe-temps, un loisir, une sorte d’activité culturelle comme une autre ou à la rigueur une simple curiosité. L’ufologie n’a jamais été une activité dans ma vie. L’ufologie est ma vie. C’est tout le reste qui ne sont que des activités, incluant celles qui m’ont permis de vivre parce que l’ufologie au Québec n’a jamais nourri son homme. Ce faisant j’ai découvert qu’on ne peut mettre de côté ce que les témoins racontent si cela ne cadre pas avec votre vision week-end de l’ufologie. Voilà pourquoi je prend tout en considération.




Q : Mais quand même, il sera question de réincarnation dans votre prochain livre…je ne vois pas le rapport avec l’ufologie…

R : Ce sera à moi d’être clair et précis et je crois l’avoir été, ce sera à vous d’en juger quand il paraîtra mais ce lien existe et il est même au cœur de toute l’affaire. Vous savez si ce ne sont que les aspects physiques d’une observation d’ovni qui vous intéresse ce serait comme quelqu’un qui prétendrait étudier le comportement des humains et des civilisations en s’intéressant aux pare choc des voitures !




Q : Dans une émission de télévision ( Denis Lévesque) vous avez dit que c’est la grande quantité de témoins qui sont entrés en contact avec vous qui vous ont emmené à théoriser sur les IS et l’hypothèse des témoins sélectionnés. Mais si moi je fais une émission sur les vampires, il est certain que je vais recevoir des tas de courriels sur les gens qui croient aux vampires non ?

R : Si vous faites une émission sur les Vampires vous allez recevoir des courriels de gens qui croient aux Vampires. Il est évident que ce principe s’applique à tout et personne ne va le nier. Mais je ne suis pas un abruti voyez-vous. J’ai fais de la radio de service et d’intervention en direct toute ma vie. On apprend alors à faire la différence entre les gens qui sincèrement se posent de très sérieuses questions sur la nature de leur expérience versus les gogos, les zozos, les schizo et les psychos. Alors si vous me demandez si ces derniers font partie des milliers de courriels que j’ai reçus la réponse est oui il y en a. Maintenant de qui je parle lorsque j’exprime ma reconnaissance aux centaines de gens qui m’ont permis d’édifier mes théories je parle de ceux et celles qui racontent leurs expériences en toute honnêteté, avec une grande simplicité et un très large questionnement . Déjà dans mon dernier livre vous devriez vous en rendre compte mais ce sera plus flagrant dans le prochain parce que je n’ai pas retouché leur envoi, ou à peine, de sorte que j’ai préservé l’authenticité de leur écrit et vous allez comprendre ce dont je parle. Après tout l’expérience avec le public, pendant près d’un demi siècle ça doit compter pour quelque chose vous êtes d’accord ?




Q : En lisant certaines de vos répliques sur Facebook vous êtes parfois très cinglant est-ce que je me trompe ?

R : Je ne vais jamais sur la page des autres en premier lieu ou très rarement et quand je le fais je réagis de manière très…douce si vous voulez. Sur ma page c’est autre chose. D’abord c’est une page ufologique alors les fleurs, les je t’aime et les Beau bonjour, je les enlève. Les gens qui prétendent lire mes livres ou mes articles et me posent des questions dont les réponses reviennent à 36 reprises dans le texte m’énervent. Qu’ils apprennent à lire ou se donnent la peine de lire pour de vrai. La compréhension de texte ça dépasse la connaissance des lettres de l’alphabet ! C’est un fléau au Québec que j’observe depuis des décennies et ça ne s’améliore pas ! Je n’aime pas ceux qui utilisent ma page pour promouvoir des choses ou des aspects qui me déplaisent. J’ai parfaitement le droit de leur dire, de leur faire comprendre et s’ils persistent ils sont éliminés. Je suis pas dans ce métier pour faire de l’argent même si mes livres sont à vendre, je ne suis pas dans ce métier pour me faire des amis, j’ai déjà fais le plein, je ne suis pas dans ce métier pour être aimé , je ne suis pas artiste. Je suis un chercheur qui prend cette cause extrêmement au sérieux parce qu’à mon avis c’est la plus importante et la plus conséquente de toute l’histoire de l’humanité depuis les 6 derniers millions d’années. Alors oui il m’arrive de manquer de patience !




Q : Oui mais parfois vous êtes tranchant avec des idées exprimées pourtant correctement

R : C’est vrai et le plus souvent c’est lorsque ca se met à déraper dans le conspirationnisme . Ca fesse dans l’absolu, il n’y a plus de limite et le ton devient extrêmement politisé, forcément anti-américain au départ, une attitude très répandue au Québec et qui me tape sur les nerfs d’autant plus que plusieurs de ces gens-la ne parlent pas et ne comprennent pas un mot d’anglais. Je veux bien que la Reine soit une Reptilienne et que l’US Air Force va sur Mars back and forth avec un Aurora ou TR-B 3 anti-gravité modèle revisé mais c’est uniquement quand je fais play sur mon DVD le vendredi soir pour me relaxer. Mais sur ma page ? Hummmm. Pas sûr !




Q : On note en passant que vous utilisez beaucoup d'angliscismes particulièrement dans vos conférences, pourquoi ?

R : Oui c'est vrai, je le reconnais et c'est comme ça. J'ai passé plusieurs années de ma vie a étudier et enseigner en anglais, sous la conduite d'une Anglaise de Oxford. Ca flanque une frousse du maudit à tout ce qui reste de nationaliste je te jure, mais par la suite j'ai lu, parlé et correspondu dans mon domaine avec 98% de gens s’exprimant en anglais seulement. A un point même que je cherche encore certains mots pour traduire ce que je n'ai jamais connu autrement p que par sa désignation anglophone. De toute manière c'est quoi le problème, je ne fais pas de politique, je parle et j'écris français alors s'il y a un mot ou deux de temps à temps qui vous écorche les oreilles vivez avec Bon Dieu. En France , c'est mille fois pire !




Q : Dans un autre ordre d’idée que dites-vous aux sceptiques qui disent que vous êtes….

R : Que je suis quoi ! Écoutez bien ou plutôt lisez bien. L’ufologie est un gigantesque univers de spéculation à partir de témoignages provenant d’êtres humains qui disent avoir vécu une expérience allant de la simple lumière nocturne à 2000 pieds de leur chalet jusqu’au contact avec des Entités d’Andromède. Ce n’est pas un milieu sain pour les sceptiques, c’est même toxique et dangereux pour leur équilibre mental. Ils sont incapables de s’y aventurer sans faire des crises rageuses d’épilepsie ou des convulsions du cervelet parce que outrés par ce qu’ils entendent. Et outrés ils le sont à cœur de journée alors je leur dis de s’abstenir, comme pour l’excès de boisson ou de cigarettes. Qu’ils s’abstiennent et retournent à leurs activités rassurantes dans le monde pur et sans tache du rationalisme cartésien et ils vont demeurer en santé. Et nous on aura la paix.




Q : Il n’y a vraiment aucune preuve acceptable de l’existence des Ovnis ?

R : Fondamentalement non. J’ai dis et je répète qu’il y a une preuve juridique de l’existence d’un phénomène totalement inexpliqué et qui démontre la présence d’une intelligence supérieure mais ce n’est pas suffisant. S'il faut faire de l'ufologie comme on fait de la chimie organique autant fermer tous les livres, là maintenant, on the spot. La notion de réfutabilité est essentielle dans tout énoncé et on nous accuse nous les ufologues d'aller de l'avant avec des énoncés irréfutables : les ovnis d'origine extraterrestre existent ! Ce n'est pas scientifique ! Ils ont parfaitement raison. L'ufologie, je le répète ce sont des témoignages à presque 100%. Même les observations radars, les photos et les videos ne sont pas des preuves acceptables aux yeux de la science. Si vous faites de l'ufologie vous avez intérêt à devenir un excellent policier et un excellent psychologue et non pas un excellent scientifique. Mon Guide de l'ufologie est basé sur ce principe. Il n'y a pas de preuve, point barre.




Q : Comment pouvez-vous continuer ainsi à travailler dans ce domaine sans aucune preuve après..64 ans ?

R : Moi ça fait 45 ans mais le phénomène moderne existe depuis 1947 oui en effet, mais c’est fort simple. Je n’attend plus de preuve. Si je suis conséquent avec moi-même je dois reconnaître dans ce cas que ces IS ( Intelligences Supérieures) sont les seules à maintenir le véritable secret sur leur existence. C’est donc elles qui ont le gros bout du bâton , ce sont elles qui se cachent et qui font en sorte que leur existence soit constamment mise en doute. Juste assez pour…pas assez contre. Toujours aux limites extrêmes de la perception dans un sens ou dans l’autre. Il m’arrive de penser que les IS sont comme Dieu : il faut y croire sans les voir. J’ai l’air de dire ça à la blague…mais pas tant que ça ! Ce que je tente de dire c'est que ces IS semblent vouloir que nous changions quelque chose dans notre mode de fonctionnement et ce de manière globale, universelle, avant qu'elles ne se manifestent. Si c'est ce que je pense...on ne les verra pas sur la pelouse de la Maison Blanche avant 2000 ans !




Q : Donc vous en faites vraiment une affaire à la fois spirituelle et scientifique si on peut dire ?

R : Je crois que les manifestations dites spirituelles, tant les miracles que les apparitions qui sont associées au spirituel sont des manifestations naturelles inconnues de notre science et qui seront demain des manifestations parfaitement comprises par la science qui existera alors. Le décalage entre la Réalité et là ou est rendue la science moderne est énorme. Ce fossé ne sera franchi que par un saut quantique. Et ça s’en vient !




Q : Vous croyez que l’avenir de la connaissance passe par la physique quantique ?

R : Si on parle de la connaissance dite officielle ? Pas nécessairement par la physique quantique mais par l’attitude de ceux et celles qui y travaillent. Contrairement aux physiciens classiques qui soit dit en passant n’ont plus grand rôle à jouer maintenant sinon animer des émissions de télé au canal Vox ou enseigner au secondaire, les « quantiques » se font décoiffer régulièrement par les découvertes qui se font sur le terrain. Autrefois cette avenue de la science était purement théorique depuis 1901, depuis Max Planck, mais de nos jours avec le CERN notamment et ailleurs, les scientifiques hallucinent ! Les trous noirs, l’antimatière, les autres dimensions, tout cela prend des proportions…quantiques. Dans mon dernier livre avec l’aide de mon ami René Pigeon nous avons mis cela très au clair. L’avenir passe par un changement brusque et profond des paradigmes de la Science et cela ne s’effectuera que par la modification de pensée brutale et profonde de la pensée scientifique, donc des scientifiques eux –mêmes.




Q : Pourquoi travaillez-vous seul ?

R : Je suis indépendant à tous les points de vue. Sauf financièrement ! je n’endure personne et rares sont les gens qui m’endurent, je suis obstiné, grognon, bourru, tête dure et pour moi une équipe c’est moi. Je ne fais pas confiance, je suis méfiant, très sceptique ( eh oui) et je collabore avec les autres sur le bout des pieds. Actuellement je m’entend très bien avec Jean Lavergne de l’Ovni-Show, on a fait des trucs ensemble on en fera d’autres et si ca va bien c’est qu’on dirait qu’on se connaît depuis 3000 ans et chacun respecte vraiment les limites de l’autre. Il est le seul être humain avec qui je n'ai jamais levé le ton....




Q : Comment se fait-il que vous n’ayez qu’un seul enquêteur certifié ?

R : Parce que de toute évidence mon concept ne fonctionne pas. J’ai voulu permettre à des gens de se former eux-mêmes par l’utilisation d’un Guide soigneusement préparé en ce sens. J’ai plusieurs guides vendus mais je n'ai reçu que quatre applications d’enquêteur à l’examen dont trois échecs. Marc Lizotte est le seul a avoir réussi. Il admet que c’était très difficile. Les autres n’ont pas encore essayé et après tout ce temps je doute qu’ils le fassent. A l’automne je vais mettre un terme au programme d’examen tout simplement. Le Guide demeurera disponible parce que c’est un excellent outil de travail et aucun de ceux qui se sont procuré le Guide n’ont dit le contraire. C’est dommage, j’aurais voulu que ça fonctionne mais c’est comme ça. Vous savez, j’ai l’impression que je n’attire pas les ufologues de week-end dans le fond, mais que les vrais. Et ils sont extrêmement rares.




Q : Vous dites que les vrais ufologues sont rares ou vous ne les connaissez pas ?

R : En fait c’est une question intéressante. Je vous dirai que très peu de gens partage exactement ce que je pense et ce en quoi je crois. Ca devrait m’inquiéter ! Mais non je vis très bien avec cela et je ne cherche pas non plus à développer un quelconque Réseau de pensée bien que je dois admettre qu’il existe un bon nombre de gens avec qui je m’entretiens et nous nous comprenons fort bien. En général toutefois ce sont des expérienceurs de type lourd si je puis dire, c’est à dire qui ont un passé et un présent expérientiel assez élevé.




Q : Ca ne va pas tourner en secte toute cette histoire ?

R : Non merci j’ai déjà donné. Je n’ai pas le complexe du Guru, je n’aime pas les grandes toges blanches quoique l’idée de femmes nues qui courent dans un champ ne soit pas nécessairement détestable, c’est pas ma tasse de thé. En réalité je suis quelqu’un à la fois de très secret mais également de très transparent. Particulièrement en conférences ou en rencontres face à face, je finis toujours par me livrer entièrement, j’aurais fais un très très mauvais espion.




Q : Et si je vous demandais de vous livrer entièrement en vous demandant : Qui êtes-vous vraiment Jean Casault ?

R : Je vous répondrai quand on se rencontrera !

Source, clique ici: QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
 
Questions et réponses sur Jean Casault
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Revue - Magazine] ça m'intéresse - Questions & réponses N°2 (Mai-Juillet 2013) : 250 questions Nature & animaux
» Ovnis, enlèvements extraterrestres et univers parallèles: entretien avec l’ufologue Jean Casault
» Jean Casault à l'émission de Denis Lévesque à LCN (2010-06-25)
» L'École invisible - Jean Casault
» 02/02 - Se soigner autrement : vos questions, nos réponses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ufologique :: Interview et conférence de chercheurs/ufologues, de scientifiques, etc...-
Sauter vers: