Forum ufologique

Ce forum est très riche en documentations et en informations sérieuse et crédible sur le sujet des ovnis/extraterrestres.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des ovni/extaterrestres dans la bible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André L.
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1600
Age : 43
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Des ovni/extaterrestres dans la bible   Sam 28 Mai - 12:51








Premièrement pour comprendre tout ça, il faut avoir une vue d'ensemble de tout ça, alors je vous invite premièrement a regardé se vidéo:

La grande pyramide, les extra terrestres




Ensuite je vous invite a lire se qui suit:

Les pyramides sont les anciens temples des ambassadeurs extraterrestres dont parle la bible dans la genèse. Lisez la genèse avec une perspective ovni et vous allez voir que tout prend son sens. C'est eux les anges ...

Se serait les extraterrestres qui auraient écrit la bible ou se seraient eux qui auraient fortement inspiré quelques humains a écrire la bible il y a très longtemps. Je suis d'accord avec ça, sa la du bon sens. Mais ensuite malheureusement les humains ont interprété a leurs façon la bible et ont utilisé la bible pour créé des religions, pour endoctriné, contrôlé, manipulé, volé, tué, créé des conflits, etc...

A titre complémentaire, voici une citation de Jean Casault: Il s’agit donc d’un ravissement extatique que certains penseurs religieux ont rapporté et qui aux yeux de l’Église ne sont possibles que chez les Saints et les Saintes. Or je pense avoir démontré (surtout en conférence) que l’Extase de Ste-Thérèse d’Avila, n’est rien d’autre que le récit d’une expérience typique avec une IS (Intelligence Supérieure).



Et a titre complémentaire, voici un événement que j'ai vécu qui prouve que la bible aurait été écrite pas des extraterrestres:

Voici cette expérience:

Premièrement cette expérience sais produite a Cartier (sais un quartier a Laval (Québec)), au Centre de réadaptation Cartier.

Je vous met un peut dans le contexte, avant de vous racontez cette expérience, pour que vous compreniez mieux cette expérience.

Ce centre est très gros (sais comme une prison pour jeune), et dans chaque unité fermé,il y a environ une douzaine de chambre, des très petite chambre, qui sont fermé (la porte de ses chambre sont fermé et barré la nuit).

Description de la chambre :
Il y a pas de fenêtre sur les murs, les murs sont fait en béton (ciment), le sommier du lit (base du lit) est moulé après le plancher, il est fait en ciment, et il y a un petit matelas simple par dessus, il y a une très petite table qui est fixé avec des vis après le plancher, et une petite chaise pour cette table, il y a un interphone dans le mur de la chambre,et il y a défois de la musique dans cette interphone, et dans la porte de la chambre il y a une petite fenêtre qui est fait sur le long(verticalement), et quand ont regarde par cette fenêtre ont voient un étroit corridor qui longe toute ses chambres. Et un peut plus loin dans cette unité, il y a un salon avec une télévision, et se salon a une porte qui est fermé quand il y a les jeunes et les éducateurs de l’unité qui écoute la télé et/ou un film.

A ce moment la, quand sais arrivé, j'étais très triste et très découragé. J'étais dans ma chambre, coucher dans mon lit, le visage tourné du côté du mur, ma porte de chambre était fermé, l’interphone était fermé, et tout les autres jeunes avec les éducateurs était dans le salon en train d’écouté un film, et la porte de se salon était fermé. Alors j'étais couché dans mon lit, le visage du côté du mur, et je pleurais, je venais juste de me grafigné les veines des poignets avec une canette de liqueur que j’avais déchiré avec mes mains, alors après m’avoir grafigné les poignets, je me suis couché dans mon lit, et je pleurais, quand tout a coup, j’ai entendu une voie,une voie d’un homme (et cette voie ne venais pas de dedans ma tête, mais de l’extérieur de moi), c’était une voie très calme, très douce, très apaisante, et cette voie ma dit "tourne toi", et quand j’ai entendu cette voie, j’ai ressentie, une émotion, très intense, je ressentais que cette voie me transmettais une espèce d’énergie, je me ressentais très rassuré, très réconforté (autrement dit, cette énergie que je ressentais fortement était très rassurante, très réconfortante), sais exactement la même chose que j’avais ressentie le 30 juillet 1997 a 14:45 (quand je me suis fait enlevé) au moment que je me suis sentie affaissé (juste avant la période de temps manquant).

Voici, premièrement lorsque j'ai entendu la voix extrêmement rassurante remplie d'amour d'un homme a la voix calme me dire "tourne toi", vers l'âge de 16 ans au centre d'accueil fermé a Laval en 1990 ou 1991 environ, et qu'en suite le lendemain, j’allais un peut mieux moralement, j’avais des bandages sur les poignets, quand par hasard, j’ouvre la bible (catholique), se que je fait jamais, car j’aime pas du tout se qui a rapport a la bible et a la religion, et j’ai ouvert cette bible et vers le milieu de la bible (et je n’es pas changé de page), le premier mot que j’ai lue en ouvrant cette bible était "tourne toi", la je me suis dit, WOW ! qu’est-ce qui se passe, j'étais vraiment très saisi (figé) et très impressionné de tout ça (je parle de la voie et ça dans la bible).

Alors durant les jours, les semaines, les mois et les années qui ont suivi cette expérience, j'asseyais de trouvé se que voulais dire "tourne toi", et avec le temps, j’ai réalisé, compris qu'il fallait que je me tourne vers les autres, m’ouvrir, ne pas me renfermé sur moi même, autrement dit, parlé aux autres de se que je ressentais dans ma vie mon quotidiens.

J’ai oublié de vous mentionnez,que : tout de suite après avoir entendu cette voie me dire "tourne toi", j’ai arrêté de pleuré d’un coup sec et je me suis assit sur le bort de mon lit et j’ai dit a haute voie,"qui a dit ça !!!", bien sur personne ma répondu, et il y avait personne dans le corridor, car ma porte de chambre était fermé et tout le monde était dans le salon entrain d’écouté un film.

Et je ne suis pas fou, autrement dit, je ne suis pas skyzophrène, car je n’es jamais entendu d’autre voie avant cette évènement dans ma vie et je n’es jamais entendu d’autre voie dans ma vie après cette évènement.

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)


Dernière édition par André L. le Sam 17 Aoû - 10:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1600
Age : 43
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Des ovnis dans la Bible ?   Dim 29 Mai - 21:52







Dans son livre « The UFO – Jesus Connection » (2001-Infinity publishing), David E. Twichell explique sa théorie sur la corrélation entre les événements bibliques et la question OVNI.

En se documentant et en se basant sur divers cas d’enlèvements extraterrestres, il affirme que certains phénomènes ufologiques auraient peut-être déjà existé depuis l’époque biblique.

Les nuages sur lesquels Jésus est monté, l’étoile de Bethléem, et s'ils s'agissaient de manifestations ufologiques ? Twichell étudie les possibilités que cette théorie puisse en fait être une vérité.


Des théories prouvées ?

Twichell tient à expliquer que ses théories ne sont pas fondées sur de simples convictions personnelles mais sur des éléments de preuve. Raison pour laquelle sa théorie doit être prise au sérieux. Il a personnellement mené des études sur le phénomène en s’appuyant sur des documents bibliques.

Il remet donc en question tous les miracles cités dans la Bible, affirmant qu’ils se reposent en réalité sur des choses entièrement factuelles. Certes, il se peut que ce livre ne puisse ébranler vos convictions et vos croyances personnelles, mais Twichell mérite d’être remercié pour l’élaboration de sa théorie. C’est seulement après des années de recherches profondes qu’il a rendu ses raisonnements spéculatifs publics.

Comme nous le savons, des vérités scientifiques ont souvent été remises en question dans le passé, comme le fait que la terre était plate et qu’elle était le centre de l’univers. On pourrait donc envisager la possibilité qu’il existe d’autres êtres vivants sur d’autres planètes qui se sont manifestés dans le passé et qui continueront de le faire dans le futur.


Twitchell et la science

Twichell s’attend à ce que, comme la recherche scientifique continue de faire des progrès, sa théorie sera un jour prouvée et validée. Parce que les scientifiques ont choisi d’examiner certaines croyances mythologiques qu’elles ont pu être réfutées ou démystifiées, étant donné que la science et la technologie ont rattrapé la simple perception.

Twichell n’a pas écrit ce livre pour ébranler les croyances. Il a au contraire fait un travail magnifique tout en respectant toutes les confessions religieuses et les systèmes de croyances. Son but a été de combiner ses propres expériences personnelles avec les théories de divers autres auteurs qui ont, eux aussi mené des recherches sur la science et la technologie. Il présente comment il considère les faits, et permet aux lecteurs de les analyser et finalement de tirer leurs propres conclusions.

Twichell indique également qu’il ne présente pas de nouvelles théories. Il a tout simplement de nouvelles explications. Si vous souhaitez apprendre davantage sur les phénomènes extraterrestres, le livre « The UFO – Jesus Connection » est idéal pour approfondir vos analyses. Twichell y a d’ailleurs cité ses propres expériences personnelles.

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)


Dernière édition par André L. le Jeu 13 Oct - 11:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1600
Age : 43
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Des ovni/extaterrestres dans la bible   Dim 29 Mai - 21:57

Les OVNIS dans la bible


" La terre était désert et désolation,
L'obscurité régnait sur la face de l'abîme,
Et l'esprit de Dieu planait sur les eaux " (Genèse 1,2)

En hébreu :
Ve ha-arets aïéta tohou va-bohou
Ve toshékhé al-pnéï téhom
Ve rouah Elohim merakhéfet al-pnéï ha-mahim
C'est une très belle image, très poétique, cet esprit de Dieu qui plane sur les eaux…….Mais le texte en hébreu se contente de dire :
"Ve rouah Elohim merakhéfet al-pnéï ha-mahim ".



Rouah, c'est le vent ! Et le verbe merakhéfet signifie : trembler, s'agiter. De sorte qu'au lieu de : Et l'esprit de Dieu planait sur les eaux , nous obtenons " Et le vent des Elohim s'agitait sur la surface de l'eau ". On le voit, nous sommes loin du calme d'un esprit immatériel planant à la surface d'une eau tranquille. Il semble bien que nous soyons plutôt en présence d'un objet, (engin, OVNI, Hélicoptère) qui ce déplace dans les airs, et dont le souffle, le vent qu'il provoque, fait s'agiter la surface de l'eau.

Dans la Genèse, XXVIII, se trouve une autre description de la présence d'un engin

" Une échelle était dressée par terre, sa tête touchant aux cieux, et voici que des Anges d'Elohim montaient et descendaient sur elle". (Genèse, XXVIII-12)

Dans l'Exode Elohim parle à Moïse :

" L'Ange de Iahvé lui apparut dans une flamme de feu, du milieu d'un buisson (...) le buisson était embrasé par le feu, mais il n'était pas dévoré !". (Exode, III-2)


L'Exode :

" Or Iahvé marchait au-devant d'eux, le jour en colonne de nuée pour les guider sur la route, et la nuit en colonne de feu pour les éclairer en sorte qu'ils marchent jour et nuit". (Exode, XIII-21)


" (…) l'aspect de la gloire de Iahvé était comme un feu dévorant au sommet de la montagne (...)" (Exode, XXIV-17) Vous avez là la description de la "gloire", l'engin volant en réalité, des créateurs et comme vous avez pu le lire ou le voir pour certain, au moment du départ l'ovni prend une coloration semblable à celle d'un feu.

"Quand Iahvé fit monter Elie aux cieux dans un tourbillon (...)". (Il Rois, II-1)
" (...) voici qu'un char de feu et des chevaux de feu s'interposèrent entre eux deux (entre Elie et Elisée) : Elie monta aux cieux dans le tourbillon". (Il Rois, II-11)

C'est le décollage d'un engin volant et le feu des tuyères fait que le narrateur parle de chevaux de feu. Si aujourd'hui vous prenez des primitifs d'Amérique du Sud ou d'Afrique noire et que vous les faites assister au décollage d'une fusée, ils parlent de char de feu et de chevaux de feu en revenant dans leurs tribus, incapables de comprendre, même en gros, les phénomènes scientifiques d'une façon rationnelle et voyant en cela du surnaturel, du mystique et du Divin.

Mais c'est dans Ezéchiel que se trouve la plus intéressante description des engins volants :

" (...) une grande nuée avec un feu fulgurant et une clarté autour, tandis qu'au milieu il y avait comme le scintillement du vermeil (...). Et au milieu, la forme de quatre êtres dont l'aspect était le suivant : ils avaient une forme humaine. Chacun avait quatre faces et chacun avait quatre ailes. Quant à leurs jambes : la jambe était droite et la plante de leurs pieds était comme la plante de la patte du veau et brillait comme le scintillement de l'airain poli. Sous leurs ailes et sur leurs quatre côtés il y avait des mains d'homme. Leurs ailes à tous les quatre se rejoignaient l'une l'autre. Leurs faces ne se tournaient pas quand ils avançaient : chacun allait selon l'orientation de ses faces. Quant à la forme de leurs faces, c'était une face d'homme, puis une face de lion, sur la droite des quatre, puis une face de taureau, sur la gauche des quatre met une face d'aigle pour les quatre. Leurs ailes étaient déployées vers le haut ; chacun en avait deux, rejoignant chacune sa voisine, et deux couvrant son corps. Chacun allait selon l'orientation de sa face. Ils allaient là où l'esprit devait aller. Ils ne se tournaient pas en marchant. Entre les êtres la vision était comme des braises incandescentes, c'était comme la vision des torches ; cela se déplaçait entre les êtres ; le feu avait de l'éclat et du feu sortait la foudre. Les êtres allaient et revenaient en courant, vision pareille à la foudre". (Ezéchiel, 1,4-14)

"Je regardai alors les êtres et voici qu'il y avait une roue à terre, à côté des quatre êtres".(Ezéchiel, I-15) "

L'aspect des roues était comme le scintillement de la chrysolithe ; les quatre avaient la même forme ; leur aspect et leur fonctionnement étaient comme si une roue se trouvait au milieu de l'autre. Dans leur marche, elles allaient suivant leurs quatre côtés, elles ne pivotaient pas dans leur marche. Quant à leurs jantes - elles avaient de la hauteur et un aspect effrayant - (...) elles étaient couvertes d'yeux qui étaient autour de toutes les quatre. Quand les êtres avançaient, les roues avançaient à côté d'eux et quand les êtres s'élevaient de terre les roues s'élevaient. Là où l'esprit devait aller, ils allaient et les roues s'élevaient conjointement avec eux, car l'esprit des êtres était dans les roues. Quand ils avançaient, elles avançaient, quand ils s'arrêtaient, elles s'arrêtaient, quand ils s'élevaient au-dessus de la terre, les roues s'élevaient conjointement avec eux, car l'esprit des êtres était dans les roues".(Ezéchiel, 1, 16-21)

" Au-dessus de la tête des êtres était une sorte de plate- forme ; c'était comme l'éclat imposant du cristal ; elle s'étendait sur leurs têtes dans la partie supérieure. Sous la plate-forme leurs ailes étaient droites, l'une parallèlement à l'autre ; ils en avaient chacun deux qui leur couvraient le corps. J'entendis le bruit de leurs ailes, pareil, quand ils avançaient, au bruit des grandes eaux, pareil à la voix de Shaddaï ; bruit d'une multitude, comme le bruit d'un camp. Lorsqu'ils s'arrêtaient, il laissaient retomber leurs ailes. Il y avait du bruit au-dessus de la plate-forme qui était sur leurs têtes. Pardessus la plate-forme qui était sur leurs têtes, c'était, pareille à l'aspect d'une pierre de saphir, la forme d'un trône et sur la forme de trône une forme pareille à l'aspect d'un homme (qui était) dessus, dans la partie supérieure". (Ezéchiel, I, 22-26)

Voilà une description, on ne peut plus précise des créateurs descendus de leurs engins volants. La grande nuée, c'est la trace que laissent les avions à très haute altitude actuellement, apparaît ensuite l'engin et sa lampe clignotante, le "feu fulgurant" et le " scintillement du vermeil". Quatre créateurs évoluent ensuite avec des combinaisons antigravitationnelles et de petits réacteurs directionnels. Des "ailes" sur leurs scaphandres métalliques : " leurs jambes... brillaient comme le scintillement de l'airain poli". Vous avez pu remarquer que les combinaisons de vos cosmonautes sont très brillantes. Quand à la "soucoupe volante", la "roue", leur aspect et leur fonctionnement ne sont pas trop mal décrits sachant que c'est un primitif qui parle. Comme si une roue se trouvait au milieu de l'autre (...) elles ne pivotaient pas dans leur marche". Au centre des "soucoupes volantes", très proches en aspect de celle où nous nous trouvons, est située la partie habitable : la "jante" : "quant à leurs jantes, elles étaient couvertes d'yeux qui étaient autour de toutes les quatre". De même que nos tenues vestimentaires ont évolué et que nous ne portons plus maintenant de ces encombrants scaphandres, nos n'avions pas encore trouvé le moyen de voir à travers les parois métalliques en modifiant leurs structures atomiques à volonté. Les "soucoupes volantes" restent près des créateurs, pour les aider en cas de besoin car ils sont en train de s'approvisionner en matières diverses et effectuer quelques manœuvres d'entretien du gros vaisseau intergalactique situé au-dessus d'eux. D'autres créateurs, à l'intérieur des engins, les dirigent : " (...) l'esprit des êtres était dans les roues." (Ezéchiel, I-21) Evidemment. Le scaphandre est également décrit avec ses quatre hublots comparables à ceux de vos premiers scaphandres marins : " Chacun d'eux avait quatre faces... Leurs faces ne tournaient pas quand ils avançaient." (Ezéchiel, I-9)

Les petites "soucoupes" sont un peu des "Lems" de service, de petits véhicules à faibles rayons d'action servant pour de courtes missions d'exploration. Plus haut attend le gros véhicule interplanétaire : "Au-dessus de la tête des êtres était une sorte de plate-forme ; c'était comme l'éclat imposant du cristal (...) Pardessus la plate-forme qui était sur leurs têtes, c'était, pareil à l'aspect d'une pierre de saphir, la forme d'un trône et sur la forme de trône une forme pareille à l'aspect d'un homme dessus, dans la partie supérieure." (Ezéchiel, I, 22 et 26) Ce dernier, sur le grand vaisseau, surveillait et coordonnait le travail des créateurs.

Ezéchiel, apeuré, s'est aplati face contre terre devant toutes ces choses tellement mystérieuses qu'elles ne peuvent provenir que de "Dieu" mais un des créateurs lui dit :

" Fils d'homme, tiens-toi sur tes jambes et je te parlerai (...) écoute ce que je vais te dire (...) et mange ce que je vais te donner". (Ezéchiel, II, 1 et 8 )


Puis Ezéchiel est transporté par le vaisseau des créateurs jusqu'au lieu où il doit répandre la nouvelle :

" L'esprit m'avait soulevé ; il m'emporta (...) j'entendis derrière moi le bruit d'une grande rumeur'. Ezéchiel, III, 14 et 12)

Plus loin, le "prophète" est encore emmené dans un engin volant : " (...) l'esprit me souleva entre ciel et terre et m'amena à Jérusalem (...)" (Ezéchiel, VIII-3)

Ezéchiel remarque ensuite que sous leurs "ailes", les "chérubins" ont des mains comme les hommes :

" Alors apparut, chez les chérubins, une forme de main humaine, sous leurs ailes". (Ezéchiel, X-8 )

" Les chérubins, lorsqu'ils partirent, dressèrent leurs ailes et s'élevèrent de terre, sous mes yeux, et les roues conjointement avec eux". (Ezéchiel, X-19)

"L'esprit me souleva et m'emmena (...)" (Ezéchiel, XI-1)

" La gloire de Iahvé s'éleva du milieu de la ville et s'arrêta sur la montagne qui est à l'orient de la ville. L'esprit me souleva et m'emmena en Chaldée (...)" (Ezéchiel, XI, 23-24)

Autant de voyages pour Ezéchiel dans un des engins volants des créateurs. " (,,,)

Iahvé me fit sortir et me déposa au milieu de la vallée". (Ezéchiel, XXXVII-1)

Ezéchiel est encore emmené par un engin volant qui le conduit près d'un homme revêtu d'un scaphandre, dans le chapitre XL :

" Il m'emmena (...) et me déposa sur une très haute montagne sur laquelle il y avait comme les constructions d'une ville, au midi (...) (il y avait) un homme dont l'aspect était comme l'aspect de l'airain". (Ezéchiel, XL, 2-3)

Au chapitre XLIII, le grand vaisseau appelé respectueusement "gloire de Dieu" approche : " Et voici que la gloire du Dieu d'Israël vint de la direction de l'Orient avec un bruit comme le bruit des grandes eaux et la terre resplendit de sa gloire". (Ezéchiel, xLfii-2)

Dans le dixième chapitre de Daniel vous avez encore une description intéressante d'un créateur :

" Je levai les yeux et regardai : voici, un homme (...) Son corps était comme de chrysolithe, son visage comme l'aspect de l'éclair, ses yeux comme des lampes de feu, ses bras et ses jambes comme l'apparence de l'airain poli, et le bruit de Ses paroles comme le bruit d'une multitude". (Daniel, X, 5-6)

"Ils viennent d'une terre lointaine, des confins des ciels; IHVH-Adonaï avec les engins de son exaspération, pour saboter toute la terre."
(Bible, Isaïe XIII - 4, 5)

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)


Dernière édition par André L. le Jeu 13 Oct - 11:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
André L.
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1600
Age : 43
Localisation : En Estrie au Québec
Emploi/loisirs : Ufologie
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Des ovni/extaterrestres dans la bible   Dim 29 Mai - 22:11


Représentation étrange ou nous pouvons distinguer la représentation d'un engin en forme de soucoupe avec des hublots et une propulsion en dessous. Ce qu'il est important de souligner c'est qu'a l'intérieur il n'y a pas un dieu mais des dieux.




En cherchant un peu vous trouverez un nombre important d'illustrationS qui ne laissent plus de place au doute. Il s'agit de représentations de visions célestes que cela religieux ou pas il y a bien des observations derrière ces tableaux. Que ce soit directement ou indirectement à partir de récits bibliques.








Remarquez les "soucoupes" avec des personnes à l'intérieur



Encore quelques chapitres, et la bible nous décrit la petit fils d'Avram, Jacob, fils d'Isaac, assoupi. Il voit une échelle plantée en terre dont le sommet atteignait le ciel.

Et qu'aperçoit-il sur cette échelle ? des Elohim qui montent et qui descendent. (Genèse 28, 2-3) Nous devons admettre qu'il y a dans la bible, d'une part IHVH, le Dieu Un, Immatériel et Incréé,et d'autre part, les Elohim, les Célestes, les venus du ciel, les extraterrestres, dont la pluralité est affirmée par le texte sacré lui-même.

« II pleuvait encore, vers 13 heures, lorsque les trois enfants arrivèrent, à l’endroit où avaient eu lieu les apparitions. Vers 13h30 là où se trouvèrent les enfants, une colonne de fumée, déliée, ténue et bleutée, qui monta droit jusqu 'à deux mètres peut-être et s'évanouit à cette hauteur. Le phénomène se dissipa au bout de quelques secondes puis se reproduisit une deuxième fois, et une troisième fois. Il n'y avait pas de feu, puis vers 14h00 la foule dirigea le regard vers le ciel, en direction du Soleil qui avait rompu la dense couche de nuages, je me tournai vers cet "aimant" qui attirait tous les yeux et je pus le voir semblable à un disque au bord net et à l’arête vive, lumineux et brillant, mais sans fatigue pour les yeux. Il apparaissait comme un disque plat et poli, taillé de nacre d'une coquille. Il ne ressemblait pas non plus à un soleil contemplé à travers le brouillard, il n'y en avait pas à ce moment-là, car il n 'était ni obscurci, ni diffus, ni voilé, il se dessinait nettement avec un bord taillé en arête comme une planche à jeux. Ce disque nacré avait le vertige du mouvement [rotation sur soi-même]. Ce n'était pas simplement le scintillement d'un astre plein de vie, il tournait sur lui-même à une grande vitesse. De nouveau, on entendit une clameur de la foule, comme un grand cri d'angoisse, conservant la rapidité de sa rotation, le Soleil se détache du firmament, et, rouge sang, avance vers la Terre, menaçant de nous écraser sous le poids de son immense masse ignée. Ce furent des secondes terrifiantes. M'occupant de fixer ce Soleil, je remarquai que tout s'obscurcissait autour de moi. Je regardai ce qui était près, puis j'allongeai la vue jusqu'à l’extrême horizon, et je vis tout couleur d'améthyste. Les objets, le ciel et la couche atmosphérique avaient tous la même couleur. Un grand chêne violacé qui s'élevait devant moi, lançait sur le sol une ombre épaisse. A d'autres il incombe d'expliquer ceci. »

D'autres documents officiels de témoignages permettent d'affirmer que ce grand disque volant fut aperçu par des personnes se situant à 4 et 5 kilomètres de là et qui ne partageaient nullement les émotions et les attentes de la foule sur place à la Cova de Iria :


« Je regardais fixement l'astre, il me paraissait pâle et privé de son éblouissante clarté ; il semblait un globe de neige tournant sur lui-même. Puis tout à coup il parut descendre en zigzag, menaçant de tomber sur la terre. »

En analysant bien ces descriptions, on ne peut que convenir, en toute honnêteté intellectuelle, à l'abri de tout conditionnement religieux, qu'il s'agit ici d'un engin sous forme de disque, de soucoupe, de sphère, d'une forme discoïde, voir un peu ovoïde, évoluant d'une façon variable au-dessus de la foule, montrant toutes les caractéristiques de ce qu'on appelle de nos jours un OVNI, une soucoupe volante ! Il y a tout ce qu'il faut dans les descriptions : les changements de couleurs brusques donnant l'aspect d'une boule de feu, les effets lumineux rayonnants, une lumière non-éblouissante, une rotation à grande vitesse, le silence de l'engin (pas de bruits de moteurs), des apparitions et disparitions soudaines. Tout ceci est très caractéristique de tous les témoignages oculaires d'OVNIs contemporains. Que cela plaise ou non, c'est un fait. Et l'Eglise le sait, et à haut niveau dans les sociétés secrètes maçonniques on le sait aussi.

Alors, pourquoi donc cette obstination à cacher tout cela, à ne pas révéler ces choses qu'ils connaissent ? Pourquoi ? Pourquoi leur quête effrénée de pouvoir ? Pourquoi leur recherche incessante de richesse monétaire afin, pour certains courants maçonniques, de dominer le monde ? Qu'est-ce qui anime ces sociétés secrètes particulières où les choses tournent toujours autour de l'argent et du pouvoir ? Pourquoi ? Qu'est-ce qui est devenu, à leurs yeux, plus important que la Vérité elle-même ? Et qu'est-ce qui a pu les motiver à un point tel qu'ils aillent à contre-courant de la Vérité ? Pour le Vatican, on peut aisément comprendre, il a depuis le début été bâti sur le mensonge et s'est développé dans le mensonge; il ne veut pas perdre son pouvoir, ce suprême pouvoir pour lequel il a toujours œuvré et qui est la véritable mission qu'il s'est donnée, son objectif de tous les temps... pour lui rien n'a changé. Mais, dans le cas de ces loges maçonniques particulières, on comprend moins pourquoi cette obstination entêtée ?


Dans la Genèse, XXVIII, se trouve une autre description de la présence d'un engin

" Une échelle était dressée par terre, sa tête touchant aux cieux, et voici que des Anges d'Elohim montaient et descendaient sur elle". (Genèse, XXVIII-12)

Dans l'Exode Elohim parle à Moïse :

" L'Ange de Iahvé lui apparut dans une flamme de feu, du milieu d'un buisson (...) le buisson était embrasé par le feu, mais il n'était pas dévoré !". (Exode, III-2)


L'Exode :

" Or Iahvé marchait au-devant d'eux, le jour en colonne de nuée pour les guider sur la route, et la nuit en colonne de feu pour les éclairer en sorte qu'ils marchent jour et nuit". (Exode, XIII-21)


" (…) l'aspect de la gloire de Iahvé était comme un feu dévorant au sommet de la montagne (...)" (Exode, XXIV-17) Vous avez là la description de la "gloire", l'engin volant en réalité, des créateurs et comme vous avez pu le lire ou le voir pour certain, au moment du départ l'ovni prend une coloration semblable à celle d'un feu.

"Quand Iahvé fit monter Elie aux cieux dans un tourbillon (...)". (Il Rois, II-1)
" (...) voici qu'un char de feu et des chevaux de feu s'interposèrent entre eux deux (entre Elie et Elisée) : Elie monta aux cieux dans le tourbillon". (Il Rois, II-11)

C'est le décollage d'un engin volant et le feu des tuyères fait que le narrateur parle de chevaux de feu. Si aujourd'hui vous prenez des primitifs d'Amérique du Sud ou d'Afrique noire et que vous les faites assister au décollage d'une fusée, ils parlent de char de feu et de chevaux de feu en revenant dans leurs tribus, incapables de comprendre, même en gros, les phénomènes scientifiques d'une façon rationnelle et voyant en cela du surnaturel, du mystique et du Divin.

_________________
Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification.
(Citation de John E. Mack)
Revenir en haut Aller en bas
http://andrela107.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des ovni/extaterrestres dans la bible   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des ovni/extaterrestres dans la bible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Contradictions dans la bible
» Preuve scientifique dans la bible
» Satan, dans la Bible
» guerre sainte dans la bible
» Le symbolisme des chiffres dans la bible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ufologique :: Débats, discussions et réflexions sur sujets lié aux ovni/extraterrestres-
Sauter vers: